Radis noir : recette cuit ou en salade


Partager




Le raphanus sativus ou radis noir est un légume cultivé depuis plusieurs siècles en Chine. L'on associe l'introduction de cette espèce de radis aux Romains et aux Grecs à partir du Bassin Méditerranéen où il est peu à peu intégré aux recettes locales. La France ne le découvrira que vers le XVIII ème siècle, par le biais du commerce. Certaines variétés ont également été importées des pays d'Europe de l'est, héritage des paysans chinois en déplacement. Si cette épopée moderne du radis noir est celle qui est la plus connue, les historiens ont pour leur part retrouvé de nombreuses allusions à ce légume dans certains textes remontant à l'antiquité égyptienne. Les allusions égyptiennes au radis noir reposent non pas sur des recettes culinaires, mais sur des applications médicinales du légume. Les savants de cette époque lointaine lui attribuaient déjà de grandes propriétés thérapeutiques et c'est d'ailleurs ces quelques croyances qui ont poussé les chercheurs de la médecine moderne à effectuer une étude plus approfondie par la suite. Le jus fraîchement pressé de radis noir est ainsi reconnu pour constituer un excellent stimulateur des fonctions de la vésicule biliaire.


Le traitement est particulièrement conseillé aux personnes souffrant de constipation chronique ou périodique. L'on peut également opter pour l'usage de pilules composées d'extraits naturels de radis noir, disponibles dans les magasins de phytothérapie. Les poudres cryobroyées du légume sont aussi efficaces que les méthodes de pression traditionnelles et sont notamment plus faciles à avaler. Les vertus du radis noir comptent également une capacité notable de drainage de diverses toxines attaquant habituellement le foie et la vésicule biliaire.


Ces deux organes essentiels dans l'épuration des déchets et dans la digestion des toxines variées sont assainis et jouissent d'une meilleure santé. Le radis noir sous n'importe quelle forme est également célèbre pour le traitement des maladies du foie et des voies biliaires. De nombreux troubles hépatiques sont évités grâce à une consommation régulière, de même que les problèmes liés à une digestion difficile. La médecine moderne reconnaît aussi des propriétés uniques à ce légume en matière de soins secondaires des premières manifestations des troubles hépatiques, telles que les migraines ou les coliques. Une grande partie des allergies liées à l'intolérance à certains aliments sont évitées à l'aide du radis noir. À ces propriétés s'ajoutent le rétablissement de l'équilibre de la flore intestinale. Cette vertu est très intéressante pour les personnes souffrant de problèmes de remontées acides et de spasmes divers lors des digestions difficiles et douloureuses. Les recherches récentes ont également pu établir des actions du radis noir sur la toux persistante ainsi que sur les problèmes relatifs aux bronches.
radis noir


La bonne digestion et les effets contre-toux ne sont pas les uniques soins que peut apporter la consommation de ce légume. Des études en laboratoire ont en effet établi que les principaux composants de cet aliment sont des enzymes et des nutriments qui peuvent être assimilés à des fortifiants notoires pour les plaquettes sanguines. Le sang efficacement nettoyé de ses toxines et immunisé des risques de coagulation, le sujet est favorablement protégé des menaces d'accidents cardio-vasculaires. Les vaisseaux sanguins sont plus forts et le coeur est rendu plus solide au fil de la consommation. L'on a également découvert des résultats très encourageants sur les cellules cancéreuses, qui sont responsables du cancer du côlon en particulier. Manger du radis noir donne également l'avantage de stabiliser naturellement le taux de glucide dans le sang. Les médecins homéopathes et spécialisés dans la phytothérapie prescrivent très souvent des extraits du légume aux malades souffrant de diabète. Si le radis noir se consomme naturellement dans une salade lorsque l'on parle d'alimentation quotidienne, il est conseillé de faire tout de même appel à l'avis d'un spécialiste si l'on compte en prendre à des buts uniques de thérapie. Il a été en effet démontré que des consommations d'extraits de radis noir trop excessives entraîneraient à long terme la formation de lithiases biliaires. D'une manière générale, il est judicieux d'adopter l'usage du radis noir dans l'alimentation ordinaire. Cette habitude permettant de jouir des bienfaits du légume sans pour autant risquer des surdosages des concentrés, les consommateurs sont certains de manger plus équilibré.

Le Mardi 06 Juillet 2010 à 11:44
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Fruits et légumes et leurs vertus Fruits et légumes et leurs vertus


fleche Voir les autres articles commençant par R
 
Articles précédents :
  •  Bougainvillier : entretien de cette plante dicotylédone...
  •  Terreau : comment bien choisir
  •  Comment céruser un meuble
  •  Yucca : entretien de cette plante arbustive
  •  Dendrobium : culture et entretien

Articles suivants :
  •  Adoucisseur d'eau : sans sel, électronique, magnétique... ...
  •  Avocatier : plantation, culture et entretien
  •  Guzmania : entretien et plantation
  •  Amaryllis Hippeastrum : plante bulbeuse
  •  Piscine au sel : entretien eau verte ou trouble




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   alimentation Alimentation
   fruits et legumes Fruits et légumes
   alimentation Alimentation
   fruits et legumes Fruits et légumes



Le raphanus sativus ou radis noir est un légume cultivé depuis plusieurs siècles en Chine. L'on associe l'introduction de cette espèce de radis aux Romains et aux Grecs à partir du Bassin Méditerranée...