Prime à la casse de 1000 euros du gouvernement pour relancer l'automobile


Partager




En mettant à la casse votre auto de plus de dix ans et en achetant une voiture utilitaire dont le taux de rejet de CO2 ne dépasse pas les 160g au kilomètre, vous aurez une prime de mille euros tel que l'a annoncé Nicolas Sarkozy lors de l'exposition de son plan de relance. Ce système de prime ne sera pas seulement bénéfique aux particuliers car les acquisitions des voitures utilitaires par les sociétés seront en outre intéressées.



Appliquée depuis le mois de décembre 2008 et valable durant un an jusqu'à la fin de cette année, cette disposition complète le système de super bonus de 300 euros déjà en cours depuis le début de l'année 2008, pour tout retrait de véhicules de plus de quinze en contrepartie d'un achat de voiture "propre", du moins écologique. La prime à la casse de mille euros ne s'additionne cependant pas à ces 300 euros, elle les englobe. Toutefois, celle-ci s'additionne parfaitement au bonus écologique du dispositif de l'éco-pastille. Ainsi, pour une voiture de 10 ans et plus mise à la casse et l'acquisition d'une voiture neuve rejetant moins de 100g de CO2 au kilomètre, l'acquéreur gagne 2000 euros. Pour appuyer ce système de prime coûtant près de 220 millions d'euros, le président français annonce un plan d'aide au crédit par un système de refinancement des banques filiales des constructeurs dont les conditions sont identiques à celles appliquées aux systèmes bancaires. Cette aide ne constitue pas une subvention étatique, elle s'assimile à un prêt dont l'intérêt s'élève à 8% suivant le plan. D'un double objectif, la prime à la casse de mille euros serait à la fois un moyen pour dynamiser les ventes de véhicules.


Cela permet de se débarrasser de ceux qui s'avèrent être nocifs à l'environnement et d'exhorter les gens à s'en acheter un neuf. La chose étant que cette mesure n'est valable que pendant un an, la prime devrait de surcroît encourager les consommateurs à ne pas reporter leur projet d'acquisition d'une auto. Quoiqu'il en soit, l'objectif premier de Nicolas Sarkozy en mettant en place cette prime est de pousser davantage les Français à changer de voiture si celle-ci fait plus de 10 ans contre une neuve et de préférence non polluante.


Dans l'Hexagone, il faut savoir que l'âge moyen des autos en circulation dépasse les 8 ans. Un véhicule sur 3 a ainsi plus de 10 ans. Ce n'est pas la première fois en France que ce système d'encouragement de mise à la casse des voitures anciennes est proposé. Au milieu des années 1990, l'on se rappelle la prime d'une valeur de cinq mille francs mise en application en février 1994 et qui dura pendant seize mois concernant toutes automobiles de 10 ans et plus mises au rebut. Ce genre de mesure a en effet permis de booster les ventes dans le secteur auto. Ceci explique peut-être le souhait d'un des constructeurs automobiles français de consolider la mesure pour faire efficacement face à la crise financière. Dans cette optique, en plus de l'application de la prime de mille euros, ce dernier adoptera d'autres dispositions complémentaires. En prenant en compte l'âge moyen des voitures françaises, le concessionnaire décide alors d'élargir la prime en abaissant l'âge des voitures mis à la casse et remplacées par des neuves, à 8 ans.
prime casse 1000


D'autre part, chez ce même concessionnaire, il n'est pas impératif de troquer son ancienne voiture contre une toute rutilante, l'acquisition d'une voiture d'occasion soigneusement sélectionnée et néanmoins récente et l'acheteur a droit à sa prime à la casse ! Se pourrait-il que la prime des mille euros sera efficace pour relancer l'acquisition des voitures ? C'est en répondant certes, à l'appel des constructeurs des voitures qui voient en cette crise économique des moments bien noirs pour le marché de l'automobile. Il n'en reste pas moins que la mesure prise par le président français ne sera pas seulement profitable pour le secteur automobile. C'est effectivement une mesure également écologique en conditionnant la jouissance de la prime par la mise en circulation d'une voiture moins salissante pour l'air et l'environnement. Sachant qu'un bonus écologique vous fera économiser quelques centaines d'euros sur l'achat d'une voiture légère neuve, jouez sur le taux de rejet de CO2 de votre auto en sélectionnant une qui rejette moins de 100g/km, et cumulez bonus et prime à la casse. Et n'oubliez pas que cette mesure n'est valable que jusqu'au 31 décembre 2009.

Le Dimanche 22 Mars 2009 à 09:30
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Label AB : règles, cahier des charges et avantages
  •  Pneus Goodyear : l'excellence en été comme en hiver...
  •  Arno : biographie, discographie et concerts
  •  Jermaine Dupri : des albums toujours couronnés de succès...
  •  Max Havelaar : commerce équitable de café, riz fruits, choco...

Articles suivants :
  •  Christophe : des paroles de chansons touchantes
  •  T.I : auteur de ''Paper Trail'' avec ''Whatever you like''
  •  Mac Douglas : veste cuir, sac, blouson.. les must have
  •  Donald Trump : un milliardaire qui a fait fortune dans l'i...
  •  L’argus auto : suivez les côtes aussi sur internet




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   economie Economie
   gagnez de l argent Gagnez de l'argent



En mettant à la casse votre auto de plus de dix ans et en achetant une voiture utilitaire dont le taux de rejet de CO2 ne dépasse pas les 160g au kilomètre, vous aurez une prime de mille euros tel que...