RER : histoire du Réseau Express Régional de Paris et sa banlieue


Partager




Connu sous l'appellation commune de RER, le Réseau Express Régional est un réseau ferroviaire de transport en commun assurant la desserte au sein de la ville de Paris. Le RER vise surtout à assurer la liaison entre la ville et l'ensemble de l'agglomération. Moyen de transport hybride, son exploitation incombe à deux organismes bien distincts à savoir la RATP et la SNCF. Cela veut dire qu'une partie du réseau composé des lignes A et B revient à la RATP. En revanche, les restes confectionnés par les lignes C, D et E sont exploités par la SNCF.



Avant d'occuper un rôle vital dans la vie quotidienne des Parisiens et notamment des banlieusards, le RER a traversé presque un demi-siècle d'histoire. Apparue au début du XXe siècle, l'idée de mettre en place ce type de transport a résulté de deux grands problèmes à savoir le souci de connecter toutes les gares de Paris entre-elles et l'amélioration des échanges entre la ville et ses banlieues. Cette conception figurait pour la première fois dans le plan établi par Ruhlmann-Langewin avant la seconde guerre mondiale. Ce plan est relatif au projet de l'aménagement d'un métro express régional à grand gabarit par la Compagnie CMP. Quelques années plus tard, la RATP qui avait succédé à cette dernière, était également séduite par le plan. Ce qui l'a incitée à le ressortir en 1950 en vue de le mettre en oeuvre. Dix ans plus tard, la réalisation du projet de réseau express régional a été prise en main par un comité interministériel. Celui-ci avait ensuite attribué l'exploitation à l'initiateur, à savoir la RATP. La conception du réseau régional définitif est liée au premier schéma directeur d'aménagement de la région parisienne ou SDAURP qui avait fait son apparition en 1965.


Ce schéma détermina les grandes lignes du réseau express régional. Il avait stipulé que le RER devrait avoir une grande capacité pour desservir la ville d'une extrémité à l'autre ainsi que tous les centres d'emploi de la ville. L'ensemble des lignes devraient converger vers le centre-ville tout en le traversant après avoir parcouru tous les axes d'urbanisation extra-muros prévus. Pour accomplir toutes ces grandes lignes, le SDAURP a prévu trois lignes majeures telles que la transversale Est-Ouest, la transversale Nord-Sud et les liaisons tangentielles.


rer histoire
La ligne transversale Est-Ouest est la première ligne RER mise en place durant la première phase de la construction du réseau. Son trajet principal relie Nanterre à Vincennes, en passant par la Gare de la Défense, le Châtelet et la gare de Lyon. La construction de cette ligne a été lancée en juillet 1961 par le ministre Robert Buron. Etalée jusqu'en 1977, elle a vu naître six stations entièrement souterraines, très profondes et aussi à grand gabarit. La première phase des travaux a été effectuée station par station en commençant par la section orientale, puis par la section occidentale avant leur adjonction par l'aménagement du secteur central. Ainsi, la première station située à Nation dans le secteur oriental, a été inaugurée le 12 décembre 1969 avant d'être ouverte au public quelques jours plus tard.


Il faut rappeler que c'est avec l'inauguration de cette station que le nom RER a pris naissance. Quelques semaines après l'inauguration de la première station du secteur oriental, on a également ouvert la section occidentale située entre Etoile et la gare de La Défense. Simple navette au départ, cette section a été reliée en novembre 1971 à la nouvelle station d'Auber. Une année plus tard, elle a été prolongée vers l'ouest sur des lignes cédées à la RATP par la SNCF : les Saint-Germain-en-Laye. Les travaux de la ligne transversale Est-Ouest ont pris fin avec l'ouverture de la station de Châtelet-les-Halles qui est la jonction de deux sections : orientale et occidentale. Cette ouverture n'a eu lieu qu'en décembre 1977. Ces sections centrales, formées presque entièrement par de réseau souterraine, sont les résultats d'un immense effort d'ingénierie civile et de financement. A partir de 1977, après la mise en place des deux premières lignes (A et B) de RER par la RATP, le réseau régional ne cesse de s'étoffer avec les travaux mis en oeuvre par la SNCF. Entre 1977 et 1999, le RER note l'adjonction des principales lignes à savoir la ligne C, l'interconnectée D et la plus récente ligne E. Cette dernière, reliant l'Est de la ville et la gare Saint-Lazare, a été inaugurée le 14 juillet 1999.

Le Jeudi 04 Décembre 2008 à 14:18
Article écrit par Caro ()




fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Timo Glock : portrait d'un pilote automobile allemand
  •  Les inséparables : des oiseaux très sociables
  •  Fer à friser : pour une chevelure bouclée à souhait...
  •  Pauline Marois : biographie de cette femme politique québéco...
  •  Nettoyeur à ultrasons : comment ça marche ?

Articles suivants :
  •  Kijiji : site de petites annonces
  •  La gomme arabique : c'est quoi ?
  •  Détecteur de métaux : comment ça fonctionne ?...
  •  Comment devenir motard de la police ?
  •  Le RSA : Revenu de Solidarité Active




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   transport Transport
   train Train



Connu sous l'appellation commune de RER, le Réseau Express Régional est un réseau ferroviaire de transport en commun assurant la desserte au sein de la ville de Paris. Le RER vise surtout à assurer la...