Scoliose : une déformation de la colonne vertébrale qui concerne beaucoup de monde !


Partager




La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui s'inscrit dans les trois plans de l'espace. Ainsi l'on constate une inclinaison plus ou moins forte sur le plan frontal, une rotation des vertèbres de manière horizontale mais aussi une inversion des courbures. Cette déformation grave est à différencier de l'attitude scoliotique qui est une déviation réductible soit qui peut être soignée (il s'agit le plus souvent d'un enfant qui se tient mal, attitude que l'on peut corriger). On parle de « scoliose vraie » quand la rotation des vertèbres est associée à la déviation latérale mais ce cas concerne peu de personnes. Chez l'enfant, la majorité des scolioses sont idiopathiques, ce qui veut dire que l'origine de cette déformation est inconnue ou héréditaire, le gène responsable n'ayant pas été identifié. Par contre, une scoliose peut aussi être consécutive à une maladie neuromusculaire, à une tumeur ou à une malformation. Pour bien évaluer cette maladie, on se base sur quatre types de scoliose (scoliose thoracique ou dorsale, scoliose dorso-lombaire, scoliose lombaire ou scoliose double).


Le critère de mesure de la déformation est l'angle de Cobb, soit l'angle formé entre la vertèbre limite supérieure et la vertèbre limite inférieure. Il faut savoir que la scoliose idiopathique apparaît chez l'enfant pendant la croissance, après la petite enfance, avant et pendant la puberté, et le plus souvent chez les filles (presque deux fois plus que chez les garçons). Il faut savoir que si le degré de progression de la scoliose varie selon les enfants, la scoliose tend toujours à s'aggraver avec le temps. À long terme, les conséquences peuvent parfois être dramatiques.


Elle peut en effet entraîner une gêne respiratoire avec une diminution de la capacité vitale lorsque la scoliose dorsale dépasse 90 °. La scoliose peut aussi entraîner des douleurs aiguës perturbant la vie de tous les jours et en cas de déformation très importante, porter atteinte à l'image corporelle provoquant une répercussion sur le plan psychologique. Il faut savoir que lorsque l'angle de Cobb est inférieur à 30 % en fin de croissance, il est rare que la scoliose s'aggrave ensuite alors que lorsqu'il est supérieur à 50 %, les troubles respiratoires seront plus importants. Alors que faire ? Dès que vous avez décelé une scoliose chez l'enfant et après avis du pédiatre et du radiologue, vous pouvez lui faire entamer des séances de kinésithérapie régulières pour une rééducation en douceur. Aux Etats-Unis par contre, les médecins vont plutôt préconiser le port du corset afin de tenter de corriger la déviation de la colonne vertébrale. Les deux méthodes obtiennent de bons résultats pour limiter la progression de la scoliose vers des formes graves et pour réduire l'évolution vers des complications respiratoires.
scoliose


Ce n'est qu'en dernier recours que le pédiatre et le chirurgien vous conseilleront une opération chirurgicale pour corriger la déviation de la colonne vertébrale. Quoi qu'il en soit, il est essentiel de faire suivre régulièrement votre enfant pour adopter le traitement adéquat le plus tôt possible.

Le Dimanche 24 Août 2008 à 07:55
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Rhumatologie Rhumatologie : spécialité médicale qui se penche
sur l’appareil locomoteur



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  DDASS : Direction départementale des Affaires sanitaires et ...
  •  Secours populaire : association qui vient en aide aux plus d...
  •  Aéroport de Trieste Italie
  •  Cour internationale de justice : située à La Haye, quel est ...
  •  Bataille de Guadalcanal : bataille importante de la Seconde ...

Articles suivants :
  •  Manu Katché : batteur de renommée mondiale et ex jury de L...
  •  Tarte aux pommes : astuces pour une recette délicieuse...
  •  Spéléologie : une activité passionante qui touche plusieur...
  •  Marché secondaire : c'est quoi ?
  •  Nuit de noce : un moment unique où il ne faut rien laisser...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 badi a écrit [04/05/2009 - 22h24] 
badi

BONJOUR:
Ma nièce souffre d'une scoliose dorsale elle a 6 ans; le médecin traitant lui a donné le corset je ne sais pas pour combien de temps , après elle doit subir 2 interventions chirurgicales du dos et du devant; est ce que vous pouvez me dire pourquoi l'intervention du devant et comment ça se passe,c'est très important .MERCI de votre aide.




 junior887 a écrit [30/07/2011 - 20h22] 
junior887

moi j'ai 35ans j'ai quatres enfants et je souffre aussi d'une double scoiliose,moi ma famille a refuser l'opération,donc je suis sur anti-douleur,pour le corset elle devra le laisser,jusqu'a sa puberté,donc au moins 14ans




LEJEUNE LAURENCE



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   sante Santé



On entend souvent les personnes se plaindre de mal de dos. Il peut s’agir d’un traumatisme, d’une maladie grave ou d’une scoliose qui s’est installée depuis la petite enfance. Cette déformation de la ...