Révolution russe : renversement spontané du régime tsariste


Partager




À la fin du XIXe siècle, la Russie est un pays très grand et, bien que le servage ait été aboli en 1861, la misère y est très importante. En effet, de nombreux serfs se dirigent alors vers les villes qui vivent comme partout, la révolution industrielle. Tandis que les ouvriers sont exploités dans les usines et entraînés vers les idées marxistes, les paysans meurent de faim. L'économie est archaïque par rapport aux autres pays européens et le régime tsariste est toujours autant répressif.



Au début du XXe siècle, la Russie connaît un très grand essor industriel et urbain ainsi qu'une effervescence culturelle. Or, les ouvriers sont de plus en plus pauvres. Le rendement agricole est médiocre, l'essentiel des ouvriers agricoles étant des paysans sans terres, les transports sont peu développés ce qui entrave la modernisation de l'économie. Le pays demeure essentiellement agricole bien que les grands sites industriels poussent au développement des idées révolutionnaires. C'est dans ce contexte qu'a lieu le Dimanche Rouge, le 22 janvier 1905. Une manifestation pacifique se déroule devant le Palais d'hiver du tsar à Saint-Pétersbourg et rassemble dans le calme environ 100 000 personnes, ouvriers, paysans, étudiants, qui réclament la libération des révolutionnaires emprisonnés, la suppression de la censure, la cession des terres aux paysans ainsi que de meilleures conditions de travail et la création d'un Parlement. Pourtant, l'armée se met à tirer sur la foule pacifiste. L'on compte une centaine de morts et plus de 300 blessés.


C'est le début d'importants mouvements de grève à travers le pays, dans toutes les grandes villes et ce, d'autant plus que la guerre contre le Japon coûte cher et que ce ne sont que des défaites qui se suivent. Le 27 juin, c'est la révolte des marins du Potemkine à Odessa, les grèves ne cessent pas et en octobre elles s'aggravent même avec une violence accrue. Soulèvements, émeutes, crimes contre les Bourgeois se multiplient.

revolution russe
Le pays est paralysé et Nicolas II est obligé d'accorder un système constitutionnel en instaurant des Soviets (conseils d'ouvriers ou de paysans) et en créant la Douma, soit un Parlement dont les députés sont élus au suffrage universel. Cependant les mouvements continuent et Nicolas II revient à plusieurs reprises par la suite sur ses positions : il va restaurer l'autocratie et dissoudre la Douma. Jusqu'à 1917, ce ne sont que révoltes, actes terroristes, attentats politiques, les Révolutionnaires étant durement réprimés par la police politique du tsar. C'est ensuite le début de la Grande Guerre et la Russie connaît de lourdes défaites dès le début du conflit. En février 1917, les pertes sont nombreuses (1,7 million de morts et près de 6 millions de blessés), les mutineries éclatent, les brimades s'amplifient, la famine gronde, l'économie est exsangue.

La Douma préconise au tsar de former un nouveau gouvernement constitutionnel, mais Nicolas II ne veut rien entendre : il a perdu le sens des réalités, se battant sur le front. De plus la tsarine Alexandra est très mal vue du peuple comme en témoigne l'assassinat de Raspoutine, son conseiller, l'année précédente. En février 1917, l'hiver est rude et des grèves spontanées reprennent dans le pays avec des affrontements avec la police notamment à Saint-Pétersbourg. Une partie de l'armée est réquisitionnée mais une partie des troupes rejoint les insurgés en les armant.

Nicolas II dissout alors la Douma et nomme un comité provisoire. Les régiments de Saint-Pétersbourg rejoignent les révoltés et le tsar est obligé d'abdiquer le 2 mars 1917. Son frère Mikhaïl Romanov refuse la couronne. C'est la fin du tsarisme et des élections ont lieu chez les ouvriers. C'est l'enthousiasme en Russie. La période qui s'ensuit est confuse et des gouvernements provisoires se succèdent. Un vent de liberté flotte sur tout le pays, les ouvriers obligeant leurs patrons à apprendre le droit ouvrier, les étudiants dictant les programmes d'histoire, etc. C'est le chaos et l'effervescence. La peine de mort est abolie, les prisons sont ouvertes, les libertés fondamentales sont exprimées au grand jour. La guerre se poursuit malgré l'avis des soviets ouvriers, étudiants ou paysans.
revolution russe


