Sang dans les selles : causes possibles


Partager




Sang dans les selles avec des hémorroïdes
La constipation, une des causes de sang dans les selles
Lésions possibles causant du sang dans les salles
Consultation en cas de sang dans les selles

Sang dans les selles, les causes possibles



La présence de sang dans les selles signe une hémorragie siégeant au niveau du tube digestif. Cette hémorragie peut provenir de l'oesophage, de l'estomac, de l'intestin grêle, du côlon ou du rectum.



Sinon, elle vient du canal anal en cas de présence d'une hémorroïde ou de constipation. Quand le sang est très malodorant avec une couleur noirâtre, on parle de méléna. Dans ce cas, le sang est déjà digéré et provient de la partie haute du tube digestif, particulièrement de l'estomac ou de l'oesophage. La cause la plus fréquente de la présence de sang dans les selles est l'hémorroïde. C'est une dilatation des veines hémorroïdaires qui se trouvent au niveau du canal anal. Ces veines peuvent éclater et provoquer un saignement dont l'importance est variable. C'est un sang rouge vif, plus ou moins abondant. L'hémorragie s'arrête spontanément en 48 heures, sauf complications. Le saignement s'accompagne d'une douleur. La constipation est un facteur d'aggravation. Le traitement classique est l'administration d'un veinotonique et d'un hémostatique si l'hémorragie est abondante. Pour la prévention de la maladie hémorroïdaire, éviter les constipations, les épices, l'abus d'alcool et les traumatismes au niveau de la région anale.

Sang dans les selles et constipation



Une cause aussi fréquente et qui ne présente aucune gravité est la fissure anale, causant une blessure de la région.


Le saignement est de mêmes caractéristiques que celui de l'hémorroïde. Cette fissure est le plus souvent consécutive à un traumatisme local ou à une constipation. C'est le cas par exemple, de l'hémorragie chez le nourrisson, suite à une prise intempestive de la température à l'aide d'un thermomètre à introduction anale. La blessure saigne au passage des selles. Généralement, une cause anale ou rectale, c'est-à-dire bas située, provoque un saignement juste après l'émission de selles. Du sang mélangé aux selles traduit donc une cause plus haut située.


La parasitose intestinale peut provoquer des saignements peut importants mais prolongés, à l'origine d'une anémie si la cause n'est pas traitée. Effectivement, les parasites intestinaux, c'est-à-dire les vers, se nourrissent en partie du sang des capillaires qui se trouvent au niveau de la paroi intestinale pour en tirer certains nutriments et éléments essentiels à leur survie.

Lésions hémorragiques et sang dans les selles



Des lésions hémorragiques pariétales peuvent survenir au niveau des intestins, entraînant l'apparition du saignement dans les selles. Il est souvent nécessaire de déterminer l'agent responsable par des analyses. Les trichocéphales, dont le ténia, ainsi que les amibes sont les plus redoutables. La connaissance des parasites en cause permet de bien adapter le traitement et d'éviter ainsi les récidives. Toutes maladies inflammatoires du tube digestif peuvent être à l'origine d'un saignement. La maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique ainsi que la colite ulcéreuse sont les diagnostics à évoquer en premier, en l'absence d'une cause évidente. Elles sont à craindre car graves. L'ulcère gastro-duodénal peut saigner ultérieurement.
sang selles


Mais c'est surtout le duodénum qui est sujet à ce genre de complication. On peut observer au cours de certaines infections intestinales, un syndrome inflammatoire majeur, responsable de la fragilisation des capillaires de la paroi intestinale. C'est ainsi qu'une hémorragie n'est pas rare en cas de fièvre typhoïde, entre autre. La cause la plus redoutable est le cancer colorectal. Les saignements sont, au début, non évidents. Ils ne sont visibles qu'au microscope, lors d'examens des selles.

Examen approfondi du système rectal



C'est ce qu'on appelle « hémoccult ». Ils sont alors de découverte fortuite dans ce cas et des investigations doivent être entreprises immédiatement pour confirmer ou infirmer le diagnostic de cancer. Des examens plus approfondis peuvent être entrepris, tels que la coloscopie, la rectoscopie, la radiographie avec utilisation de produit de contraste ou le scanner. La rectorragie ou le melaena ne doit jamais être négligé. Sa cause doit impérativement être recherchée pour éliminer une pathologie grave. Dans tous les cas, même si la cause est évidente, il convient toujours de consulter un médecin en cas de présence de sang dans les selles. Un examen minutieux est effectué non seulement pour établir le diagnostic, mais également pour évaluer l'importance de la perte sanguine. La tension artérielle, le degré de coloration des conjonctives, le pouls et l'état général renseignent sur la gravité de l'hémorragie. L'interrogatoire est également important pour rechercher d'éventuels antécédents. L'examen clinique, enfin, recherche les signes associés, tels que la douleur, les vomissements, les vertiges, la présence de masse abdominale, la présence de polype, de tumeur ou d'anomalie au niveau du rectum. La prise en charge peut nécessiter une hospitalisation.

Le Mercredi 29 Décembre 2010 à 11:56
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  SAMU : un numéro à connaitre en cas d'urgence
  •  Le Bios : c'est quoi ?
  •  Massage cardiaque externe : sur nourrisson ou adulte, les pr...
  •  Gazon japonais : entretien et aménagement d'un jardin d'ombr...
  •  La Seine : célèbre fleuve de Paris

Articles suivants :
  •  Joseph Goebbels : biographie et citations de ce ministre N...
  •  Archimède : grand scientifique ayant découvert le fameux '...
  •  Activision Blizzard : éditeur des Black Ops, Guitar Hero o...
  •  Retard de règles : 3 jours ou 10 jours, les causes possibl...
  •  Bons de réduction à imprimer : pour La Redoute, Amazon ou ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 eretria a écrit [26/10/2012 - 14h50] 
eretria

Bonjour, en cas de sang dans les selles rien ne sert de paniquer car le plus souvent cela sont des hémorroïdes et par un cancer du colon.
La meilleure démarche est d'aller voir votre toubib habituel en cas de la rectorragie.




J'ai perdu m'quinzaine..!



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   gastro enterologie Gastro entérologie



La présence de sang dans les selles signe une hémorragie siégeant au niveau du tube digestif. Cette hémorragie peut provenir de l’œsophage, de l’estomac, de l’intestin grêle, du côlon ou du rectum. Si...