La propolis : un espoir dans les traitements du cancer


Partager




Outre les multiples avantages que nous reconnaissons au miel, au pollen frais ou à la gelée royale, la propolis apparait comme une autre richesse que nous offrent les abeilles. La propolis aurait même d'ailleurs des potentialités supérieures. La propolis est une résine collante et translucide, d'une jolie couleur ambrée, sécrétée par les arbres pour protéger leurs bourgeons (en fait 95% de la propolis européenne provient du peuplier). Les abeilles utilisent la propolis pour solidifier et protéger leur ruche.



Lorsqu'on dit que la propolis est une vraie richesse, ce n'est pas une plaisanterie. La propolis renferme une multitude de substances actives, plus de 300 identifiées à ce jour. En plus des composés antibactériens, antifongiques, anti-inflammatoires, antioxydants, antiviraux... la propolis contient aussi des flavonoïdes, des acides aromatiques et des esters d'acides aromatiques déjà utilisées en cancérologie dans l'accompagnement des chimiothérapies surtout aux Etats-Unis où des chercheurs se sont donnés avec tous les moyens que la science met à leur disposition, pour mission d'apporter des précisions en ce qui concerne les possibilités de l'utilisation de la propolis comme anti-cancer. Deux types d'études viennent conforter l'affirmation selon laquelle, la propolis renforce l'effet des chimiothérapies. Dans un premier temps, la propolis se montre plus efficace qu'un produit couramment utilisé en chimiothérapie.


La deuxième étude, celle -ci japonaise, aboutit à un résultat équivalent concernant le volume des tumeurs ; en association avec la mitocyne ou le 5-FU, deux agents de traitement du cancer, la propolis permet de stopper leur croissance au bout de trois semaines, là où les chimiothérapies ne font que les ralentir. La propolis améliore aussi la formule sanguine quand on sait combien les effets secondaires des chimiothérapies sont bien connus. Là encore si on associe la propolis à la chimiothérapie, on note des résultats étonnants.


Les études entreprises sur l'être humain ne sont peut être pas encore suffisantes mais la propolis reste un véritable espoir contre le cancer. Bref, on peut dire que dès que l'on parle de cancer, que ce soit pour tenter de le prévenir ou de le guérir une fois que la maladie est déclarée, et sans jamais se priver de ressources classiques, avec la propolis, c'est vraiment mieux. On peut récolter la propolis de deux façons : en grattant les différentes parties de la ruche ou en y installant une grille, surmontée d'un film alimentaire, savamment troué pour que les abeilles bouchent les interstices avec la propolis. Cette deuxième technique de récolte est parfaitement pure et bien plus fraîche. L'extrait de propolis pur se présente sous la forme d'un liquide de couleur claire, proche du rouge. Une couleur brune ou foncée, marque souvent une propolis de raclage, moins fraiche (et donc moins active) et plus chargée en impuretés. A noter que la propolis, pour être stable, doit être mélangée à de l'alcool. Pour la donner aux enfants, il est préférable de verser le contenu d'une dose sur une biscotte ou une galette de riz et de laisser s'évaporer les principes alcooliques quelques heures : L'efficacité n'en sera pas réduite.
propolis



Le Mardi 22 Janvier 2008 à 10:58
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  cancer, poumon, testicule, sein, prostate, langue, col de l'utérus, chimiothérapie Les cancers et leurs traitements : les progrès de
la recherche



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Soldes et liquidations : régime juridique et conditions...
  •  El Al Airlines : compagnie aérienne israélienne où tourisme ...
  •  Vêtements, maquillage et coiffures : mode 2009 ou nouveau lo...
  •  AbeBooks : la plus grande librairie en ligne
  •  Biguine : produits cosmétiques, bien-être et coiffure...

Articles suivants :
  •  Stress au travail : comment s'en débarasser ?
  •  Canaux de communication : lesquels choisir ?
  •  L'étiopathie : en quoi consiste l'étiopathie ?
  •  Rosacée : à ne pas confondre avec acné !
  •  Jean Rochefort : biographie d'un talentueux acteur françai...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   cancer Cancer



Nous savons tous combien les produits de la ruche sont bons pour la santé. On est entrain de découvrir que l'un d'entre eux la propolis , représente un formidable espoir dans les traitements du cancer...