Président des Etats-Unis : liste des présidences


Partager




Depuis la signature de la déclaration de son indépendance le 4 juillet 1776, la république constitutionnelle fédérale des États-Unis d'Amérique a compté exactement 43 présidents de la république différents. Parmi ces derniers, le premier en date se nomme George Washington et est considéré comme le « père de son pays ». Président de 1789 à 1797, soit sur deux mandats consécutifs, il a initialement été chef d'état-major de l'Armée continentale de 1775 à 1783.



Héros de l'indépendance pour avoir battu en 1781 les troupes anglaises, à la bataille de Yorktown, sa nation lui doit la création de la première banque fédérale, la construction du Capitole et l'instauration de la capitale fédérale à Columbia, qui portera d'ailleurs le nom de Washington, D.C. ou Washington, District of Columbia. En mars 1797, les États-Unis assistent à l'investiture de John Adams qui devient ainsi le deuxième président de la république du pays, après avoir été élu face à Thomas Jefferson à 71 voix contre 68. En 1800, il se présente aux élections pour un deuxième mandat mais est battu par le démocrate-républicain Thomas Jefferson, qui sera président sur deux mandats successifs, de 1801 à 1809. Vice-président sous la précédente présidence, secrétaire d'état et ambassadeur sous George Washington et considéré comme le père de la déclaration d'indépendance, Thomas Jefferson est resté célèbre pour avoir agrandi le territoire américain en rachetant la Louisiane aux français.


De 1809 à 1817, le démocrate-républicain James Madison occupe le poste de Président des États-Unis et restera célèbre pour avoir provoqué et déclaré la guerre de 1812 à 1815 contre le Royaume-Uni, durant laquelle Washington DC est assiégé et le Capitole ainsi que la Maison Blanche sont incendiés. De 1817 à 1825, soit sur deux mandats, le poste de Président des États-Unis revient au démocrate-républicain James Monroe, immortalisé par sa célèbre doctrine à laquelle il donne son nom et qui prône l'autonomie, la liberté et l'isolationnisme américains.


De 1825 à 1829, c'est au tour du républicain national John Quincy Adams, fils de John Adams, de devenir président le temps d'un mandat. Fervent opposant à l'esclavage des noirs, il voit son nom inscrit à tout jamais dans l'histoire, pour avoir défendu en 1841 les africains du bateau négrier La Amistad. De 1829 à 1837, le démocrate Andrew Jackson est élu pour deux mandats et entachera l'histoire des États-Unis, en instaurant le traité de déportation des Amérindiens ou « Indian Removal Act ». Après le démocrate Martin Van Buren, élu président sur deux mandats de 1837 à 1841, c'est au tour de William H. Harrison de prendre le pouvoir en 1841. Premier président issu du parti Whig, il meurt un mois après son investiture et laisse sa place à John Tyler, son vice-président et co-membre du parti Whig. John Tyler devient alors le premier vice-président à être déclaré président à la suite du décès de son prédécesseur. De 1845 à 1849, les États-Unis sont dirigés par le démocrate James K. Polk, qui agrandit le territoire américain de l'Orégon ainsi que de la Californie et du Nouveau-Mexique.
president etats unis


