Saignement de nez : causes, fatigue et fréquence


Partager




Causes possibles du saignement de nez
Saignement de nez à cause de la fatigue ou du stress
Identifier les causes du saignement de nez
Saignement de nez, fréquent pendant la nuit

Saignement de nez pendant la grossesse



Le terme d'épistaxis est très souvent rencontré dans le jargon des médecins ou des magazines de santé. Il traduit ce qu'on appelle le saignement du nez. C'est donc, par définition, l'écoulement de sang par le nez, quelle que soit la cause.



Il existe des causes traumatiques telles le grattage abusif du nez, particulièrement l'intérieur. A ces causes traumatiques est imputable l'altération de la muqueuse nasale consécutive à l'inhalation de produit irritant comme la cocaïne. L'air sec et froid peut aussi causer un saignement. Par exemple lorsqu'on met le chauffage en marche en hiver et qu'il n'y a pas d'humidificateur d'air incorporé au système de chauffage, ce qui assèche l'air. C'est la raison pour laquelle les saignements du nez sont fréquents en hiver. En plus, cette sécheresse provoque un inconfort au niveau de la muqueuse nasale, ainsi que des chatouillements, poussant le sujet à se gratter le nez. Ce qui augmente le risque de faire une épistaxis. Les rhumes fréquents sont aussi à l'origine des épistaxis, à cause d'un écoulement nasal prolongé devenant irritant pour la paroi des fosses nasales. Les états inflammatoires à répétition provoquent une congestion des capillaires ou petits vaisseaux de la muqueuse nasale. Cela peut aussi arriver durant la grossesse.

Saignement de nez fréquent, que faire ?



Si ces états persistent, un éclatement de ces capillaires risque de survenir, responsable d'un saignement.


C'est exactement le même mécanisme qui survient lorsqu'un individu prédisposé est exposé à une forte source de chaleur, par exemple un fort ensoleillement. La chaleur entraîne une congestion de l'intérieur du nez et par la même occasion des capillaires qui vont éclater si le sujet présente une fragilité vasculaire. Cette fragilité vasculaire est donc une cause majeure d'épistaxis à répétition. On remarque aussi souvent que les personnes sujettes à ce mal le font lorsqu'elle boivent de l'alcool.


Ceci s'explique par le fait que l'alcool, lorsqu'il passe dans le sang et donc dans les vaisseaux, provoque une dilatation de ces derniers, particulièrement les veines et les veinules. Certaines maladies sont également mises en cause. D'abord on a l'hypertension artérielle qui se caractérise par une élévation de la pression intravasculaire. Lorsque cette pression est trop élevée, les petits vaisseaux éclatent et une hémorragie survient.

Causes et facteurs de risques du saignement de nez



Dans ce cas, celle-ci est plus ou moins importante et une prise en charge médicale est bien entendu impérative. Ensuite, il y a les maladies sanguines telles que les troubles de la coagulation. Ces troubles sont le plus souvent associés à une fragilité vasculaire. Ainsi, une toute petite blessure, une simple égratignure peut entraîner une hémorragie plus ou moins importante et surtout prolongée. Certains médicaments comme les fluidifiants du sang, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et l'aspirine sont des causes d'épistaxis dans certains cas et chez certains sujets. Des cas existent où on n'arrive pas à déterminer la cause d'une épistaxis.
saignement nez


Ce sont ce qu'on appelle des épistaxis idiopathiques. Quelles sont alors les conduites à tenir devant un saignement du nez ? D'abord, si l'on est sujet à des épistaxis, il est préférable d'utiliser un humidificateur d'air en hiver pour pallier les effets d'un chauffage asséchant. Eviter aussi les expositions prolongées au soleil en saison estivale ou à une source de chaleur quelconque. Cette recommandation est adressée particulièrement aux sujets présentant une fragilité vasculaire.

Comment stopper la saignement de nez



Une hypertension artérielle doit être sérieusement prise en charge. Une épistaxis chez le sujet hypertendu est déjà un signe de gravité, en dehors de toute autre cause associée de l'épistaxis. Des précautions doivent être prises avant de prendre de l'aspirine ou un AINS. Leur utilisation ne doit pas se faire à tort et à travers mais uniquement sous prescription médicale. Le médecin est le seul capable de savoir si l'un ou l'autre de ces médicaments convient à son patient. Dans tous les cas, le geste réflexe devant un saignement du nez est de s'asseoir, de pencher la tête en avant et de pincer le nez à la base de l'os, à l'aide du pouce et de l'index pendant au moins 5 minutes. On peut également mettre un tampon de compresse ou de coton imbibé d'hémostatique ou de vasoconstricteur dans le fond de la narine qui saigne. L'eau oxygénée est un hémostatique, tandis que l'Otrivine est un vasoconstricteur. Le saignement devrait cesser après ces gestes simples. S'il continue ou reprend, il faut recommencer l'opération. Toutefois, un saignement de plus de 15 minutes traduit une urgence médicale et justifie d'appeler le SAMU ou les pompiers pour une prise en charge particulière. Une telle situation nécessite la réalisation d'un bilan. Enfin, une petite note à signaler : ne pas se moucher des deux côtés en même temps, mais une narine après l'autre.

Le Vendredi 24 Décembre 2010 à 11:51
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Arthrose cervicale : traitement et symptômes
  •  Meilleure plante amincissante : quelles plantes pour maigrir...
  •  Trikini brésilien : tenue de plage tendance
  •  Blablaland Powa : tchat gratuit pour ados
  •  BBC Sport : news et live football, rugby, tennis ou F1

Articles suivants :
  •  BAC : rôle de la Brigade Anti Criminalité
  •  Acte de naissance : obtenir son acte de naissance en ligne...
  •  Champignons hallucinogènes : effets de ces champignons con...
  •  Télécharger gratuitement des jeux DS pour la R4...
  •  Livebox de Orange : WiFi, téléphonie et accès à Internet...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 ano241 a écrit [23/10/2012 - 23h55] 
ano241

Moi j'ai souvent des saignements de nez à cause de maux de tête





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé



Le terme d’épistaxis est très souvent rencontré dans le jargon des médecins ou des magazines de santé. Il traduit ce qu’on appelle le saignement du nez. C’est donc, par définition, l’écoulement de san...