Sarcoïdose : définition


Partager




La sarcoïdose est une maladie inflammatoire qui est également connue sous l'appellation de BBS en référence à Besnier-Boeck-Schaumann ou lymphogranulomatose dite bénigne. Les causes de cette pathologie systémique ne sont pas encore clairement établies à ce jour et il existe différentes hypothèses sur la question. La sarcoïdose peut se manifester sur n'importe quel organe du corps mais ce sont les poumons qui sont le plus souvent affectés.



Ceci laisse supposer que l'agent responsable de la maladie agit au niveau de l'appareil respiratoire et passe à travers le réseau sanguin, touchant ainsi d'autres zones du corps. L'on notera qu'il ne s'agit que d'une spéculation non encore confirmée aujourd'hui. Le plus souvent, la lymphogranulomatose guérit sans qu'aucun traitement ne soit apporté. Il est néanmoins important de mettre l'accent sur le fait qu'un cinquième des patients qui sont victimes de cette pathologie présentent des complications graves au niveau de leur appareil respiratoire. Dans la mesure où l'on ne sait pas précisément comment ni pourquoi la maladie évolue, les médecins préconisent un suivi régulier. Le mieux est encore de diagnostiquer le cas le plus tôt possible. L'on notera au passage que les spécialistes n'ont pas encore pu déterminer avec précision le moment où un traitement doit être commencé et quel traitement doit être suivi par tel ou tel patient. Ceci rend la lymphogranulomatose particulièrement dangereuse. Si l'on s'intéresse aux symptômes de la sarcoïdose, cette maladie peut n'afficher aucun signe extérieur et n'occasionner aucune conséquence visible sur la santé de l'individu qui en est porteur.


Dans certains cas, la maladie peut disparaître avant même qu'elle n'ait pu être diagnostiquée. Quoi qu'il en soit, il faut préciser que la lymphogranulomatose peut se manifester et le diagnostic peut être établi en recherchant la présence de granulomes au niveau de l'organe qui a été touché. Ces granulomes se présentent comme des boutons de très petites tailles de couleur rouge. Bien que les organes internes et les muqueuses soient les plus souvent atteints, des granulomes ont été constatés au niveau de l'épiderme.


Mis à part les granulomes, il existe différents signes cliniques qui peuvent présager une sarcoïdose. Du point de vue de sa condition physique globale, le patient peut ressentir de la fatigue. Il peut être victime de fièvre et les ganglions qui se trouvent au niveau de la gorge peuvent enfler. Une perte de poids peut également constituer un signe de lymphogranulomatose. Du côté de l'appareil respiratoire, une toux sèche persistante accompagnée de difficultés à respirer pourrait constituer un signe. Une fois de plus, il est utile de rappeler qu'il ne s'agit pas de signes infaillibles. Le plus souvent, une sarcoïdose est détectée totalement par hasard, après une radiographie de routine par exemple. Concernant le traitement d'une sarcoïdose, celui-ci dépend des symptômes du patient. Dans le cas où il est confirmé que ce dernier est atteint d'une lymphogranulomatose mais qu'il ne présente aucun symptôme, les médecins ne prescrivent généralement pas de traitement. Ils préconisent seulement un suivi médical pendant une période maximale de six mois. Si la maladie n'évolue pas pendant ce laps de temps, la guérison n'est pas loin. Dans le cas où le patient présente des symptômes, il est préférable de suivre un traitement approprié.
sarcoidose


Il en est de même dans le cas où la maladie évolue. Il est très important de souligner qu'un traitement prescrit pour une lymphogranulomatose ne possède pas le pouvoir de guérir la maladie dans la mesure où on n'en connaît pas la cause. Le patient suit ce traitement dans le but d'atténuer les symptômes et pourquoi pas les stopper. D'une manière générale, la lymphogranulomatose est traitée par des corticoïdes. L'on parle alors de corticothérapie qui fait appel à des médicaments anti-inflammatoires appartenant à la même famille que la cortisone. La corticoïde peut être administrée par voie locale ou par voie générale. L'on précisera que les corticoïdes ne sont pris par voie orale que si et seulement si l'emplacement des granulomes implique un risque élevé et touche des organes importants comme le coeur, les yeux, les muscles ou encore le système nerveux. Ce mode de traitement peut également être utilisé si les manifestations cutanées nuisent à l'aspect physique du patient. D'autres médicaments peuvent être associés aux corticoïdes à savoir les immunomodulateurs, les antibiotiques ou encore les agents cytotoxiques.

Le Jeudi 17 Septembre 2009 à 14:45
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Théâtre du Rond-Point à Paris
  •  Agence Reuters : c'est quoi ?
  •  Théâtre Mogador : salle de spectacle du 9ème arrondissement ...
  •  Théâtre du Gymnase : salle de spectacle parisienne...
  •  Tel and Com : téléphonie mobile

Articles suivants :
  •  Oeuvre maçonnique : qu'est-ce que c'est ?
  •  Théâtre Marigny à Paris
  •  World of Warcraft : jeu en ligne très populaire
  •  Juif séfarade : définition
  •  City bag : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   maladie Maladie



La sarcoïdose est une maladie inflammatoire qui est également connue sous l'appellation de BBS en référence à Besnier-Boeck-Schaumann ou lymphogranulomatose dite bénigne. Les causes de cette pathologi...