Comment poser des dalles d'aggloméré ?


Partager




L'aggloméré est un très bon matériau et c'est pourquoi il est utilisé dans le bâtiment comme revêtement de sol, comme isolant ou encore comme cloison. Ce matériau est très sollicité car il a de nombreux atouts, il résiste bien au feu et il peut aussi subir un traitement contre l'humidité. Il est surtout apprécié dans les constructions des établissements où le sol doit être très résistant à l'usure, dans des lieux publics. Bien entendu, les dalles d'aggloméré ne sont pas aussi nobles que le parquet en bois classique, néanmoins, elles présentent d'autres avantages. Pour le revêtement des sols, les panneaux de particules de liège se présentent sous forme de dalles rainurées. Le choix de l'épaisseur est vaste, il va de 15 à 22 mm. On peut aussi assortir la couleur du sol avec celle des meubles ou avec les couleurs prédominantes de la maison car les dalles existent en plusieurs coloris. La pause du plancher est relativement simple et nécessite très peu de matériels. Les techniques de collage et de clouage sont conjuguées pour confectionner un plancher d'aggloméré. Il ne faut pas oublier que l'orientation des planches donnera l'impression d'agrandir la pièce dans le sens des dalles.


En premier lieu, il faut avoir des solives ou des lambourdes qui serviront de support aux dalles. D'habitude, les madriers de 25 cm d'épaisseur sont utilisés comme solives et les dalles d'aggloméré seront disposées perpendiculairement aux solives. Il faut commencer par les extrémités qui touchent les murs, en posant tout d'abord la première dalle et en faisant attention à laisser un espace de 8 à 10mm entre la dalle et le mur. Cet espace servira de joint de dilatation et sera masqué par une plinthe après la pose du parquet d'aggloméré.


L'extrémité de la dalle doit tomber au milieu d'une solive. Si ce n'est pas le cas, il faut diminuer la longueur de la planche en la coupant du côté du mur ; l'utilisation d'une scie sauteuse est ici fortement conseillée. Les clous utilisés seront des pointes agglo de 50 mm. On plantera la première à 20 mm du bord. Il faut ensuite poser la seconde dalle bord à bord à la première dalle. L'opération doit être continuée jusqu'à l'obtention d'une rangée homogène. Il ne faut pas oublier l'espace de 8 à 10mm à laisser lors de la pose de la dernière dalle. La pose de la deuxième rangée est plus rudimentaire. On présente la languette face à la rainure puis il faut encoller, insérer la languette dans la rainure et clouer la dalle. L'extrémité de la dalle doit tomber sur une solive. Si ce n'est pas le cas, il faut couper la dalle du côté joint puis rainurer la rive à accoler. Pour avoir un rendu net, il faut essuyer les bavures de colle qui dépassent les panneaux assemblés. Pour éviter de couper une dalle qui tombe à côté d'une solive, il faut couper la dernière dalle en prévoyant les 10 mm qui séparent la rangée du mur.
poser dalles agglomere


Il faut alterner les joints de la façon suivante : la première dalle de la prochaine rangée doit reposer contre la dernière dalle de la rangée précédente. Il faut aussi assurer la fixation de l'ensemble en repoussant fréquemment la dernière rangée posée à grand coup de maillet en interposant une chute à champ rainuré. A la pose de la dernière rangée, il faut toujours tenir compte des 10 mm de séparation. Normalement, il est aussi possible de poser les dalles d'aggloméré comme parquet flottant, c'est-à-dire que le parquet ne nécessite pas de solives mais qu'il est possible d'installer les panneaux directement sur le plancher existant. La méthode de pose est sensiblement égale à la première, à la différence près que le clouage est superflu. Grâce aux nouvelles technologies, les lattes autobloquantes par exemple, il est plus facile de poser les dalles. L'usage de la colle comme joint est quand même conseillé et il faut toujours utiliser le maillet et la chute à champ rainuré pour repousser les rangées formées. Pour garder les 8 à 10mm d'espace entre les murs et les lattes, il faut prévoir quelques cales d'épaisseur égale. En définitive, si on a un parquet en mauvais état ou assez vieux, il est possible d'installer un nouveau plancher en dalles de particules agglomérées à champ rainuré bouveté. Sa pose étant assez facile, elle garantit un gain de temps important. Elle ne nécessite pas non plus aucun entretien particulier et résiste bien aux intempéries comme aux accidents domestiques.

Le Lundi 22 Septembre 2008 à 10:31
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Les fruits tropicaux de Madagascar
  •  L'indemnité kilométrique : comment en bénéficier ?...
  •  Comment poser un parquet ?
  •  Matthieu Chedid : qui est -M- ?
  •  La famille Ratsiraka de Madagascar

Articles suivants :
  •  Machine à pâtes comment choisir ?
  •  Le CD-ROM : qu'est-ce que c'est ?
  •  Comment choisir son parquet ?
  •  Crocodile : un reptile présent sur 4 continents
  •  La bombe anti-crevaison : un outil qui peut être très util...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sol Sol



L’aggloméré est un très bon matériau et c'est pourquoi il est utilisé dans le bâtiment comme revêtement de sol, comme isolant ou encore comme cloison. Ce matériau est très sollicité car il a de nombre...