Prison de Fleury-Mérogis : maison d'arrêt dans la banlieue sud de Paris


Partager




Située sur la commune de Fleury-Mérogis en banlieue parisienne sud, la prison de Fleury-Mérogis est à la fois un complexe pénitentiaire et un lieu de redressement aussi bien pour les adultes (hommes et femmes) que pour les jeunes (moins de 21 ans) incarcérés. Au milieu des années 60, à sa construction, la prison de Fleury-Mérogis figurait à la tête de la liste des plus grandes prisons européennes. Elle fut baptisée sous le nom de « presse-bouton » à l'époque car elle était déjà dotée de verrouillage télécommandé.



L'architecture en hélice de la prison, conçue par Gillet, est un ensemble de 5 blocs qui convergent vers un bâtiment central en forme de polygone. Chaque bloc, appelé encore « tripale », est composé de quatre niveaux de 3 ailes et d'un bâtiment polygonal où se trouvent les installations techniques et les ateliers. Fleury-Mérogis est un complexe pénitentiaire où sont sises une maison d'arrêt pour hommes, une maison d'arrêt pur femmes et une maison d'arrêt pour jeunes détenus (c'est-à-dire pour les moins de 21 ans). Ces maisons sont construites suivant un même modèle. La prison des hommes ne possède pas de particularités qui lui sont propres. Son principal problème actuel c'est qu'elle connaît une surpopulation démesurée. Le nombre de détenus dépasse la capacité d'accueil du centre si bien que certaines cellules (sinon toutes !) prévues pour une seule personne en accueille aujourd'hui trois. Et l'on note que les trois détenus ne possèdent qu'une superficie de 11 m2 ! Ces 11 m2, outre la surface à « vivre », comprennent le coin-télé et le coin-toilette. Et ce dernier est seulement isolé par un muret. Un unique lit superposé est à la disposition des prisonniers, l'un d'entre eux doit donc se servir d'un matelas pour dormir.


La prison des femmes ou maison d'arrêt des femmes, abrégée MAF, est la prison conçue spécialement pour les femmes. Dès le début, elle a essayé de donner des conditions de vie acceptables, voire avantageuses par rapport aux autres prisons de femmes. En effet, la MAF de Fleury-Mérogis est dotée d'une nursery. La prison se soucie donc particulièrement des droits de la femme en tant que mère. Les détenues enceintes, n'ayant pas encore été relevé de leur peine, accouchent à l'hôpital pénitentiaire.


Après la délivrance et les quelques jours d'hospitalisation post- accouchement, les mères reviennent à Fleury-Mérogis avec leur enfant. Elles en ont le droit de garde jusqu'à ce que ce dernier atteigne 18 mois. Avec le quartier des nourrices que dispose la MAF, les enfants des détenues ont le privilège de grandir dans les mêmes contextes que tous les autres enfants. Le patio et les diverses salles collectives de la MAF, ouvertes de 7h à 19h, sont un lieu d'épanouissement, de détente et de culture pour les enfants. Ils y passent leur journée avec ou sans leurs mères, des nourrices y sont constamment présentes. Pour initier et conseiller les mères à élever leurs enfants, une puéricultrice les enseigne et répond à leurs éventuelles questions. Les dépenses du bébé sont prises en charge par l'administration pénitentiaire avant que celui-ci ne doive quitter la prison. La prison des jeunes détenus est appelée « centre des jeunes détenus » (CJD) en raison du principe adopté pour ramener les jeunes prisonniers sur le droit chemin. En fait, on les forme professionnellement afin qu'ils puissent intégrer le domaine du travail dès leur sortie. A l'issue de la formation, ils reçoivent un certificat sans mention de leur incarcération.
prison fleury merogis


A part les divers lieux de formation, il existe aussi des terrains de sport, une salle de lecture et une bibliothèque. Les adultes ont la possibilité de travailler dans de nombreux secteurs. Le montant qu'ils perçoivent correspond à la moitié de leurs salaires bruts, l'autre moitié servant à payer l'administration ou d'autres frais comme le dédommagement des victimes. Les prisonniers utilisent l'argent qu'ils gagnent pour payer la cantine, améliorer leur quotidien et pour la location hebdomadaire de la télévision. Construite au début dans le dessein de fournir aux détenus de « bonnes » conditions, le centre connait depuis quelques années une surpopulation et les prisonniers se trouvent dans des conditions de vie médiocres. Afin d'apporter des améliorations au sein de la prison de Fleury-Mérogis, des programmes de réhabilitation et de reconversion ont été mis en place depuis quelques années. Les conditions sanitaires des détenus seront améliorées. Ces défectuosités mises à part, la prison de Fleury-Mérogis a un avantage principal : il présente une probabilité d'évasion très faible de prisonnier en raison de son architecture, la clôture de l'enceinte est composée d'ateliers couverts.

Le Dimanche 02 Novembre 2008 à 16:08
Article écrit par Caro ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Paul Le Guen : biographie d'un ancien joueur de foot devenu ...
  •  Monnalisa : marque haut de gamme pour femme et petite fille
  •  Machine à pain : comment la choisir pour faire du bon pain m...
  •  Talibans : qui sont ces fondamentalistes musulmans sunnites ...
  •  Yougoslavie : histoire d'un ancien pays d'Europe de l'est

Articles suivants :
  •  Les pesticides en France : faut-il donner l'alerte ?
  •  Le G8 : groupement des 8 pays les plus industrialisés...
  •  Les étudiants fantômes en France
  •  Ibis : des hôtels partout dans le monde à reserver en lign...
  •  Logements étudiants en France : de plus en plus recherchés...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   prison Prison



Située sur la commune de Fleury-Mérogis en banlieue parisienne sud, la prison de Fleury-Mérogis est à la fois un complexe pénitentiaire et un lieu de redressement aussi bien pour les adultes (hommes e...