Rafale : avion de chasse de l'armée de l'air française


Partager




L'avion Rafale a été conçu à l'origine pour prendre la place des « Crusader et des SuperEtendard » par l'armée de l'air, en collaboration avec l'Aéronavale afin de devenir l'avion de guerre le plus puissant. Il a été fabriqué de façon à détenir toutes les options maximum pour être un avion très redoutable au combat aérien. Depuis sa conception, le Rafale a connu plusieurs versions et plus précisément au nombre de quatre : elle est passée du Rafale A au Rafale B, ensuite à la version C et pour terminer, elle en est maintenant à la série M. Le premier envol du Rafale A fut en 1986, plus précisément le 4 juillet, c'est-à-dire un peu plus de deux ans après sa conception par Guy Mitaux Maurouard. C'est par ce premier vol que l'on a pu vérifier que tous les nouveaux concepts appliqués à cet avion se sont révélés efficaces. Avec les différentes caractéristiques suivantes, le Rafale A fut l'un des premiers avions hautement équipés en matière de technologie : une longueur totale de 15 790mm, une largeur de 11 180mm, un poids de 9,5t avec en poids chargé 20t (c'est-à-dire avec les armes) au décollage. Cet avion série Rafale A peut surpasser les capacités de l'avion de chasse Mach2 en vol à une altitude de plus 13 000m.


La série suivante est le Rafale B, spécialement commandée par l'armée de l'air en vue d'en faire un avion de guerre encore plus terrible, avec un équipement technologique de pointe, lui permettant ainsi de s'adapter en conséquence à tout type de combats et de différentes missions militaires. Fabriquée sur un modèle spécifique, le Rafale B peut se permettre la présence d'un siège passager à l'arrière du cockpit, sûrement prévu pour un copilote. C'est le 30 avril 1993 qu'elle s'est envolée pour la première fois, pilotée par le pilote d'essais Jean Frémont.


La création de cette place de passager à l'arrière présente néanmoins quelques inconvénients. Cette innovation a tout simplement influé sur son poids. En effet, le Rafale B a pris près de 350 Kg de plus que la version précédente. En plus de cela, son temps de vol s'est vu réduit car c'est au niveau du réservoir de carburant du fuselage que l'on a mis la place du passager. Ce qui a diminué le volume du réservoir, une réduction d'environ 400l. Ce prototype n'a pas effectué de missions offensives, juste des essais de ravitaillement en vol, des tirs de missiles Mica, de radar RBE2, etc. La troisième série est le Rafale C, encore une commande de l'armée de l'air et toujours dans le but de posséder une arme encore plus puissante. Pour une monoplace, le Rafale C possède une taille nettement inférieure au Rafale A, avec une longueur de 10 300mm et une largeur de 10 800mm. Il est équipée d'un double réacteur Snecma M882 pouvant pousser une puissance de 75kN avec postcombustion, soulevant ainsi un poids de 10t à vide et 24,5t chargée. Il arrive à rivaliser en vitesse avec le Mach 1.8 et atterrit à une vitesse proche des 195km/h.
rafale


Très au point technologiquement, sa force de poussée au décollage approche les 305m/s et atteint une altitude largement supérieure à celle de son aînée la Série A, à 17 000m en moins d'une minute. Comparé au Rafale B, la version C est d'autant plus spacieuse. Elle possède deux réservoirs à grande capacité : celle qui est externe fait un total de 7,5t de carburant et celle interne 4,5t, favorisant alors un temps de vol plus long par rapport à son prédécesseur, soit environ 3h d'autonomie, la permettant ainsi de couvrir une zone de 3 700 km de diamètre. Le Rafale C a pris son premier vol le 19 mai 1991. C'est en 2001 que la dernière série appelée Rafale M, encore une monoplace, fut commandée, cette fois par la Marine nationale pour sa flotte. Comparée aux avions Rafale de l'armée de l'air, la série M est plus résistante. Elle peut recevoir une vitesse de près de 365m/min à l'atterrissage malgré son poids nettement supérieur (610 kg de plus) par rapport aux autres types A, B, C. A la pointe de la technologie, la série M est équipée d'un dispositif de catapultage en vue d'éventuels accidents. C'est le même système utilisé par l'US Navy, pourtant elle n'a effectué que des missions de routine non offensives. En fait, c'étaient surtout des missions de reconnaissance, d'essais radar (test au Standard F1, Mica IR liaison,...), d'essais de tirs de différents types de missiles et autres armes (Spectra Missile, Mica Em Missile, Magic II Canon 30mm,...).

Le Mardi 23 Décembre 2008 à 11:39
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Etienne Mougeotte : une figure incontournable de l’audiovisu...
  •  Les Morilles : un champignon très apprécié...
  •  Fibres alimentaires : dans quels aliments se trouvent-elles ...
  •  Florence Foresti : une humoriste et actrice française
  •  Haribo : célèbre marque de bonbons pour les grands et les pe...

Articles suivants :
  •  Le malus automobile : c'est quoi ?
  •  Cocoon : un jeune groupe de pop/rock français
  •  Foie gras : un incontournable du repas de noël, qui crée t...
  •  Gérard Darel : histoire de cette grande enseigne de prêt-à...
  •  Marine Méchin : qui est ce coach émotionnel qui a terroris...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   militaire Militaire
   militaire Militaire
   armee de l air Armée de l'air
   aviation Aviation



L’avion Rafale a été conçu à l'origine pour prendre la place des « Crusader et des SuperEtendard » par l’armée de l’air, en collaboration avec l’Aéronavale afin de devenir l’avion de guerre le plus pu...