Roberto Alagna : grand chanteur français d'origine italienne


Partager




Issu d'une famille d'immigrés qui ont fui la pauvreté en Sicile, Roberto Alagna est un grand artiste de renom d'origine franco-italienne né le 07 juin 1963 à Clichy-sous-Bois, lieu où sa famille décide de s'implanter après un séjour aux Etats-Unis. Dès son enfance, le petit Roberto Alagna a rêvé de devenir un chanteur d'opéra. Ses efforts et ses talents ainsi que l'appui de son parrain Pavarotti lui ont permis de traverser toutes les échelles pour réussir. C'est un autodidacte qui a appris à chanter par lui-même.



Il a débuté sa carrière artistique dans les cabarets parisiens, les pizzerias et les night-clubs où il a commencé à chanter. Sa rencontre avec un professeur lui a permis d'ouvrir les yeux et de se décider pour approfondir l'art lyrique. Après les différents cabarets parisiens, en 1988, il a gagné le concours Pavarotti. Ce dernier devient par la suite son parrain. Ténor lyrique, jouant le rôle d'Alfredo Germont dans l'opéra « la Traviata » de Guiseppe Verdi, Roberto eut beaucoup de succès dans les principales scènes lyriques internationales et sa carrière connaît une ascension fulgurante. La vie privée de Roberto Alagna a subi un coup dur lors du décès de sa première femme emportée par une longue maladie de cancer. Heureusement pour lui, elle lui a laissé une très belle fille qui s'appelle Ornella. Par la suite, il a épousé la soprano roumaine Angela Gheorghiu qui l'aide dans l'enregistrement de ses différents disques et dans les spectacles d'opéra qu'il fait. Les traits caractéristiques de Roberto Alagna se situent au niveau de son timbre clair et sa voix juvénile avec une diction soignée qui correspond étroitement à certains rôles d'opéra comme Roméo, Manrico ou Edgar.


En chantant « La Marseillaise » devant la tribune d'honneur, lors de la fête nationale en juillet 2005, Roberto Alagna a acquis sa popularité. Cette même année a été une occasion pour lui d'enregistrer un disque contenant des airs et des duos d'opérette, disque qui a été vendu à 40 000 exemplaires. Mais, sa carrière a connu quelques difficultés en décembre 2006. En plein milieu de spectacle, il a été victime d'un malaise sur la scène de la Scala de Milan et s'est fait hué par le public. Il a dû quitter la scène et se faire remplacé par sa doublure, Antonello Palombi.


Cet incident lui a coûté son poste auprès de la Scala. Mais cette situation ne l'a pas déstabilisé pour autant et, en 2007, il a publié son autobiographie « Je ne suis pas le fruit du hasard » et, continue à faire des spectacles avec « Le Jongleur de Notre-Dame » de Massenet, « Le dernier jour d'un condamné ». En outre, il chante « Manrico du Trouvère » de Verdi la même année. Son opéra a été pour la première fois diffusée directement à la chaîne de télévision France 2 le soir du 5 août 2008, 2 000 000 de téléspectateurs ont suivi l'émission, ce qui constitue un véritable succès pour l'artiste. Vers la fin de cette même année, Roberto Alagna sort l'album « Sicilien » où il reprend toutes les grandes musiques folkloriques de la Sicile, qu'il chante en dialecte sicilien, pour rendre hommage à son peuple. L'album connaît un vif succès et est classé en tête des ventes de disque en France. Le talent de Roberto Alagna a été révélé au grand public, suite à son passage sur « Star Academy » lors d'une remise de primes. Ses expériences et son savoir-faire en tant que ténor ainsi que sa persévérance constituent pour lui des atouts tellement importants pour sa carrière.
roberto alagna


Sa façon de chanter les Thill et autres Vezzani est tout à fait exceptionnelle. Sa famille compte beaucoup pour lui dans la promotion de sa carrière. Il a engagé sa soeur en tant que secrétaire particulière et son frère comme garde rapprochée qui assure en même temps l'arrangement des décors, costumes et musiques. La vie de Roberto Alagna est une réussite. Il a complètement investi ses efforts et son savoir dans sa carrière artistique et il en est récompensé. Dès son enfance même, il a déjà senti sa place dans la musique qui a été prouvée par sa voix, son timbre et son talent musical. Mais c'est l'opéra qui compte le plus pour lui et Pavarotti, son parrain lui a permis de développer son talent pour le partager avec un monde plus diversifié, plus populaire. Il a conquis le disque d'or, le coeur de tous les spectateurs. Pour récompenser ses mérites, le Président français lui a décerné le titre de chevalier de la Légion d'honneur.

Le Mercredi 28 Janvier 2009 à 10:28
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Antoine de Maximy : animateur télé français qui a fait le to...
  •  Cartes de fidélité et leurs avantages
  •  Fabrication du liniment oléocalcaire
  •  Magasin Aubert : tout pour votre bébé
  •  La protéine réactive : qu'est-ce que c'est ?

Articles suivants :
  •  La Fibromyalgie : qu'est-ce que c'est ?
  •  Skinhead : histoire de ce mouvement encore méconnu
  •  Rêves prémonitoires : c'est possible ?
  •  Problème de mémoire virtuelle que faire ?
  •  La City : Prêt-à-porter féminin




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chant Chant
   opera Opéra



Issu d’une famille d’immigrés qui ont fui la pauvreté en Sicile, Roberto Alagna est un grand artiste de renom d’origine franco-italienne né le 07 juin 1963 à Clichy-sous-Bois, lieu où sa famille décid...