Robert Doisneau : un maître de la photo


Partager




Né le 14 avril 1912 et décédé le 1er avril 1994, Robert Doisneau est un photographe reconnu. Né dans une famille bourgeoise, il étudiera à l'école Estienne et obtiendra son diplôme de graveur et de lithographe en 1929. Par la suite il intégrera l'atelier Ullmann puis l'atelier d'André Vigneau pour y apprendre respectivement la photographie publicitaire et découvrira la Nouvelle Objectivité photographique, mouvement artistique apparut en Allemagne dans les années 20.



Par la suite il travaillera comme photographe publicitaire chez Renault puis comme photographe pour le magazine de mode Vogue, avant de travailler en free-lance. A l'heure actuelle Robert Doisneau est certainement le photographe français le plus connu au monde notamment grâce à son oeuvre majestueuse « Le baiser de l'Hôtel de ville ». Au fil des années Robert Doisneau réalisera plusieurs reportages photographiques consacrés à l'actualité parisienne. Il réalisera également d'autres oeuvres à l'étranger comme en URSS, en Yougoslavie ou aux Etats-Unis. Il publiera ses oeuvres dans des magazines comme Paris Match, Life, Point de Vue ou La Vie Ouvrière, parmi d'autres. Au travers de ses photographies, Robert Doisneau exprime son attrait pour la vie citadine. Peu à peu Doisneau sera reconnu par des artistes comme Pierre Betz, Henri-Cartier Bresson, ou Blaise Cendrars. Il effectuera d'ailleurs une série de reportages photographiques pour le magazine Le Point, lancé par Pierre Betz. En 1946, Robert Doisneau sera amené à réaliser des reportages photographiques en Yougoslavie. En 1947, son travail sera récompensé grâce à l'obtention du prix Kodak.


Lorsqu'il sera sous contrat avec le magazine de mode Vogue, Robert Doisneau effectuera une série de clichés des célébrités de l'époque. En 1951, certaines oeuvres de Robert Doisneau seront exposées au Musée d'art moderne de New-York. En 1956, il est de nouveau récompensé avec le prix Niepce. Au cours de sa vie Robert Doisneau publiera une trentaine d'albums comme « La banlieue de Paris » en 1949, « Les parisiens tels qui sont » en 1954, « A l'imparfait de l'objectif » en 1989, « Les grandes vacances » en 1991 ou encore « La compagnie des zincs » en 1991 pour ne citer que ceux là.


robert doisneau
L'exposition intitulée « Doisneau, Paris en liberté » qui s'est déroulée du 19 octobre 2006 au 3 mars 2007, fut un véritable succès. Plus de 300 000 visiteurs ont assistés à cette rétrospective pour découvrir les chefs d'oeuvres photographiques de Robert Doisneau. Les photographies, les posters et les affiches de Robert Doisneau sont de véritables témoins de la vie quotidienne. Robert Doisneau se définissait lui-même comme un « pêcheur d'images » et non comme un « chasseur d'images ». Au travers de ces photographies, Robert Doisneau était à l'affût d'instants forts. Il réalisa des photos sur des thèmes différents comme les bistrots, les enfants, les intérieurs chics, les banlieues, les faubourgs, etc.


Des photographies comme « Les pains de Picasso », « Le baiser Blottot », « Le lapin » ou « Dimanche matin à Arcueil » sont des oeuvres symboliques de la création de Robert Doisneau.

Le Mercredi 11 Juillet 2007 à 10:56
Article écrit par Gabrielle ()




fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Les Francofolies de la Rochelle 2007 : le festival des artis...
  •  Pierre Perret : tout, tout, tout, vous saurez tout sur Pierr...
  •  Sydney : une ville touristique au dépaysement garanti
  •  Cocaïne : une drogue extraite de la coca
  •  Monabanq : une agence bancaire en ligne pour des services s...

Articles suivants :
  •  Mexico : réservez votre voyage pour des vacances découvert...
  •  Les Simpsons : retrouvez Homer, Marge, Bart, Lisa et Maggi...
  •  Ecole maternelle : les premiers pas dans l'apprentissage s...
  •  Kiabi : le magasin de prêt-à-porter à prix discount...
  •  Institut d'Etudes Politiques (IEP) : aussi surnommé "Scien...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Robert Doisneau, un maître de la photo



Robert Doisneau

Voici une sélection des plus belles photos de Robert Doisneau :


Robert Doisneau : Le baîser de l'hotel de ville, 1950
Le baîser de l'hotel de ville
Robert Doisneau : Le baîser Blottot, 1950
Le baîser Blottot
Robert Doisneau : Porte de l'enfer, 1952
Porte de l'enfer
Robert Doisneau : Dimanche matin à Arcueil, 1945
Dimanche matin à Arcueil
Photo de Robert Doisneau
Robert Doisneau : Les pains de Picasso, 1952
Les pains de Picasso
Robert Doisneau : L'information scolaire, 1956
L'information scolaire
Robert Doisneau : Les Sables d'Olonnes, 1959
Les Sables d'Olonnes
Robert Doisneau : Nationale 98, 1959
Nationale 98
 
 
 
 
 


Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :doisneau.php

 Ley a écrit [13/08/2007 - 17h41] 
Ley

Robert Doisneau était véritablement un photographe de talent. L'une des photos que j'aime le plus est celle intitulée "Les pains de Picasso". Elle me rappelle beaucoup la fameuse "Danse des petits pains" de Charlie Chaplin !




Rien ne sert de courir, il faut partir à point...



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   photographe Photographe
   photo Photo
   maitres de la photo Maitres de la photo



Célèbre photographe français, Robert Doisneau est un photographe humaniste dont l’intégralité de l’œuvre enthousiasme les amateurs de photographies. Au fil des années, Robert Doisneau s’est imposé com...