Rhinite allergique : comment soigner cette réaction allergique


Partager




La rhinite allergique est une réaction allergique provoquée par des substances allergènes que l'organisme ne supporte pas. Elle se manifeste par des éternuements successifs, des démangeaisons et l'écoulement du nez, des larmoiements et une irritation des yeux. Lorsque les symptômes durent plusieurs jours, la personne allergique souffre de fatigue, d'insomnie et d'irritabilité. Ces manifestations sont dues à une réaction excessive du système immunitaire par rapport aux corps étrangers à notre organisme ces corps étrangers sont appelés des allergènes.



Nombreuses substances peuvent provoquer l'allergie selon les individus. Ça peut être du pollen des plantes, de moisissures tout comme ça peut être des particules provenant des poils ou de la peau d'animaux. Quand la personne allergique est exposée à des substances allergènes, son système immunitaire met en marche une réaction inflammatoire en produisant de l'histamine, des leucotriènes et d'autres substances inflammatoires. D'après l'observation des médecins, les manifestations de la rhinite allergique tendent à s'accentuer de nos jours. Cela pourrait être expliqué par la pollution toujours grandissante de l'air. Il y a deux sortes de rhinite allergique : la rhinite saisonnière ou rhume de foins et la rhinite persistante. La rhinite saisonnière se manifeste de façon périodique selon les saisons lors de la floraison des plantes qui produits les pollens allergènes. L'expression « rhume des foins » est apparue au début du XIXème siècle lorsque les médecins observaient les symptômes de l'allergie chez de nombreux paysans après le temps des foins. Le printemps et l'été sont les saisons les plus favorables à la rhinite saisonnière.


Les personnes allergiques au pollen des arbres en souffrent au début du printemps, tandis qu'à la fin de l'été c'est l'herbe à poux qui est en cause lors de la floraison de la plante. Les moisissures, qui peuvent être aussi à l'origine de la rhinite allergique sont plus importantes lors de la fonte de la neige et de l'entretien de la pelouse. L'exposition au grand air et les séjours à la campagne peuvent également provoquer la rhinite allergique tandis l'air marin des bords de mer peut la calmer.


rhinite allergique
Ensuite, il y a la rhinite persistante ou apériodique lorsque les substances allergènes sont perpétuellement présentes dans l'environnement de la personne allergique. Les acariens en sont l'origine la plus habituelle. La chaleur et l'humidité favorisent leur prolifération. Ils sont présents dans les matelas, les tapis, les canapés, les oreillers, la poussière et les animaux. L'allergie peut être d'origine génétique. L'allergie peut se manifester de différentes manières selon les personnes et la nature de l'allergie : la rhinite, l'asthme, l'eczéma, l'urticaire ... Si elle n'est pas traitée, la rhinite allergique peut entraîner une sinusite chronique et une otite moyenne surtout chez les enfants. La rhinite persistante peut être à l'origine d'un asthme.


Il est possible d'atténuer et d'anticiper les manifestations de la rhinite allergique en évitant de s'exposer à des allergènes aériens et à la fumée de cigarette ainsi qu'aux autres irritants des voies respiratoires. Aérer bien l'intérieur de votre maison en utilisant un purificateur d'air doté d'un filtre à particules. Pendant les saisons chaudes, utiliser un climatiseur. Ne garder pas les plantes à l'intérieur. Laver souvent votre literie à l'eau chaude, au moins 54°C. Passer régulièrement l'aspirateur sur les tapis. Les manifestations de la rhinite allergique peuvent se traiter par la prise de différents médicaments pour les calmer. Les antihistaminiques calment les éternuements, les chatouillements et les écoulements du nez ainsi que les démangeaisons des yeux et de la gorge. Avec les progrès de la médecine, on peut actuellement se procurer des antihistaminiques qui ne provoquent pas la somnolence tels que Claritin, Zyrtec ou Allegra. Pour diminuer le gonflement des tissus nasaux, on peut combiner avec les antihistaminiques des décongestionnants sous forme de sirop, de comprimés ou de vaporisateurs nasaux. Mais attention, l'abus de ces derniers peut aggraver l'état des muqueuses du nez ce qui peut provoquer la rhinite. Il y a également les corticostéroïdes nasaux (Flonase, Nasacort, Nasonex) qui sont des médicaments anti-inflammatoires et qui peuvent remplacer les antihistaminiques quand ceux-ci ne font pas effet. Il existe aussi les anti-dégranulants qui s'administrent directement par voie nasale ou par gouttes dans les yeux. Lorsque les traitements médicamenteux n'agissent pas, on peut injecter progressivement dans l'organisme de la personne allergique une dose croissante de substance allergène. Une petite chirurgie peut intervenir dans le cas d'anomalies anatomiques des fosses nasales comme la déviation de la cloison nasale par exemple. Pour éviter au maximum donc de faire des crises d'allergies, évitez de vous exposer aux facteurs qui pourraient les provoquer tels que la fumée du tabac, les pollens...faites bien le ménage dans votre intérieur pour éviter que les poussières s'accumulent. Et n'hésitez pas à demander conseils à votre médecin pour un traitement adéquat.

Le Mardi 09 Décembre 2008 à 15:07
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Pajemploi Urssaf : pour qui et pourquoi ?
  •  Comment donner le biberon à un bébé ?
  •  Réfrigérateur intégrable : comment choisir ?...
  •  Pneus voiture : comment choisir ?
  •  Epiphanie : qu'est-ce que c’est ?

Articles suivants :
  •  Un catalogue interactif c'est quoi ?
  •  Comment faire pour trouver un stage d'entreprise ?
  •  Fer forgé et ferronnerie d'Art
  •  Yamaha Virago : un classique de chez Yamaha
  •  Le Lyophilisé : comment ça fonctionne ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   allergie Allergie
   allergologie Allergologie



La rhinite allergique est une réaction allergique provoquée par des substances allergènes que l’organisme ne supporte pas. Elle se manifeste par des éternuements successifs, des démangeaisons et l’éco...