Sarah Palin : gouverneur de l'Alaska et colistière de John McCain


Partager




De son vrai nom Sarah Louis Heath, Sarah Palin a vu le jour le 11 février 1964 à Sandpoint, dans l'Etat de l'Idaho. Elle est issue d'une famille simple et classique. Son père, Charles R. enseignait la science naturelle, et sa mère, Sarah « Sally » Heath née Sheeran, l'élevait avec une éducation catholique jusqu'à ce qu'elle fût rebaptisée, à 12 ans, à Beaver Lake et adhère ainsi à la Communauté des pentecôtistes de l'Assemblée de Dieu de Wasilla. Elle sera alors une pratiquante assidue et fidèle jusqu'en 2002, et aura même fait baptiser ses enfants dans cet ordre religieux.



Actuellement, elle fréquente une Eglise indépendante, la Wasilla Bible Church, sans toutefois couper ses relations avec les Assemblées de Dieu grâce à la mise sur pied du Juneau Christian Center. Sportive et reine de beauté, elle a mené à poings fermés, en tant que capitaine et entraîneur, l'équipe de basket-ball féminine de son université à la victoire. Le diplôme de Bachelor of Science lui ouvre la porte d'une première expérience comme journaliste sportive entre 1987 et 1989. Côté privé, elle est l'épouse de Todd Palin. Membre du syndicat des travailleurs de l'acier, c'est également un sportif invétéré pour avoir porté le titre de champion en motoneige de la compétition Tesoro Iron Dog à quatre reprises. Sont nés de ce mariage trois filles et deux garçons dont le premier fils a servi son pays dans l'United States Army et est appelé à représenter l'Amérique en Irak le 11 septembre 2008. La vie familiale de Sarah Palin est illustré par le quotidien caractéristique de l'Alaska : hamburger, motoneige, pêche de glace, chasse et déplacement en hydravion. Le parcours politique de Sarah Palin est tout aussi passionnant.


Entrée tôt dans la vie politique, Sarah Palin choisît d'en faire sa carrière, et elle sera élue comme conseillère municipale de Wasilla en 1992. Suivant la même voie, après avoir occupé la place de conseillère durant deux mandats, elle a monté les échelons et devint maire de la même ville en 1996. Maire à deux reprises puisqu' elle a entamé un second mandat en 1999, elle était par la suite parvenue à la tête de l'association des maires d'Alaska. 2002 était l'année où elle a échoué son entrée comme lieutenant- gouverneur, dans un score électoral très serré.

sarah palin
Sa non nomination en tant que sénateur était à l'origine du référendum en Alaska, qui engendrera un réaménagement du processus sur la prise d'un siège sénatorial à pourvoir. Elle s'est vue désignée responsable de la régie des provisions en gaz et pétrole en 2003, pour démissionner ensuite en protestant contre le système des chefs républicains en Alaska. Persévérante, elle s'est imposée pour gagner la place de Gouverneur de l'Alaska en 2006. Estimée par la population pour se pencher dans les 80% de bonnes opinions, elle a instauré la politique du non gaspillage en arrêtant le projet du « Pont vers nulle part » et en mettant aux enchères l'avion d'affaire privé de son devancier. Parallèlement à cela, elle a pris la décision d'augmenter la taxe pétrolière.

Entre une visite officielle auprès des troupes représentant son Etat, qui sont implantées au Koweit et en Irak, et quelques déplacements au Canada, elle a continué à occuper son poste de gouverneur pour être sollicitée à seconder John McCain dans la liste de la candidature présidentielle du côté des républicains le 29 août 2008.

John McCain l'a choisie pour sa personnalité charismatique de femme conservatrice, même si Sarah Palin ne figure pas dans le répertoire des « célébrités politiques », mais le choix lui a rapporté 7 millions de dollars de participation en deux jours. Sarah Palin a ses propres stratégies de campagne qui ont attiré les critiques de l'opposition et sont la cible de certains jugements médiatiques. La nomination comme colistière républicaine suscite beaucoup de réprimande de la part des démocrates et fait couler beaucoup d'encres dans la presse. Un représentant de Barack Obama l'accuse d'entretenir une relation avec les militants considérés comme anti-juifs, et avoir contribué à la campagne de Pat Buchanan, le dénommé « investigateur anti- Israélien ». Ce qui a été formellement contredit par l'équipe de John McCain.
sarah palin


La presse a aussi mentionné sa soi-disante appartenance aux membres du Parti pour l'Indépendance de l'Alaska (AIP) qui a été par la suite rectifiée par l'intéressée qui affirme son adhésion au Parti républicain depuis 1982. C'est plutôt son mari qui aurait partagé les théories de l'AIP. Les rumeurs ont même touché la vie privée de Palin, jusqu'à prétendre qu'elle n'était en fait que l'aïeule de son second fils, né en 2008, qui la conduisit à faire une déclaration sur l'éventuelle maternité de sa fille.

sarah palin
Des accusations dérisoires qui l'a considérée comme un trouble fête pour interdire la parution de Harry Potter, le livre culte des petits américains, comme le peu d'expérience qu'elle avait en étant à la tête d'un Etat dont la concentration démographique est très faible. Comme réplique à toutes ces critiques, Sarah Palin a tenu un discours de 40 minutes le 3 septembre 2008 pour faire un exposé sur son intention et sur sa conviction politique. Un discours pour soutenir la convention nationale républicaine et pendant lequel elle a proclamé sa détermination de servir le pays et son peuple. Mais elle adopte également le système de « griffes » et des « propos diffamatoires en public », afin de juger Barack Obama d'opportuniste qui se sert de son statut ethnique pour « utiliser le changement pour promouvoir sa carrière ».

Cette audace lui a permis de voir son statut de «candidate risible» passer à celui de « vedette nationale ». D'un principe conservateur, Sarah Palin ne cesse de confirmer dans ses interviews et ses discours de campagne son hostilité à l'avortement, au mariage homosexuel et s'associe à l'application de la peine de mort. Et comme pratiquante assidue de la chasse, elle faisait partie de ceux qui protestent contre la décision de Georges Bush de mettre l'ours polaire sur la liste des espèces endémiques, ce qui lui apporte par la même occasion une considération peu importante sur le fait que le réchauffement climatique n'est pas engendré par des actes humains. Elle prône également la formule de libéralisme économique et partage le même avis que ceux qui croient à la révolution nucléaire.

Le Samedi 18 Octobre 2008 à 10:30
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Le monomur : l'isolation au coeur du Bâti
  •  Lampe torche : comment bien choisir ?
  •  Aéroport de Séville-San Pablo
  •  Comment faire une carte d'invitation d'anniversaire ?
  •  Les huiles de voitures : comment choisir ?

Articles suivants :
  •  Les planchers chauffants : comment choisir ?
  •  Auxiliaire de vie : comment le devenir ?
  •  Hotmail : comment cela fonctionne ?
  •  Canapé cuir ou tissus : comment choisir ?
  •  Florence Schaal : biographie d'une journaliste française...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 cmepsmd a écrit [18/10/2008 - 17h04] 
cmepsmd

Je suis avec OBAMA pour la presidence des ETATS-UNIS




abdelaaziz



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   etats unis Etats Unis
   politique Politique



De son vrai nom Sarah Louis Heath, Sarah Palin a vu le jour le 11 février 1964 à Sandpoint, dans l’Etat de l’Idaho. Elle est issue d’une famille simple et classique. Son père, Charles R. enseignait la...