Présence militaire française en Afghanistan


Partager




Les attentats très meurtriers du 11 septembre 2001, qui ont frappé les États-Unis sur leur territoire furent la goutte qui a fait déborder le vase et qui ont provoqué une riposte militaire massive de la part des américains mais surtout des grandes puissances qui défendent les valeurs démocratiques et la paix dans le monde. Ces attaques suicides ont été attribuées aux réseaux terroristes islamiques Al-Quaida dont le chef suprême est le très recherché Oussama Ben Laden et le fief, l'Afghanistan.



Par conséquent, ce pays situé entre le Pakistan au sud et à l'est, l'Iran à l'ouest et le Cachemire est jugé, par la communauté internationale en général et les autorités onusiennes en particulier, comme étant le centre stratégique de l'organisation du terrorisme international d'où la nécessité de le libérer de l'emprise des islamistes radicaux, connus sous le nom de Talibans et d'y établir un système démocratique valable. Parmi les grandes puissances qui participent à cette opération de reconstruction de ce pays musulman figure la France. La décision d'y envoyer les forces militaires françaises a été prise en 2001 par le gouvernement du premier ministre de l'époque: Lionel Jospin, avec l'aval du Parlement français et le soutien du Président Jacques Chirac. Au départ, l'engagement militaire de la France en Afghanistan était composé de 3600 hommes dont 3000 étaient attribués à la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité, abrégée FIAS ou ISAF en anglais, de l'OTAN. Le contingent militaire français compose alors les 50000 hommes de l'ISAF, chargés d'établir et de maintenir la paix et la sécurité du pays.


A titre d'information, la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité était à l'origine une Opération multinationale. Elle fut mandatée par le Conseil de Sécurité de l'ONU à la force de l'OTAN en 2003, après l'accord « inter-afghane » qui a été effectué à Petersberg, une résidence fédérale située près de la ville de Bonn, en Allemagne. La présence militaire française en Afghanistan se base sur deux opérations, à savoir l'Opération Liberté Immuable et celle, présentée précédemment: la participation militaire au sein de la force de l'ISAF.


L'Opération Liberté Immuable ou OEF est une initiative militaire dont la fonction première repose sur la lutte anti-terrorisme et qui se révèle être une réponse aux attentats du 11 septembre, en application du principe d'auto- défense stipulé par l'article 51 de la charte de l'ONU. Il faut savoir que les forces de la coalition Internationale contrôlent actuellement l'ensemble du territoire afghan dont la partie est s'avère être la responsabilité de l'OEF et les zones sud, ouest et nord, celle de l'ISAF. Le bataillon français est majoritairement déployé dans la capitale afghane Kaboul ainsi que dans la province de Kapisa, située dans la partie nord- est du pays. La responsabilité de la capitale et de la zone centre a été attribuée au force française en 2008, plus précisément le 5 août. Il faut savoir que la mission des militaires français ne repose pas uniquement sur le rétablissement et le maintien de la paix puisqu'ils ont également pour vocation, la formation de l'armée afghane afin que cette nouvelle force « légitime » puisse être opérationnelle mais également crédible et bien entendu, puisse assumer sa fonction, le jour où les forces de la coalition devront plier bagage.
presence militaire francaise afghanistan


Pour ce faire, aux alentours de 280 soldats experts et officiers français sont mobilisés pour assurer la formation de l'armée légale afghane et environs 150 gendarmes, pour celle des forces de police. La mission des soldats de la coalition en général et français en particulier étant très périlleuse, on recense aux alentours de 1400 militaires qui ont péri sous les attaques ennemies, durant ces 8 années de présence sur le territoire afghan. Le 18 août 2008, dix parachutistes français ont péri dans une embuscade près de Kaboul. Une perte humaine qui a suscité une vive émotion de la part de la population française ainsi que des réactions qui crient au retrait immédiat des forces militaires françaises de l'Afghanistan. Il faut noter que la mission de ces soldats qui sont tombés sous les balles des Talibans reposait sur la reconnaissance des lieux ainsi que de nouer des relations avec la population locale et non, d'engager une bataille armée avec l'ennemie. Le 22 septembre de la même année, lors d'une réunion extraordinaire, le Parlement français a été appelé à s'exprimer sur le sort de la présence française en Afghanistan. Un vote qui a abouti au maintien de ses forces militaires dans le pays. Pour que ces types d'incidents ne se reproduisent plus et que les risques de pertes humaines soit réduites au minimum possible, la France a décidé de renforcer ses capacités militaires comme le témoigne l'envoi de deux hélicoptères Gazelle et un hélicoptère Caracal ainsi que des drones et des mortiers de 120 millimètres.

Le Mercredi 30 Décembre 2009 à 11:43
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Levure riz rouge :dose et vertus ?
  •  Eastpak : sac à dos, mais c'est pas tout
  •  Calendrier Maya : explication
  •  eDreams : Agence de voyage
  •  Terre-net : site adressé tout spécialement aux agriculteurs...

Articles suivants :
  •  Diffuseur huiles essentielles : comment choisir ?
  •  Cadre numérique : comment choisir
  •  Bibliothèque publique d'information aussi appelée BPI...
  •  Manège à Bijoux E.Leclerc : des bijoux pour tous les goûts...
  •  Actualisation Pole Emploi : comment faire ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   militaire Militaire
   militaire Militaire



Les attentats très meurtriers du 11 septembre 2001, qui ont frappé les États-Unis sur leur territoire furent la goutte qui a fait déborder le vase et qui ont provoqué une riposte militaire massive de ...