Protestantisme : histoire d'une doctrine spirituelle née à la Renaissance


Partager




Le protestantisme prend racine en Europe lors de la Réforme lors de la période de la Renaissance au seizième siècle, notamment sous l'impulsion directe de dissidents catholique comme Martin Luther puis, plus tard, de Jean Calvin... Le terme de protestantisme lui-même fera son apparition pour la toute première fois en 1529, lorsque les seigneurs favorable à cette nouvelle doctrine, inspirés par Luther, protesteront contre les décisions prises notamment par la seconde diète impériale à Spire... Au début, les protestants français seront tous appelés « luthériens », pour ensuite être appelés non sans dérision « huguenots », et plus tard « religionnaires »... L'évènement symbolique fondateur du protestantisme est la réaction en 1517, par le moine Martin Luther (1483-1546) de « 95 thèses » contre la « vertu des indulgences ». Selon lui, les indulgences (vendues par l'Eglise pour payer la basilique Saint Pierre) donnent aux fidèles une fausse assurance quant à leur salut. Le salut, Luther en est convaincu après un cheminement douloureux, provient uniquement de la pure grâce de Dieu.


La naissance, par rupture avec le catholicisme, du protestantisme date cependant de 1520 avec la bulle Exsurge Domine promulguée le 15 juin : Luther est excommunié par le Pape après avoir soutenu que celui-ci et le concile pouvaient se tromper, et donc que le chrétien ne devait se soumettre qu'à l'autorité de la Bible. Le protestantisme est donc né d'une double mise en question. Classiquement, ses manuels de théologie affirment qu'il procède de deux principes : un principe formel, « l'autorité souveraine de l'Ecriture » ; un principe matériel, « La justification par la foi ».


L'ensemble des grandes caractéristiques religieuses protestantes découle de ces deux principes. Ils informent aussi bien les refus (notamment le refus des médiations sacrales telles que le culte de la vierge et des saint, et des médiations ecclésiales comme le sacrifice de la messe) que les affirmations (le sacerdoce est universel, bien commun des laïcs et des clercs, qui ne diffèrent les uns des autres que par la fonction et non par l'essence). Ce sont ces refus et ces affirmations qui engendrent de la diversité. Au vingtième siècle, les défis entraînés par la laïcisation et la sécularisation progressives de l'univers occidental favorisent l'idée d'un dialogue et d'un rapprochement entre Eglises qui déborderaient les frontières du protestantisme. Des autorités religieuses prennent des initiatives en ce sens. Elles se heurtent à un refus poli du Vatican en 1914, mais rencontrent une certaine ouverture du côté des orthodoxes en 1913 et en 1919... Celle-ci est cependant limitée par le changement de régime en Russie, qui oblige les orthodoxes de ce pays à cesser les contacts amorcés. En fait le protestantisme oppose tout de suite une pluralité d'Eglises face au catholicisme.
protestantisme


D'abord, ces Eglises prendront la plupart du temps un caractère national, avec par exemple la création en France des Eglises réformées en 1559. Ensuite, elles n'auront pas forcément le même mode d'organisation ni les mêmes références théologiques, symbolisées par des « confessions de foi ». Une partie de l'Allemagne et l'ensemble de la Scandinavie deviennent luthériens. Mais le luthérianisme n'est qu'une des branches du protestantisme. Ainsi, très vite, sous son influence szinglienne (de Huldrych Swingli...) et surtout calviniste (de Jean Calvin... ), la Réforme protestante progresse, notamment en Suisse, en France, aux Pays Bas... Pour ceux que l'histoire du protestantisme, l'orthodoxie, le calvinisme, l'anglicanisme, ou même l'Islam intéressent, une grande variété d'encyclopédies des religions fournissent de très intéressantes précisions. Part ailleurs, il existe un intéressant Musée Virtuel du Protestantisme, qui fournira au grand public toutes les informations nécessaires...

Le Jeudi 24 Avril 2008 à 11:10
Article écrit par ludovic ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Tendinite : causes, symtômes, formes et traitements de la t...
  •  Île de Saint Martin : collectivité d'outre mer française au ...
  •  Le BCG : vacciner ou non son enfant ?
  •  Arte : chaîne TV franco-allemande qui met la culture au prem...
  •  Lac Léman : entre la France et la Suisse, un lac à découvrir...

Articles suivants :
  •  Le Parisien : histoire d'un quotidien français
  •  Comment créer une entreprise en Autriche ?
  •  Machu Picchu : montagne sacrée du Pérou classée parmi les ...
  •  Gemmothérapie : en quoi consiste cette forme de médecine n...
  •  Abidjan : capitale économique de la Côte d'Ivoire...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   spiritualite Spiritualité
   annuaires chretiens Annuaires chrétiens
   associations chretiennes Associations chrétiennes
   associations et organisations spirituelles Associations et organisations spirituelles
   atheisme Athéisme



Mouvement religieux largement diffusé dans le monde, le protestantisme naît au seizième siècle en Europe avec le mouvement de Réforme impulsé par Luther et Calvin. Le protestantisme apparaît alors com...