Rite funéraire : particularités des obsèques dans notre société


Partager




Affronter la mort est une étape à laquelle chaque être humain devra faire face un jour. Depuis que l'homme a été capable de réfléchir et de prendre conscience des évènements qui l'entourent, il a établi avec ses semblables des rites et des coutumes dans le but de souligner une appartenance au même clan, à la même société. Parmi ces rites, l'on retrouve la célébration de la naissance pour les nouveaux nés accueillis et reconnus par leur entourage. Les différentes cérémonies de transition d'un statut à un autre telles que de l'enfant à l'adolescent ou encore d'adolescent à adulte.



Les rites du mariage lorsqu'un individu lie sa destinée à celle de sa compagne et enfin, les rites funéraires. Ces derniers ont été pratiqués par plusieurs civilisations passées et se retrouvent encore de nos jours. L'on nomme généralement rite funéraire l'ensemble des gestes, paroles et autres cérémonials qui accompagnent un mourant durant son agonie et qui suivront sa mort. Les rites sont très nombreux et varient suivant les moeurs d'une société. Chez certains indiens d'Amérique par exemple, les corps sont exposés au grand jour et surtout au soleil avant d'être incinérés. Chez les asiatiques, les dépouilles ont veillées trois jours, mises en terre puis honorées à nouveau trois jours après pour un total de sept jours de rites funéraires. Les sociétés actuelles reprennent généralement cette veillée du mourant mais sous des formes variées selon les religions auxquelles elles appartiennent. Les chrétiens veillent leur proche ainsi que sa dépouille durant un nombre de jours établi puis la mise en terre suivra après une cérémonie religieuse. Certaines castes d'indiens quant à elles incinèrent le corps le jour même du trépas. Les rites funéraires sont aussi divers selon le statut social de la personne.


Membre important de la société, la veillée sera plus longue et la cérémonie de mise en terre se déroulera avec plus de faste que pour un citoyen de statut plus modeste. Cette différence notoire basée sur la position sociale se retrouve par exemple dans les coutumes égyptiennes du temps des pharaons. Un haut personnage aura droit à des rites religieux doublés de l'embaumement du corps. Ce n'est qu'après une période de sept jours au moins que la momie sera rangée dans son sarcophage, puis mise en terre dans une crypte.


Le citoyen moyen de l'ancienne Égypte quant à lui ne disposait pas toujours de ces moyens et les cimetières publics ou fosses communes débordaient de dépouilles enterrées à la va-vite. Il en était de même pour les romains qui se servaient des catacombes sous la vieille ville en tant que fosse commune alors que les personnalités importantes bénéficiaient de tombeaux privés. Qu'elle que soit la civilisation, il s'agira là de la quantité plus ou moins importante des moyens financiers. Les dernières volontés du défunt sont aussi prises en compte si elles sont précisées. Certains mourants stipulent en détail à l'écriture du testament ou tout simplement en sentant la mort venir ou pas ce qu'ils désirent comme type de rites funéraires. Ces volontés seront évidemment en accord avec les croyances et la morale du milieu où la personne a vécu. Les rites funéraires peuvent être modifiés et adaptés selon les conditions du trépas. Une mort violente avec des séquelles sur le corps demanderaient alors des rites funéraires rapides pour préserver les proches, alors qu'une mort plus «douce» permettre aux proches du défunt de satisfaire à leurs habitudes et coutumes.
rite funeraire


Dans le cas des morts par épidémie ou autres maladies contagieuses les responsables proposeront plutôt l'incinération immédiate de la dépouille. Les rites funéraires sont une étape très importante surtout si la société où la mort se produit est très respectueuse des principes ainsi que des croyances traditionnelles. Ces cérémonials permettront avant tout aux proches parents et amis de partager un peu de la douleur ressentie. L'on sera aussi rassuré de savoir que l'on n'affronte pas cette épreuve seul. Les proches auront ainsi la possibilité de se soutenir moralement ainsi que de se réconforter mutuellement. Les rites funéraires permettent à une société donnée de renforcer ses liens. Il s'agit d'une occasion de sociabilité pour chaque membre de la communauté. Chacun pourra souligner son appartenance au clan et ceci aux yeux du reste du monde. Dans les cas de rites religieux, ils soulagent les mourants des derniers remords et apportent généralement l'assurance et la paix quant à ce qui suivra leur trépas. Les rites religieux sont ainsi importants dans une société donnée, autant pour les vivants que pour les morts. Ils offrent l'occasion à ceux qui restent d'honorer convenablement et selon leurs coutumes la mémoire de leur défunt.

Le Vendredi 18 Décembre 2009 à 14:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Pin parasol : arbre à l'allure particulière
  •  Calendrier Aubade : calendrier qui connait un vif succès...
  •  Canal carpien : symptômes et diagnostic
  •  RF social : c'est quoi ?
  •  Chapeau pour homme : toujours à la mode ?

Articles suivants :
  •  Smiley : sur MSN ou Facebook, un moyen d'animer ses conver...
  •  Jean Sarkozy : fils médiatisé de Nicolas Sarkozy...
  •  Jeux moto gratuit sur le net : ou les trouver ?
  •  Dépannage à domicile : un service rentable ?
  •  Enchère : quels sont les différents types d'enchères ?...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   pompes funebres Pompes funèbres



Affronter la mort est une étape à laquelle chaque être humain devra faire face un jour. Depuis que l'homme a été capable de réfléchir et de prendre conscience des évènements qui l'entourent, il a étab...