Réussir l'assemblage des meubles


Partager




Si le meuble possède des éléments porteurs, le type d'assemblage qui leur convient est l'assemblage en croix ou en angle. Ainsi ces éléments seront assemblés plus solidement. Le montage ou assemblage peut être effectué de façon à ce qu'on puisse démonter le meuble plus tard ; il peut aussi être définitif c'est-à-dire qu'il n'est plus possible de le démonter après. De plus, l'assemblage peut être soit visible soit invisible. Les types d'assemblage dits « en ligne » mettent sur un même plan différents éléments d'un meuble. Ils conviennent pour assembler des plans de travail ou une table.


Si vous souhaitez assembler et poser un meuble de cuisine ou de salle de bain à accrocher par exemple, vous serez obligé de vous référer aux différents systèmes d'accrochage de meuble. Une fiche spécifique vous en donnera les étapes précises. Les différents types de bois : le type de bois appelé MDF ou Medium (R) peut être utilisé pour différents travaux, grâce à la densité moyenne de ses fibres. Le panneau de MDF possède un champ totalement lisse. Pour le découper et le travailler, vous ne rencontrerez aucune difficulté grâce notamment à sa très fine texture. Pour la finition, ce type de bois peut être soit teinté soit laqué. Le « contreplaqué » comporte au moins trois couches de bois amincies et grâce à sa bonne stabilité, il est utilisé pour assembler des étagères.


Les meubles dits décoratifs pourront par exemple être assemblés en utilisant un contreplaqué en essence de hêtre ou de chêne, qu'on appelle essence noble. Les types de bois appelés « mélaminé » et « aggloméré » sont formés par des particules qu'on a compressées. L'un des avantages pour leur utilisation est qu'ils sont très économiques et sont disponibles dans plusieurs épaisseurs, allant de 5 à 40 mm, qu'ils soient de qualité humide, standard ou encore de qualité « extérieur ». De plus, plusieurs types de finition peuvent également déterminer leur choix.


reussir assemblage meubles
Le type de bois appelé « latté » se compose de deux couches de bois que des lattes ont préalablement rigidifiées. Le « latté » convient pour faire des assemblages simples, tel un plateau de table ou un plan de travail. Les assemblages en croix ou assemblages d'angles. Ces types d'assemblages sont adaptés pour les étagères ou les caissons de meuble. Ils peuvent être soit visibles soit invisibles. Pour les assemblages invisibles, la finition qu'on obtient avec ces types d'assemblage est plus poussée. Un pré perçage est nécessaire avant de les réaliser. Dans ce cas, faire un assemblage rapide avec utilisation d'une vis d'assemblage pour type de bois « aggloméré ». Pour simplifier au mieux l'assemblage en utilisant un bois de type « aggloméré », l'utilisation de la vis d'assemblage pour aggloméré est la plus préconisée. La prise des points d'accrochage sera meilleure avec ce système.


Choisissez des panneaux de bois d'une épaisseur de 16 mm au moins. Pour réaliser ce type d'assemblage, vous aurez besoin des outils suivants : une perceuse, des mèches à bois de 5 et 7 mm de diamètre. Pour les étapes de la pose : commencez par la juxtaposition des panneaux, selon la position dans laquelle ils seront assemblés. Percez-les simultanément en utilisant une mèche de 5 mm de diamètre. Le panneau qui recevra la tête de vis doit ensuite être percé à nouveau avec une mèche de 7 mm cette fois.


Sur une profondeur de 2 mm, vous pouvez également le percer avec une mèche de 10 mm pour que la tête de vis puisse avoir une bonne prise. La vis d'assemblage doit ensuite être posée, en la serrant normalement. Puis le capuchon de protection peut être mis en place. Faire alors un assemblage simple, la structure renforcée par le tourillon. Vous pouvez utiliser le tourillon, qui ne peut pas être démonté, comme point d'assemblage unique ou comme complément. Des outils seront nécessaires pour réaliser ce type d'assemblage : un maillet, une perceuse, des mèches à bois correspondant à la butée d'arrêt et au diamètre de votre tourillon, un pointeau, un tube de colle à bois. Choisissez les tourillons selon la taille nécessaire (de 6 à 10 mm). Mettez une butée d'arrêt sur la mèche à bois afin que le perçage soit limité à une certaine profondeur.
reussir assemblage meubles


A l'aide de la mèche à bois équipée de sa butée d'arrêt, faites un pré perçage de l'étagère à accrocher aux endroits sur lesquels cela est nécessaire et autant qu'il faut. Introduisez le pointeau dans le trou qui vient d'être fait. Les deux panneaux doivent être rapprochés pour pouvoir reporter le trou sur l'autre panneau qui n'a pas encore été percé. Vous pouvez maintenant procéder au perçage de ce dernier. Continuez par l'emboîtage des tourillons, puis, sur leur extrémité, mettez un peu de colle en appliquant seulement un petit plot. Les panneaux peuvent ensuite être assemblés.


reussir assemblage meubles
Vous pouvez vous servir du maillet si cela est nécessaire. Un clou peut être utilisé à la place du pointeau pour le marquage des trous sur le deuxième panneau. Faire un assemblage solide, en utilisant la vis à tête fraisée M6X60 ou M6X100, équipée d'un écrou à encastrer. Destiné aux types de bois dits « friables », ce type d'assemblage est réalisé de façon beaucoup plus technique. Les éléments peuvent être démontés et remontés, et ils seront mieux serrés. Ce type d'assemblage convient particulièrement pour rendre solidaires une planche et un montant. L'épaisseur du bois qui sera utilisé ici sera d'au moins 16 mm. Comme outils, vous aurez besoin : d'une perceuse, des mèches à bois de 6,5 et 10mm. Commencez par la juxtaposition des panneaux selon la position dans laquelle vous souhaitez les assembler.


