le Prix Sakharov : un prix décerné par le parlement européen


Partager




Le Prix Sakharov est une récompense décernée par le parlement européen, à une personne physique ou morale, qui s'est particulièrement distinguée dans le cadre de la protection des droits de l'homme et de la lutte contre le fanatisme, l'intolérance, et l'oppression. Elle est octroyée tous les ans, suivant l'idéal d'Andreï Sakharov. Ce physicien russe, à l'origine du prix qui porte son nom, est également connu comme étant l'homme qui a inventé la bombe à hydrogène.



C'est après avoir compris les dangers de son invention qu'il commence à lutter pour la préservation des droits de l'homme. Cela aboutit, en 1963, à la signature du traité interdisant les essais nucléaires. Pour continuer sa lutte, au cours des années 70, il commence la création d'un Comité assurant la protection des droits fondamentaux et des victimes politiques. Toutes ses démarches et ses activités sont couronnées, en 1975, par l'obtention du prix Nobel de la paix. A partir de là, ses efforts pour la préservation des droits de l'homme n'ont cessé de continuer. Par conséquent, en 1988, le parlement européen décide de créer un prix, s'accompagnant d'une somme de 50 000 E, pour récompenser chaque année, une personne ou une organisation qui s'est investie pour une cause assurant la protection des droits mentionnés plus haut. C'est ainsi que le prix Sakharov voit le jour. A partir de cette année, deux prix sont le plus souvent accordés, un pour la liberté de pensée, et un autre pour la liberté de l'esprit.


Et, conformément à l'inauguration de la déclaration universelle des droits de l'homme, signée par les Nations Unies, en 1948, la remise du prix Sakharov se déroule toujours vers le dixième jour du mois de décembre. En plus, cette remise s'accompagne, depuis ses débuts, d'une cérémonie officielle ayant lieu, comme d'habitude, à Strasbourg.


prix sakharov
Parmi les personnes ou organisations récompensées par ce prix, nous pouvons citer entre autres : Nelson Mandela, en 1988 la militante Aung San Suu Kyi, en 1990 et l'Organisation des Nations Unies, avec son Secrétaire Général de l'époque Kofi Annan, en 2003. Pour cette année 2008, le prix a été décerné au chinois Hu Jia, un journaliste de la république populaire de Chine qui lutte fortement pour la cause du Tibet, et la protection des droits de l'homme dans le pays chinois. En raison des publications dans la presse qu'il a faites sur la réalité politique de la Chine dans sa relation avec le Tibet, ce fervent protecteur des causes justes s'est vu condamné à quarante-deux mois d'emprisonnement.


Ainsi, le parlement européen l'a jugé digne de recevoir le prix Sakharov, pour sa lutte, malgré les pressions du gouvernement Chinois qui précise que Hu Jia est un criminel. Pour l'obtention de cette récompense, le journaliste chinois se trouvait face au congolais, Abbot Apollinaire Malu Malu, et au bélarusse, Alexandre Kozouline. Pour cette vingtième cérémonie officielle, le prix sera remis officiellement le 17 décembre, toujours à Strasbourg, durant la session parlementaire. De plus, spécialement pour ce vingtième anniversaire du prix Sakharov, tous les anciens récompensés seront présents. Ainsi, il sera possible d'apercevoir lors de cette cérémonie, des personnes qui luttent tant bien que mal, pour l'installation d'une véritable démocratie des personnes qui ont sacrifié leur existence même afin de permettre à tout un peuple de vivre dans la liberté des individus luttant pour l'état de droit et l'égalité de tous au regard de la loi des individus faisant le plus d'effort possible afin de faire accepter la différence ethnique des personnes acceptant de lutter, contre une puissance beaucoup plus grande, dans l'espoir de permettre un changement bénéfique dans leur histoire. Ce vingtième anniversaire marquera, en effet, une lutte pour la préservation de la population mondiale, aujourd'hui, et à l'avenir. En définitive, qu'il s'agisse d'un seul homme, ou d'un groupement d'individus, lorsqu'un jour ils décident d'agir contre l'injustice, l'intolérance, la persécution, ou autres, portant atteinte aux droits fondamentaux de tout individu, de tels actes méritent l'attention et l'estime. Le prix Sakharov est donné aux personnes accomplissant de tels actes néanmoins, au-delà de sa qualité de récompense, ce prix est avant tout un symbole qui montre que le monde a, aujourd'hui encore, besoin d'hommes et de femmes capables de se lever et de protéger les droits de toute la population mondiale.

Le Mercredi 07 Janvier 2009 à 13:24
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Unité cynophile de police : c'est quoi ?
  •  Peintures d'intérieur mates : conseils et trucs
  •  Haptonomie : qu'est-ce que c'est ?
  •  Corde à sauter : un sport à part entière...
  •  Comment enlever un carreau de carrelage cassé ?

Articles suivants :
  •  Route de la soie : un voyage qui vous emmène de la Chine j...
  •  Comment devenir commissaire de police ?
  •  Affaire du supporter de l'OM Santos Mirasierra
  •  Brian Ferry : un des membres fondateurs du groupe Roxy Mus...
  •  Killzone 2 : une exclusivité PS3 développée par Guerilla G...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   droits de l homme Droits de l'Homme



Le Prix Sakharov est une récompense décernée par le parlement européen, à une personne physique ou morale, qui s’est particulièrement distinguée dans le cadre de la protection des droits de l’homme et...