Retraite : racheter des points Arrco et Agirc


Partager




Les points Arrco et Agirc en retraite
Rachat des points Arrco et Agirc
Demande pour racheter des points Arrco et Agirc
Barème de calcul des points

Les régimes de retraite complémentaire Arrco et Agirc



Les Arrco et Agirc sont des régimes de retraite complémentaire. Arrco est dédiée à tous les employés du secteur privé, qu'ils soient intermittents, cadres ou apprentis et quelles que soient la durée et la nature de leur contrat de travail.



Agirc, quant à elle, se présente comme un complément pour les salariés-cadres. Pour comprendre le fonctionnement de ces régimes, il faut tout d'abord revenir à la manière dont les employés d'une entreprise cotisent pour leur retraite. Employés de particuliers, apprentis, stagiaires étrangers, salariés ou chauffeurs de taxi paient leur cotisation en fonction de leur rémunération. Ceux qui sont payés à hauteur du SMIC s'acquittent de leur cotisation Arrco sur la base de leur salaire brut. Le montant ne dépasse pas le PSS. Quant aux cadres ou ceux qui gagnent jusqu'à 8 fois ce même plafond, ils doivent s'acquitter de la même somme que les autres employés plus une autre cotisation Agirc calculée sur la base de la différence constatée. Les régimes Arrco et Agirc suivent un système de points.

Cumul des points Arrco et Agirc



Le salarié acquiert des points dans chacune des branches où il cotise. Pour obtenir le nombre de points retraite annuel, il doit multiplier le taux de cotisation par l'assiette de cotisation. Ensuite, le résultat obtenu est divisé par le salaire de référence. En 2010, le salaire de référence Agirc s'élève à 5,0249 euros tandis que le salaire de référence Arrco est de 14,4047 euros.


Ce calcul est important pour pouvoir évaluer le montant de la retraite complémentaire du salarié concerné. En effet, celui-ci est calculé par la multiplication du nombre de points acquis et de la valeur du point. Dans certains cas, on applique ce que l'on appelle un coefficient d'anticipation. La valeur de ce dernier dépend de l'âge auquel l'employé part en retraite. Il arrive que la Sécurité sociale accorde aux salariés un taux plein. Si tel est le cas, les deux régimes doivent s'aligner.


À noter que l'existence d'enfants élevés ou à charge peut donner lieu à des majorations spécifiques. Pour obtenir une meilleure retraite complémentaire, il est possible d'effectuer un rachat de points Arrco et Agirc, mais sous certaines conditions.

Réglementation du rachat des points



D'ores et déjà, il faut savoir que le rachat s'applique uniquement sur les périodes dites d'études supérieures. Cela implique qu'un versement a déjà été réalisé auprès de la Sécurité sociale. Ensuite, le salarié doit présenter sa demande de rachat de points Arrco et Agirc avant ses 65 ans. Autrement, son dossier est irrecevable. En ce qui concerne le coût, il dépend essentiellement du nombre de points que le salarié souhaite racheter ainsi que de son âge au moment de la transaction et de la valeur du point en question. Pour faire une estimation, il faut procéder à un petit calcul. Pour le régime Arrco, il faut multiplier le coefficient d'âge par le nombre de points à racheter et la valeur en vigueur du point Arrco. Pour le régime Agirc, il faut faire la même opération en se basant sur la valeur du point Agirc.
retraite


Quel que soit le régime concerné, le nombre de points pouvant être rachetés annuellement ne peut pas dépasser les 70, et ce, dans la limite de trois ans.

Coéfficient d'âge pour le points Arrco et Agirc



Pour connaître le coefficient d'âge, il faut se référer à la grille de barème de la Sécurité sociale. Il est de 11 à 20 ans et 11,3 à 21 ans. À partir de là, il faut rajouter 0,2 point par an jusqu'à 59 ans. Le meilleur âge pour racheter des points Arrco et Agirc est estimé à 61 ans. À cet âge-là, le coefficient s'élève à 22,7. À savoir que le rachat de points Arrco et Agirc raisonne en trimestres. En effet, le rachat ne peut être appliqué que sur les périodes d'études d'au maximum 12 trimestres. Pour que la transaction soit bénéfique, il faut attendre que l'on ait au moins 148 trimestres validés. Ainsi, le rachat permet de s'approcher des 160 trimestres à défaut de les atteindre. En effet, c'est à partir de ce plafond que le salarié profite d'un taux plein. Pour éviter les erreurs éventuelles, il est recommandé de procéder à une étude personnalisée au préalable. Ceci n'implique aucun engagement et permet de contourner les pièges du dispositif. Il faut retenir que certaines périodes comptent pour la retraite même si elles correspondent à un arrêt de travail ou de cotisation. Elles ne doivent donc pas faire l'objet d'un rachat quel qu'il soit.

Le Samedi 27 Août 2011 à 09:40
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bureau, école, mobilier de bureau, meuble bureau, mobilier bureau, pc de bureau, formation professionnelle, métiers, chômage, formation, salaires,thèmes bureau, assurance professionnelle, assurances professionnelle, location bureau, chaises de bureau, lég Vie professionnelle : droit du travail et
équipements de bureau, faites le bilan !



fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Retraite : relevé de carrière en ligne
  •  Réduction d'impôt pour dons : comment ça marche ?
  •  Maison : recours en cas de vices cachés
  •  Beffrois de France : histoire des beffrois de France
  •  Mohamed Lamine Sissoko : biographie et fiche joueur

Articles suivants :
  •  Déposer une main courante : infos et conseils
  •  Loyer initial et conditions d'augmentation du loyer
  •  Bourse de collège : conditions pour obtenir une bourse
  •  Sirtaki : musique et danse traditionnelle en Grèce
  •  Paiement à l'étranger : précautions à prendre




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   emploi Emploi



Les Arrco et Agirc sont des régimes de retraite complémentaire. Arrco est dédiée à tous les employés du secteur privé, qu'ils soient intermittents, cadres ou apprentis et quelles que soient la durée e...