Salvatore Riina : célèbre gangster italo-américain


Partager




Voici un des élites figures de la mafia des années 1900 : Salvatore Riina. Il est particulièrement connu pour son tempérament brutal, comme un animal sauvage. C'est pourquoi on l'a surnommé «La belva » (la Bête), même si personne n'a osé lui dévoiler en face ce surnom. Nous allons retracer son parcours jusqu'à arriver à l'origine de cette sale carrière. D'abord, il est né le 16 novembre 1930. En 1974, il a épousé Ninetta et ils ont eu quatre enfants. Ces deux fils Giovanni et Giuseppe ont eux aussi suivi le mauvais exemple de leur père et finissent tous les deux en prison.



Quant à Salvatore Riina, c'était un homme possédant une grande détermination et une agressivité accrue malgré sa petite taille. D'ailleurs, on le surnomme aussi « Le Petit ». Sa violence visait dans la plupart des cas deux principaux objectifs dont l'un pour intimider l'Etat, et l'autre pour dominer d'autres familles concurrentes. Les membres de la famille mafia l'appellent encore sous le nom de Toto u Curtu ou Toto Riina. Parlant de son parcours dans le cadre des affaires criminelles, il débutait déjà par des délits et des meurtres dès l'âge de 18 ans. Ainsi, il fut arrêté et condamné à un emprisonnement de six ans. Il était l'une des personnes dans le cercle de la mafia sicilienne qui avait commis le plus grand nombre d'assassinats qu'il a réalisés soit personnellement, soit à travers des commandements. On comptait plus de quarante homicides sur son compte personnel et plus de mille assassinats émanant de ses ordres. Avant de s'infiltrer dans la Mafia locale, il a fait une remarquable montée vers le haut de la hiérarchie familiale des Corleone. De ce fait, il a pris une place importante dans la famille avec Lucciano Liggio.


Ce dernier organisait le meurtre de Michele Navarra qui parrainait la famille jusqu'en 1958, était devenu nouveau chef à l'age de 33 ans. Riina, Liggio et Bernardo Provenzano ont commencé à un rehausser l'autorité du clan qui était auparavant considérée comme celle d'une simple organisation paysanne, et qui a été souvent sous-estimée par le grand cercle de la Mafia sicilienne. Les trois compagnons ont enlevé beaucoup de vie dans les années 60 en éliminant une douzaine de personnes de Navarra.


salvatore riina
Ainsi, 14 ans plus tard, Leggio fut arrêté et condamné d'un emprisonnement pour ses actes meurtriers. Par contre, Toto a pu échapper aux autorités. Il était donc en cavale jusqu'en 1969, l'année où il fut finalement saisi. Mais, il fut vite relâché suite à des intimidations des témoins et des jurés. Dès sa sortie, Toto continuait encore à faire des crimes. Alors, la Bête était devenue « un fugitif » pendant 23 ans après. Il prenait alors la rêne des Corleonesi et il a aussi voulu prendre en main la commande du commerce international d'héroïnes en constatant l'importance du bénéfice émanant de cette filière. Mais cette envie commune de tous les chefs déclanchait une guerre entre plusieurs famille de la Mafia. Au début de l'année 80, les rivalités entre les clans s'intensifiaient.


Alors, des règlements de compte se multipliaient surtout entre la famille de Stefano Bontade, Salvatore Inzerillo et Gaetano Badalamenti. Toto fit éliminer tous ceux qu'il considérait comme des éléments n'ayant plus d'utilité, même certains membres dans la famille comme son plus dévoué tueur Pino Greco. Il fit supprimer les deux chefs Bontade et Inzerillo. Des enchaînements de tueries et d'enlèvements étaient devenus fréquents dans le territoire sicilien. La plupart de ces crimes étaient sous les ordres de Riina. Par ailleurs, Toto effectuait des exécutions en série de plusieurs personnalités de l'Etat telles que des procureurs, des carabiniers et des juges. Pendant dix année de suite, c'est-à-dire entre l'année 80 et 90, Toto Riina a également fait couler beaucoup de sang sur le territoire sicilien en compagnie de la famille mafieuse « Les Corleonesi », et ils ont semé en même temps la terreur dans le but de gagner une certaine notoriété envers l'Etat. Il a réussi par exemple à exterminer deux juges à la fois. Malgré tout, l'autorité a manifesté une réplique en 1993, et ce qui finissait par la capture de Riina et aussi de quelques membres de l'équipe. Quant aux autres membres de la Corleonesi, ils étaient tous devenus des fugitifs, donc considérés comme des dangereuses personnes menaçant la société toute entière. Puis, Riina fut de nouveau condamné pour assassinats. Mais comme toujours, il a su utiliser ses ruses et il restait un fugitif. Voilà encore une nouvelle accusation à son encontre en 1998, ceci pour avoir tué un politicien. Finalement, il a été incarcéré dans une cellule de détention sous des conditions très sévères lui privant de toute sorte de contacts avec l'extérieur.

Le Lundi 24 Novembre 2008 à 11:42
Article écrit par suzi ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  mafia, maffia, criminels, grand bandistisme, maffieux, cartel Noms du grand banditisme et organisations
criminelles



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  FBI ou Federal Bureau of Investigation : service fédéral de ...
  •  IRM : technique d'imagerie médicale de précision...
  •  Tintin : le reporter idole de toute une génération...
  •  Hypothyroidie après l'accouchement : comment y faire face ?...
  •  Eric et Ramzy : un duo d'humoristes aux multiples talents

Articles suivants :
  •  Comment faire des économies ?
  •  Maquillage glamour : des yeux charbonneux et une bouche gl...
  •  Orchidée du désert : une merveille de la flore...
  •  Rennes de Noël : les fidèles compagnons du père Noël...
  •  Mammographie : un examen important pour la santé de la fem...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Defma a écrit [15/01/2013 - 13h03] 
Defma

Salvatore Riina n'est pas italo-américain mais italien.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   criminalite Criminalité



Voici un des élites figures de la mafia des années 1900 : Salvatore Riina. Il est particulièrement connu pour son tempérament brutal, comme un animal sauvage. C’est pourquoi on l’a surnommé «La belva ...