Ils réclament la terre aux paysans, la journée de huit heures et une République démocratique mais se heurtent à la nouvelle bourgeoisie libérale. Arrive alors le petit parti bolchevique que Lénine va radicaliser en récupérant le mécontentement général reléguant les autres partis révolutionnaires à l'arrière-plan. Lénine va progressivement instiller l'idée d'une révolution prolétarienne basée sur les ouvriers et des manifestations vont reprendre contre le gouvernement provisoire pour faire cesser la guerre.

revolution russe
Les bolcheviques prônent la confiscation des terres et leur partage, le contrôle ouvrier sur les usines et le passage à une République des soviets alors même que Staline et Molotov se prononcent pour la reprise du travail. Lénine, rallié par Trotski, gagne en influence. Les échecs répétés sur le front font que les désertions se multiplient en juillet 1917. Pourtant les bolcheviques s'opposent à une insurrection qu'ils jugent prématurée (en effet, ils ne sont majoritaires qu'à Moscou et à Petrograd, l'ancienne Saint-Pétersbourg). Ils préfèrent laisser pourrir la situation, le gouvernement étant bien incapable de répondre aux revendications ouvrières et paysannes. Cependant, sentant le danger, le gouvernement arrête Trotski et l'emprisonne tandis que Lénine fuit en Finlande.

Ceux qui ont soutenu la Révolution sont envoyés au front et les ouvriers sont désarmés tandis que les manifestants sont emprisonnés. La peine de mort est même rétablie. Parallèlement, le tsarisme reprend des forces en la personne du général Kornilov, favorable à la poursuite de la guerre et il devient l'espoir des anciennes classes dirigeantes en prônant un châtiment exemplaire pour les bolcheviques. La contre-révolution s'organise et les syndicats se mettent en grève, grève massivement suivie. De l'autre côté, les officiers désirent mettre en place une dictature militaire et promettent de régler leurs comptes aux bolcheviques. En août 1917, Kornilov et ses troupes arrivent à Petrograd pour écraser les soviets et les syndicats. Ce sont les bolcheviques qui vont défendre la capitale avec les ouvriers et les cheminots. Ce putsch raté a pour conséquence d'avoir pu réarmer les révoltés et les prisonniers politiques dont Trotski sont libérés par les marins de Kronstadt. Le chef du gouvernement, Kerensky a bien du mal à faire entendre sa voix d'autant plus que Lénine, de loin, a donné des directives de lutter contre Kornilov et de ne pas soutenir Kerensky. Tous les soviets rejoignent les bolcheviques et l'on voit le résultat dans les urnes. La révolution se poursuit aussi dans les campagnes. Les paysans s'emparent des terres passant outre le gouvernement et les soldats désertent pour profiter eux aussi du partage des terres. C'est alors que Lénine et Trotski décident que le moment est venu de renverser le gouvernement provisoire pour s'emparer du pouvoir. C'est la Révolution d'Octobre dont la date du 25 est fixée par Lénine. Elle sera menée sans pratiquement aucune résistance puisque même les soldats soutiennent les bolcheviques ou se déclarent neutres. Il n'y aura que cinq morts et quelques blessés. Un nouveau régime était né qui allait transformer la face du monde au XXe siècle.

Le Mercredi 09 Juillet 2008 à 11:05
Article écrit par Toli. ()




fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Fernand de Magellan : navigateur et explorateur portugais
  •  Simone Signoret : biographie d'une actrice française de lége...
  •  Mythologie égyptienne : des histoires incroyables sur les di...
  •  Francis Lalanne : biographie du poète auteur-compositeur-int...
  •  Alexandre le Grand : un des plus grands conquérants de l'Ant...

Articles suivants :
  •  Poinçons sur les bijoux : les différents poinçons
  •  Lentilles colorées pour changer la couleur de ses yeux : d...
  •  Aéroport de Cagliari Elmas en Italie
  •  Ronald Reagan : 40ème président des Etats-Unis d'Amérique ...
  •  HALDE : Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire
   histoire Histoire



On évoque toujours 1917 quand on parle de la Révolution russe mais on omet souvent de préciser que cette révolution fut précédée en 1905 par des manifestations d’envergure qui allait se poursuivre en ...