Avec une mèche de 6,5 mm, faites un perçage des deux panneaux en continuant jusqu'à ce que, au moins la longueur de la vis soit épuisée, faites un perçage du panneau qui est à plat, en le faisant à au moins 3 cm de son bord. Le trou devra avoir une profondeur de 15 mm avec un diamètre de 10 mm, le trou qui a été effectué lors de l'étape précédente doit croiser avec celui-ci. En présentant le « filet de vissage » face au trou qui vient d'être fait, mettez en place l'écrou à encastrer. Introduisez la vis jusqu'à ce qu'elle atteigne l'écrou, puis procédez au serrage.


Faire un assemblage qui permet de démonter facilement le meuble, en utilisant un assemblage dit « à excentrique » Les meubles en kit sont particulièrement adaptés à ce type d'assemblage par ailleurs classique. Le meuble pourra être démonté et remonté successivement. Le bois à utiliser devra avoir une épaisseur d'au moins 16 mm. Vous aurez besoin des outils suivants : une perceuse, une mèche à bois de 7 mm de diamètre, une fraise de 15 mm de diamètre. Sous la tablette destinée à être fixée, marquez l'endroit sur lequel la noix sera posée, ce à une distance de 33,5 mm du bord de cette première. Puis, avec la fraise de 15 mm de diamètre, procédez au perçage du logement destiné à accueillir la noix, sur une profondeur de 12,5 mm.
reussir assemblage meubles


A l'aide d'une mèche de 8 mm de diamètre, faites un perçage de la moitié mesurée de l'épaisseur de la tablette, et en continuant jusqu'à ce que le logement de la noix soit atteint. La noix doit ensuite être placée dans son logement. A l'endroit où la tablette sera positionnée au niveau du panneau support, percez sur une profondeur de 11 mm avec une mèche de 5 mm de diamètre. Le goujon peut maintenant être vissé. Pour assembler le panneau support et la tablette, introduisez la vis dans le trou que vous venez de réaliser, en la tournant jusqu'à la noix.


reussir assemblage meubles
Pour monter ou démonter le meuble, vous agirez au niveau de la noix en tournant sa vis. Les assemblages visibles Le pré perçage n'est pas utile dans ce type d'assemblage, qui est par ailleurs plus facile à réaliser. Pour un assemblage rapide au niveau d'un coin, ou au niveau d'un angle à 90°, en utilisant les systèmes d'assemblage dits « métalliques ou plastiques ». Les types d'assemblage plastique peuvent être rapidement fixés, en plus d'être économiques. Ils sont par exemple adaptés à l'assemblage de meubles qui ne peuvent supporter qu'un poids limité, comme les étagères.... Avec les « systèmes métalliques », le montage aura une plus grande résistance. Ferrure d'assemblage à 90°. Ferrure d'assemblage en coin. Vous aurez besoin d'une perceuse multifonctions (visseuse/dévisseuse). Les assemblages métalliques ou plastiques se font de façon directe.


Il suffit de rapprocher les deux panneaux à assembler, en utilisant des vis à bois de 4 mm de diamètre. Ici, le niveau doit être utilisé. Faire un assemblage facile, qui pourra être démonté, en utilisant les systèmes dits en applique. Ce type d'assemblage permettra de démonter et de remonter, de façon successive et facile, le meuble à assembler. Pour le réaliser, prévoyez un tournevis cruciforme, une perceuse visseuse/dévisseuse équipée d'un embout de vissage.Procédez à la fixation de la partie inférieure, ou embase, au niveau des deux panneaux destinés à être assemblés.


Il est important de noter que l'épaisseur des éléments qui seront assemblés déterminera la hauteur à laquelle l'embase sera fixée. Les deux panneaux qui seront assemblés doivent être rapprochés l'un de l'autre, afin d'être couverts avec leur partie supérieure en même temps que vous appliquez l'embase déjà fixée sur le bois. Le bois sera ensuite fixé dans la partie supérieure. Pour les futurs montages ou démontages, vous agirez sur la vis centrale dite de blocage, relative à la partie supérieure. Faire un assemblage qui convient aux pré-trous dont sont équipés la plupart des meubles en kit, en utilisant le système « 32 » Ce type d'assemblage convient bien aux éléments en kit parce qu'il ne nécessite aucun perçage, s'adaptant de façon directe aux trous dont sont équipés les éléments à assembler présentés en kit. L'assemblage se fait avec une vis de 3 ou 5 mm de type spécial.


L'assemblage est par ailleurs renforcé par une pièce métallique. Comme outil, vous aurez besoin d'une perceuse. Les éléments à assembler doivent être rapprochés l'un de l'autre, puis fixés à l'aide d'une vis dont le diamètre sera le même que celui des trous déjà existants.

Le Vendredi 05 Septembre 2008 à 12:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Philibert Tsiranana : premier président de la République de ...
  •  Flandres de France : zoom sur ce territoire situé au Nord de...
  •  Comment bien choisir son scanner ?
  •  Clonage : en quoi consiste cette technique de reproduction ?
  •  Permis de port d'arme : que dit la loi ?

Articles suivants :
  •  Ordinateur portable ou de bureau ? Que choisir ?
  •  Assurance ski : où serai-je secouru ?
  •  Réussir la pose d'une gouttière PVC
  •  Réussir la pose d'une fenêtre PVC en rénovation...
  •  Les composants internes d'un PC : de quoi se compose votre...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   bricolage Bricolage
   meubles Meubles
   meubles Meubles
   meubles Meubles



Actuellement, les meubles sont le plus souvent vendus démontés, rangés dans leur carton d’emballage. S’il s’agit de meubles à accrocher ou à poser sur un endroit bien spécifique, leur assemblage final...