Prothèses mammaires : les différents types et formes de prothèses mammaires


Partager




Si vous avez décidé de faire une augmentation mammaire afin de grossir harmonieusement le volume de vos seins, le chirurgien plastique va vous poser des prothèses mammaires. Les prothèses mammaires sont des sortes de poches en silicone souples remplies soit de gel de silicone soit de sérum physiologique d'aspect aqueux. Lors de l'opération de chirurgie esthétique, les prothèses mammaires sont introduites dans chaque sein soit en faisant une petite incision de 2 à 3 cm dans le creux de l'aisselle (par voie axillaire), soit en incisant autour de l'aréole du téton (par voie péri-aréolaire), soit en incisant sous le sein. Lorsque la patiente souhaite corriger une petite poitrine, les prothèses mammaires sont placées derrière le muscle pectoral. En revanche, si les seins sont déjà un peu volumineux, les prothèses mammaires sont insérées entre le muscle pectoral et la glande mammaire. Le résultat escompté est immédiat : la poitrine est métamorphosée, regonflée. Les premiers jours suivant l'opération, la poitrine est exagérément gonflée : un mois après l'opération, elle devrait avoir sa taille « normale ».


Quant aux cicatrices causées par les incisions, elles sont infiniment petites et elles peuvent être effacées grâce à une pigmentation réalisée au tatouage. Il faut savoir qu'aux Etats-Unis, la pose de prothèses mammaires en silicone a été interdite, ré-autorisée puis ré-interdite plusieurs fois. Il a fallu attendre que les prothèses en silicone soient renforcées avant qu'elles puissent être de nouveau sur le marché. Les prothèses mammaires gonflables remplies de sérum physiologique par le chirurgien par injection sont quant à elles utilisées depuis 30 ans.


Elles représentent moins de risques de rupture, mais elles peuvent cependant occasionner des vagues disgracieuses sur les patientes qui ont la peau des seins fine. Enfin, les prothèses mammaires en hydrogel ont totalement été supprimées en France depuis 1995. Pour avoir un tour de poitrine à en faire baver plus d'un, la meilleure solution est de se faire poser des prothèses mammaires rondes. En effet, celles-ci donnent du volume à la partie supérieure du sein. Par contre, la sensation au toucher est loin d'être agréable... Si vous êtes très mince, que vous avez très peu de poitrine et un thorax en avant, il est préférable de mettre des prothèses mammaires anatomiques en forme de goutte d'eau ou de demi-poire qui épousent parfaitement les courbes du buste et qui sont très naturelles. En revanche, si la prothèse tourne, elle doit être replacée... Le prix de l'opération chirurgicale varie ostensiblement en fonction de la prothèse choisie. En effet, les prothèses mammaires anatomiques sont plus chères que les prothèses gonflables. Aussi, il faut prendre en compte les honoraires du chirurgien qui peut pratiquer les tarifs à son bon gré ainsi que les honoraires de l'anesthésiste.
protheses mammaires


En cas de reconstruction mammaire après un cancer du sein, l'assurance maladie prend en charge l'intervention. Par contre, en chirurgie esthétique, elle est entièrement à la charge de la patiente.

Le Mercredi 05 Septembre 2007 à 11:05
Article écrit par Lizouille ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chirurgie esthétique, augmentation des fesses, augmentation mammaire, réduction mamaire Chirurgie esthétique : retoucher les moindres
petites parties de son corps



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Alain Delon : célèbre comédien et acteur de cinéma français...
  •  Attentats 11 septembre 2001 : évènements qui ont marqué l'hu...
  •  Sandwicherie de Luxe : quand pause déjeuner rime avec pains ...
  •  Code de Commerce : c'est quoi?
  •  Boris Vian : un touche-à-tout aux multiples succès...

Articles suivants :
  •  Catastrophes naturelles : definition, caractéristiques et ...
  •  La Fac : entrez dans le cycle universitaire
  •  France Gall : biographie d'une chanteuse francaise inconto...
  •  Les 7 merveilles du Monde : bref apreçu sur les plus remar...
  •  Xanaka : quand mode, plaisir et originalité se conjuguent ...




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chirurgie esthetique Chirurgie esthétique
   lifting Lifting
   liposuccion Liposuccion
   protheses mammaires Prothèses mammaires
   chirurgie Chirurgie



Avant de procéder à une augmentation mammaire, il convient d'en parler avec son médecin pour choisir la meilleure prothèse à poser. En effet, il existe plusieurs sortes de prothèses mammaires qui sont...