Prison de la Santé : la plus « VIP » des maisons d'arrêt de France


Partager




42, rue de la Santé à Paris: ce n'est pas l'adresse d'un hôtel du 14e arrondissement, mais, celle d'une prison parisienne. La seule intra muros. Elle est encadrée par le boulevard Arago au nord, par la rue Messier à l'ouest, par la rue Jean Dolent au sud et par la rue de la Santé à l'est. Les autres prisons importantes dépendantes de Paris sont situées en banlieue, à Poissy, à Fleury-Mérogis, à Fresnes et à Melun. La prison de la santé a été construite en 1867 par l'architecte Joseph Auguste Émile Vaudremer. A la fin du 19ème siècle, la prison est avant tout un lieu de punition et d'amendement qui met l'accent sur le travail forcé. Les condamnés, boulet aux pieds, sont incarcérés à la Prison de la Santé dans l'attente de leur transfert au bagne de Guyane ou de leur exécution capitale. La guillotine est dressée à l'angle de la rue de la Santé et du boulevard Arago : une quarantaine d'hommes ont fini leurs jours guillotinés sur ce trottoir. Pendant la seconde guerre mondiale et l'occupation, des résistants ont été exécutés, décapités ou fusillés dans l'enceinte de la prison. Une plaque, apposée à l'angle des rues Jean Dolent et de la Santé, rappelle leur fin tragique.


De nos jours, il existe en France, 188 établissements répartis en 115 maisons d'arrêts, 60 établissements pour peine et 13 centres de semi-liberté. La Prison de la Santé entre dans la catégorie des maisons d'Arrêt (MA) et dans celle des établissements pour peine. C'est à dire qu'elle reçoit, en principe, les prévenus en détention provisoire, les condamnés dont la peine initiale ou le reliquat de peine est inférieure ou égale à un an et les condamnés en attente d'affectation dans un établissement pour peine.


En qualité d'établissement pour peine, elle héberge les personnes condamnées par la Justice, à l'exception des mineurs et des condamnés les plus difficiles ou dont les perspectives de réinsertion sont plus lointaines. La prison de la santé fait également office de centre de semi-liberté (CSL) recevant des condamnés détenus pouvant s'absenter de l'établissement pénitentiaire pour exercer une activité professionnelle, suivre un enseignement ou une formation ou encore bénéficier d'un traitement médical. Jusqu'en 2000, la « Santé » avait la particularité de répartir les prisonniers par origine géographique et ethnique. Le « Bloc A » était réservé aux ressortissants d'Europe occidentale, le « Bloc B » à ceux de l'Afrique noire, le « Bloc C » à ceux du Maghreb et le « Bloc D » pour le reste du monde. Une autre particularité de la prison parisienne est son « quartier VIP ». En effet, l'emprisonnement des personnalités condamnées est une « spécialité » de la maison.
prison sante


Ainsi elle a accueilli ou accueille en ses murs de nombreuses personnalités comme Guillaume Apollinaire, Léon Daudet, Ilich Ramírez Sánchez dit Carlos, Albert Spaggiari, Jacques Mesrine, Bernard Tapie, Jacques Crozemarie, Maurice Papon, Alfred Sirven, Jean-Christophe Mitterrand, Yvan Colonna ou Samy Naceri. Le dernier « VIP », arrivé début février, est le désormais célèbre trader de la société Générale, Jérôme Kerviel.

Le Mercredi 13 Février 2008 à 09:22
Article écrit par Frédérique ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Lait de substitution : comment le choisir ?
  •  Département : comment sont nés les département français ?...
  •  Cécile de Menibus : célèbre co-animatrice de "La Méthode Cau...
  •  Pointillisme, divisionnisme ou néo-impressionnisme : courant...
  •  Orléans : ville de la région Centre au riche patrimoine...

Articles suivants :
  •  La Ciotat : ville portuaire de Provence
  •  Catherine Deneuve : actrice française à la renommée intern...
  •  Régime Miami : choisir les bonnes graisses et les bons suc...
  •  Croisière en pénichette au fil de l'eau : oseriez-vous ?...
  •  Pepe Jeans : la mode homme et femme sous toutes les coutur...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   prison Prison



La « Santé » a été construite il y a plus de cent quarante ans. Elle a connu les forçats avant leur départ au bagne, les guillotinés, les décapités ou les fusillés pendant l’Occupation. Depuis quelque...