En 1849, Zachary Taylor est élu pour un mandat mais décède seize mois après son investiture et laisse sa place à son vice-président Millard Fillmore. Par la suite, deux démocrates se succéderont à la présidence, à savoir Franklin Pierce et James Buchanan, élu respectivement de 1853 à 1857 et de 1857 à 1861. En 1861, le républicain Abraham Lincoln prend le pouvoir. Il assiste durant son premier mandat à l'éclatement de la guerre de Sécession. En 1863, il abolit l'esclavage en signant le 13e amendement. En 1864, il se présente de nouveau aux élections et est élu pour un deuxième mandat, mais sera assassiné quelques mois plus tard, laissant ainsi la tâche de finir son mandat à son vice-président, Andrew Johnson. Après ce dernier, le nouveau président des États-Unis est le général d'armée Ulysses S. Grant, élu sur deux mandats de 1869 à 1877. Après le mandat unique de Rutherford B. Hayes, de 1877 à 1881, James A. Garfield est élu en 1881 et sera assassiné six mois plus tard. Son vice-président Chester A. Arthur lui succède et achève son mandat. En 1885, S. Grover Cleveland siège à la présidence pour un mandat, avant d'être succédé aux prochaines élections par Benjamin Harrison, petit-fils de William Harrison. En 1893, S. Grover Cleveland est réélu pour un autre mandat. Quatre ans plus tard, le républicain William McKinley est élu pour un mandat. En novembre 1900, il se présente de nouveau aux élections et est réélu pour un deuxième mandat, mais est assassiné un an plus tard, six mois seulement après son investiture. D'usage, il revient à son vice-président, Theodore Roosevelt, de prendre sa place. Ce dernier s'illustrera sur le plan international pour avoir servi de médiateur dans le conflit opposant la Russie et le Japon. Le républicain William H. Taft le succède de 1909 à 1913, avant d'être succédé à son tour par T. Woodrow Wilson. Président de 1913 à 1921, ce dernier est célèbre pour avoir accordé le droit de vote aux femmes. En 1921, les États-Unis assistent à l'investiture de Warren G. Harding, qui ne finira pas entièrement son mandat car décédera d'apoplexie en 1923, laissant ainsi sa place à son vice-président J. Calvin Coolidge. Après avoir été président pendant une année, ce dernier se présente aux élections de 1924 et est élu pour un mandat complet. Président de 1929 à 1933, Herbert C. Hoover n'arrive pas à se faire réélire lors des prochaines élections et cède sa place à Franklin D. Roosevelt, le père du « New Deal ». Ce président conservera son siège de 1933 à 1945 et sera président sur quatre mandats. Après avoir été réélu une quatrième fois en 1944, il décède l'année suivante et est remplacé par son vice-président Harry S. Truman, qui sera président de 1945 à 1953. Après 20 ans de présidence démocrate, un républicain du nom de Dwight D. Eisenhower accède à la présidence en 1953 et y reste pendant deux mandats successifs. En 1961, le nouveau président John F. Kennedy entre en fonction. En 1963, il est assassiné avant d'arriver à terme de son mandat et est remplacé par Lyndon B. Johnson, qui conservera son siège jusqu'en 1969. Élu en 1968 et réélu en 1972, le président Richard M. Nixon démissionne en 1974 à la suite des fameuses scandales du Watergate. Gerald R. Ford se charge ensuite de porter à terme son deuxième mandat, avant de laisser sa place au démocrate James E. « Jimmy » Carter pour un mandat unique, de 1977 à 1981. Ce dernier sera succédé par Ronald W. Reagan en 1981, qui sera lui même succédé par George H. W. Bush, de 1989 à 1993. Après lui, deux nouveaux présidents effectueront chacun deux mandats successifs, à savoir William J. « Bill »Clinton et George W. Bush, son fils. En 2009, le dernier président en date des États-Unis entre en fonction pour un mandat de quatre ans. Nommé Barack Hussein Obama II, ce démocrate est le premier président noir de toute l'histoire des États-Unis.

Le Dimanche 27 Décembre 2009 à 12:41
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?


fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Saint Lo : commune de la Manche
  •  Dzfoot : TV football algérien
  •  Jena Lee : interpréte de ''J'aimerais tellement ''
  •  Film pornographique : histoire du film pour adulte
  •  Bouilloire : électrique, sifflante, design, que choisir ?...

Articles suivants :
  •  Never Back Down : film de Jeff Wadlow
  •  Les Saisies : location station de ski
  •  Recrutement Orange : comment faire ?
  •  Capifrance : réseau immobilier
  •  Isola 2000 : station de ski qui fait la fierté des Alpes-M...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   etats unis Etats Unis



Depuis la signature de la déclaration de son indépendance le 4 juillet 1776, la république constitutionnelle fédérale des États-Unis d'Amérique a compté exactement 43 présidents de la république diffé...