Psychologie cognitive et comportementale : définition


Partager




Psychologie cognitive, définition de cette science
Définir la psychologie cognitive
La psychologie cognitive comportementale
Documentations sur la psychologie cognitive

La Psychologie cognitive et la mémoire



Le langage spécialisé utilise le terme cognition pour désigner comment la pensée est organisée. La cognition regroupe ainsi tous les processus mobilisés pour traiter l'information et qui contribuent à structurer la connaissance.



Prise de décision, résolution de problème, attention, mémoire sont autant de fonctions, liées à cette connaissance, qui préoccupent la psychologie cognitive. Celle-ci émerge presque au même moment que la question de l'intelligence artificielle, durant les années 50. Cela s'explique notamment par le fait que, comme toutes disciplines à leur début, la psychologie cognitive avait besoin de fournir des concepts pour aborder son objet d'étude. Information et traitement de l'information, les mots clés de l'informatique, constituaient des concepts pertinents, pour aborder le fonctionnement de la pensée. Celui-ci se jouait au sein d'un système, jusqu'alors inexploré, une véritable « boîte noire ».

Psychologie cognitive comportementale



Pour découvrir ce que recèle cet univers invisible, la psychologie cognitive part de l'idée que c'est dans l'observation des comportements que l'on doit trouver la clé. En d'autres termes, les psychologues cognitivistes suggèrent de partir du visible pour mieux comprendre ce qui ne l'est pas.


Il faut souligner que l'invisible, ici en question, renvoie à ce qui se produit au niveau du mental et qui donne lieu à une réaction donnée, lorsque le sujet est soumis à une quelconque stimulation. Cette image n'est pas sans rappeler la méthode déjà adoptée par les behavioristes. La principale différence réside dans le fait que l'approche cognitiviste ne veut pas se contenter de la linéarité stimulus-réponse. Celle-ci semble, en effet, faire l'impasse sur ce qui se joue entre les deux pôles. C'est ce processus intermédiaire que la psychologie cognitive veut mettre en lumière.


Les premiers jalons de la réflexion cognitiviste se retrouvent dans les positions prises par deux spécialistes américains. Si les deux sont des behavioristes de conviction, ils ont dépassé les énoncés de leurs confrères en introduisant d'autres facteurs dans la donne. Clark Leonard Hull est le premier - dans la longue lignée des behavioristes - à supposer que depuis le stimulus, jusqu'à la réponse, il y a autre chose.

Psychologie cognitive, cours et sujets d'étude



En l'occurrence, il s'agit d'un cheminement non linéaire, « tortueux ». En posant que le comportement est adaptable et flexible, il introduit l'idée que le même stimulus ne déclenche pas nécessairement la même réaction. Un processus interne d'évaluation adapte ladite réaction, selon le besoin du moment. Hull introduit notamment l'idée de « drive », comme moteur du comportement le plus adapté selon la situation. Edward Chace Tolman, pour sa part, souligne la place du motif pour expliquer un comportement donné. A sa façon, il dépasse également la simple logique S-R, stipulant que la réponse n'est mise en oeuvre que par rapport à un but précis, quelle que soit la stimulation de l'environnement sur le sujet.
psychologie cognitive


Avec ces bases, la psychologie cognitive va de plus en plus se préciser, quant à ses approches. D'un autre côté, ses objets d'étude se déclinent de manière plus franche, selon les centres d'intérêts des chercheurs. La question de la mémoire constitue, par exemple, un domaine à part sur lequel de nombreux spécialistes se sont planchés. Les psychologues cognitivistes s'attachent à comprendre comment s'organise ce processus, qui tient une place centrale dans l'apprentissage.

Mémoire et lecture en psychologie cognitive



Quelles opérations l'esprit met en oeuvre pour structurer la mémoire des concepts et des faits, qui constituent la connaissance générale ? Comment procède-t-il pour construire et renforcer l'efficacité de la mémoire procédurale ? Ce sont des illustrations des préoccupations qui intéressent la discipline. La prise de décision et la résolution de problème constituent, de leur côté, des champs de recherche qui accaparent toujours l'attention des psychologues cognitivistes. Il s'agit alors notamment de mettre au jour les stratégies et modes opératoires qui définissent l'appréhension d'une situation donnée, par l'individu. Le phénomène de l'attention, l'acquisition et l'assimilation du langage sont d'autres pistes d'exploration pour les spécialistes de la discipline. Il faut noter que la vague cognitiviste de la psychologie n'acquiert sa véritable place, en France, que dans les années 80. Le principal repère temporel étant la parution de la première revue consacrée. Les Cahiers de psychologie cognitive sont édités, pour la première fois, en 1981. La discipline compte, parmi ses célébrités, Jean Piaget, supposé être un précurseur, Herbert Simon, Nobel d'économie en 1978 et Jérôme Bruner.

Le Mardi 04 Janvier 2011 à 10:51
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Les mouches : insectes qui piquent selon les especes
  •  Exorcisme : catholique ou musulman, comment cela se passe ?
  •  La mer : noire, morte ou rouge, toutes les infos sur la mer
  •  Bizutage : définition de cette tradition très populaire en m...
  •  Police nationale : définition, recrutement et concours...

Articles suivants :
  •  Curriculum vitae : rédiger un modèle de CV, avec ou sans e...
  •  Vladimir Zvorykine : ingénieur connu pour ses recherches d...
  •  Allah : appellation de dieu dans l'Islam
  •  Lettre d'excuse : pour un retard, une absence ou en amour,...
  •  Mari : définition et rôle d'un mari




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   psychologie Psychologie



Le langage spécialisé utilise le terme cognition pour désigner comment la pensée est organisée. La cognition regroupe ainsi tous les processus mobilisés pour traiter l’information et qui contribuent à...