Prélèvement automatique : facilité de paiement ?


Partager




Le prélèvement automatique, à quoi ça sert ? On peut se poser la question tant les moyens de paiement sont nombreux actuellement. Avec une carte bleue ou un chéquier, on peut facilement régler les différentes dépenses de la maison, impôts, loyer, factures de téléphone, assurance auto ou encore assurance habitation. Grâce au virement bancaire ponctuel, on peut également payer son assurance et sa mutuelle complémentaire ainsi que les pensions alimentaires.



L'intérêt principal du mode de paiement par prélèvement automatique est sa garantie au niveau des délais de paiement. En signant une autorisation de prélèvement automatique, on est sûr de ne pas oublier de régler en temps et en heure les sommes que l'on doit. La solution est donc fortement recommandée aux distraits et aux adeptes du dernier moment, pour éviter de se faire couper l'électricité ou le téléphone, rien de tel qu'un prélèvement bancaire automatique à dates fixes... Pour éviter tout risque de prélèvements automatiques abusifs, la procédure prévoit que la personne qui souhaite faire virer automatiquement ses paiements doit signer une autorisation de prélèvement automatique et joindre un RIB. N'importe quelle société ou organisme ne peut donc prélever d'argent sur son compte. Toutefois, les détracteurs de ce moyen de paiement mettent en avant le fait qu'une fois que l'on a donné son autorisation, on ne contrôle pas les sommes ainsi prélevées. Si on conteste une facture, il y a beaucoup de risque que son montant soit prélevé quand même, ce qui est toujours gênant même si l'on bénéficie généralement d'un avoir sur les factures suivantes pour compenser.


Pour éviter ce genre de problème, il faut bien regarder ses factures et ses échéances lorsqu'elles arrivent car leur envoi précède généralement de quinze jours le prélèvement automatique correspondant. Si le montant prête à contestation, le titulaire du compte à débiter doit alors faire opposition auprès de sa banque, et prendre en charge les éventuels frais bancaires correspondants. Lorsque l'on décide d'arrêter les prélèvements automatiques définitivement, on doit alors déposer à sa banque une révocation de prélèvement automatique qui met fin à la procédure.


prelevement automatique
Attention toutefois au bénéficiaire enregistré, si celui-ci appartient au Trésor Public, le prélèvement risque de continuer tant que l'on n'a pas réglé toutes ses dettes par chèque ou mandat. L'Etat détient effectivement le droit de prélever sur le compte de n'importe quel ressortissant français ou assimilé les sommes qui lui sont dues. Pour les autres créanciers, une fois la banque dûment au courant, un courrier les prévenant de l'arrêt des prélèvements suffit pour stopper les prélèvements. Pour résumer, les prélèvements automatiques sont extrêmement pratiques pour les distraits mais peuvent s'avérer moins souples en cas de problèmes financiers, en raison des dates fixées pour la sortie de l'argent. C'est donc à chacun de voir selon la façon dont il gère ses finances et les relations qu'il entretient avec sa banque, et là, chaque cas est différent...



Le Mardi 30 Octobre 2007 à 10:56
Article écrit par regine ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Air Algérie : compagnie résolument tournée vers la modernité
  •  Snoop Dogg : acteur et rappeur américain au style singulier...
  •  Ludzo Paris : atelier de loisirs créatifs, magasin de jeux e...
  •  Marché de Noël de Montreux : date du 27 novembre au 28 décem...
  •  Ski Horizon : séjour de ski plus de 200 stations de ski en E...

Articles suivants :
  •  Puma : multinationale allemande spécialisée dans les équip...
  •  Chérifa, grande gagnante de Popstars
  •  Leader Price : enseigne du Groupe Casino
  •  Charlotte aux fraises : la poupée qui plaît à toutes les f...
  •  Marché de Noël Biscarosse : date du 21 au 24 décembre 2013




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 Toli a écrit [30/10/2007 - 15h36] 
Toli

C'est vrai que le prélèvement automatiques est un moyen de paiement pratique, mais lorsque un paiement par prélèvement automatiques est refusé par votre banque, ça implique souvent des frais assez importants. Il faut donc être prudent et bien avoir toutes les dates de prélèvement en tête si on ne veut pas se faire surprendre.




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 patranf a écrit [04/06/2009 - 07h14] 
patranf

Je suis agent EDF et mon entreprise m'annonce par courrier simple que dès le 10 juin 2009, elle va procéder au prélèvement automatique de mes factures d'électricité sans me demander de remplir une autorisation de prélèvement.
Je dois lui signaler avant cette date si je ne suis pas d'accord sans quoi cette procédure se mettra automatiquement en place.
Est-ce une procédure règlementaire? Dois-je faire opposition "anticipée" auprès de ma banque?





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   banque finance Banque Finance
   banque bnp paribas Banque BNP Paribas
   banque populaire Banque Populaire
   credit agricole Credit Agricole
   credit du nord Credit du Nord



Le prélèvement automatique est le moyen de paiement idéal pour les distraits qui évitent ainsi de se faire couper l'électricité ou le téléphone... Toutefois, la procédure une fois engagée, il faut êtr...