Pommes de terre : au four, sautées, farcies...


Partager




La pomme de terre, appelée aussi patate, est un tubercule riche en amidon. Provenant de la cordillère des Andes, ce féculent porte pour scientifique « Solanum tuberosum ». Les cultivateurs recensent plus d'une centaine de variétés de pommes de terre dont la Ratte, Bonnotte, Belle de Fontenay, Charlotte ou encore Pompadour. La pomme de terre s'incorpore dans diverses recettes dont les fameux « Fish and chips », « Tattie scone » et « Colcannon ». La patate s'intègre dans les soupes en leur augmentant la consistance. Concoctée avec de la carotte, du beurre et de la crème, elle fait le délice des dîners. Elle est aussi être cuite avec sa robe de champs, au four ou dans de l'eau bouillante, sa saveur est rehaussée par la ciboulette et le paprika. Découpées en forme de bâtonnets, les frites de pomme de terre font le plaisir de tous, surtout avec un peu de mayonnaise et du ketchup. On retrouve de nombreuses variétés de chips sur le marché et proposés avec différentes saveurs dont sel et vinaigre, au fromage, au barbecue ou encore au paprika et bien d'autres. La consommation de pomme de terre est bénéfique, étant donné ses innombrables composantes organiques et minérales.


Par ailleurs, les chips n'ont pas de valeur nutritionnelle, étant donné leur préparation en friture. Il vaut mieux préférer d'autres préparations de la pomme de terre afin de bien profiter de ses vertus. Le tubercule est constitué par une grande quantité de glucides. 100g de ce féculent cuit à l'eau procure 85kcal environ. Sa valeur calorifique est alors moindre par rapport aux autres féculents comme les pâtes ou le riz. Il est fortement aqueux car l'eau détient une proportion de 80% de son poids.


La patate est aussi une bonne source en fibres alimentaires donc elle est facilement digeste à condition d'être consommée fraîche ou préparée à l'eau. Elle présente une infime quantité de lipides et de protides. En effet, elle contient de la lectine, un type de protéine reconnu pour ses actions préventives contre le cancer. Par ailleurs, ce produit regorge de minéraux et de vitamines. Riche en potassium, la pomme de terre permet à l'organisme de maintenir l'équilibre du pH dans le sang. En effet, les recherches scientifiques portant sur ce féculent informent qu'il est alcanisant. Cette teneur élevée en potassium agit sur les muscles, on le recommande notamment pour stimuler le bon fonctionnement du coeur. De plus, la patate abonde en fer, ce qui contribue à la bonne circulation de l'oxygène dans l'organisme et à la synthèse d'hématie et d'hormone. Le principal avantage de la présence du fer dans la patate est la facilitation de son assimilation dans le corps par rapport aux autres aliments pourvus de ce minéral. Hormis ces minéraux, le magnésium existe en grande quantité dans la pomme de terre. Il est bénéfique aussi bien pour le système immunitaire que pour le système nerveux.
pommes terre


La consommation de patate est ainsi préconisée pour endiguer la croissance de cellules cancéreuses. Le magnésium est aussi utilisé comme fixateur de calcium. Des études ont montré que le magnésium contenu dans la patate renforce la dentition et les os, à condition que sa cuisson passe au four, ce qui empêche à sa pelure de perdre de minéral. Par ailleurs, des recherches cliniques évoquent l'existence de cuivre dans le féculent. Cet oligo-élément intervient dans la formation d'enzymes, lesquels facilitent la digestion. L'action du cuivre porte également sur la réparation des tissus, ce qui rend la consommation de patate indispensable au cours des périodes de convalescence à la suite d'une opération chirurgicale. En outre, la patate contient du phosphore, un élément nécessaire pour les dents et les os. Concernant sa teneur en vitamines, la présence de vitamine B1 est prouvée par des scientifiques ayant analysé les bienfaits de la pomme de terre sur la croissance des enfants et sur le fonctionnement du système nerveux. Ils constatent aussi des traces de vitamine B2, favorisant la fabrication d'hormones et de cellules. Il en est de même pour la vitamine B3 et la vitamine B9. Des traces de vitamine K qui inhibe l'hémorragie et une faible quantité de vitamine C agissant comme un bon fortifiant, se trouvent aussi dans la chair de pomme de terre. A côté de ces nombreuses vertus, la patate présente des effets néfastes sur la santé. En effet, la consommation de pomme de terre peut provoquer une allergie chez certaines personnes hypersensibles au latex. De plus, il existe une forte probabilité que les individus allergiques au pollen, à la banane, au kiwi et à l'avocat ne le supportent pas. La consommation immodérée de pomme de terre peut aussi engendrer des troubles digestifs comme la diarrhée. Associés à une forte transpiration, des problèmes respiratoires, à l'instar du bronchospasme, peuvent aussi survenir.

Le Vendredi 16 Juillet 2010 à 11:47
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Fruits et légumes et leurs vertus Fruits et légumes et leurs vertus


fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Algodystrophie du pied : traitement
  •  Laboratoires Solvarome : aromathérapie
  •  Camphre : propriétés
  •  Huile d’amande douce : propriétés
  •  Curcuma : propriétés médicinales

Articles suivants :
  •  Vertiges : causes possibles
  •  Chardon marie : propriétés
  •  Stepper : fitness et cardio-training
  •  Cassis : fruit au goût exquis
  •  Orties : plante de la famille des urticacées




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   fruits et legumes Fruits et légumes
   fruits et legumes Fruits et légumes



La pomme de terre, appelée aussi patate, est un tubercule riche en amidon. Provenant de la cordillère des Andes, ce féculent porte pour scientifique « Solanum tuberosum ». Les cultivateurs recensent p...