Pluie d'animaux : phénomène météorologique rare


Partager




Pluie d'animaux, phénomène météorologique rare. Partout dans le monde et à toutes les époques on retrouve des récits relatant ce phénomène météorologique atypique et mystérieux qu'est la pluie d'animaux. C'est à Charles Hoy Fort, journaliste né à New York en 1874 et passionné de phénomènes étranges, que l'on doit le regroupement d'une importante documentation sur le sujet. Il consacrera, à partir de 1916, le reste de sa vie à écumer les bibliothèques et à collectionner des témoignages, qu'il classera ensuite par fiches. Plus de 60 000 de celles-ci sont toujours conservées à la Bibliothèque Nationale de New York. La première et la plus logique hypothèse avancée par les scientifiques serait que ces chutes d'animaux venant du ciel résulteraient de causes météorologiques telles que les trombes marines ou les tornades. En effet, lors des témoignages et récits relatant ces évènements, on dénote qu'ils sont, la plupart du temps, précédés d'orages, suivis de vents violents.


Ces forts vents tourbillonnants seraient capables de capturer au sol de nombreuses espèces, le plus fréquemment des batraciens, poissons et oiseaux, et de les transporter à des altitudes élevées, pour enfin les laisser retomber parfois des milliers de kilomètres plus loin, en un point très localisé. Il demeure cependant beaucoup de questions : ces vents forts capturent de nombreuses espèces, animaux, algues, graines, etc.


, sur une surface large, on devrait donc de façon logique retrouver au sol un « mélange » de ces espèces, or, il semblerait qu'il existe une sorte de mécanisme inexplicable de sélection d'espèce «  à la retombée ». Les scientifiques essaient de répondre à une autre question : celle de l'état des animaux lorsqu'ils retombent : la plupart du temps, ceux-ci atterrissent vivants et sont même parfois en parfait état, ce qui tendrait à démontrer la rapidité du phénomène puisque certains animaux fragiles, par exemple les poissons, y survivent. Ceci a d'ailleurs donné lieu à de drôles de croyances au Moyen-âge : certains pensaient que les poissons et grenouilles naissaient du ciel sous leur forme adulte. Ainsi, au XVIème siècle, Reginald Scot, écrivain anglais, lance pour la première fois cette hypothèse : « il est certain que certaines créatures sont générées spontanément et n'ont pas besoin de parents. Par exemple, ces grenouilles venues de nulle part. Elles sont transportées par la pluie. Ces créatures grandissent d'elles-mêmes et naissent des averses ».
pluie animaux


Au XIXème siècle, d'autres pensaient que les œufs de ces espèces étaient absorbés lors de l'évaporation des eaux et montaient alors jusqu'aux nuages pour y éclore et redescendre sur terre grâce aux averses. S'en suivirent au cours des siècles d'autres explications plus ou moins excentriques comme l'intervention extra-terrestre ou l'existence d'autres dimensions et de la téléportation de matières. Parmi les témoignages les plus connus, celui du 16 février 1861 à Singapour, où, après une secousse tellurique suivie de trois jours de fortes pluies, les habitants ont eu la surprise de découvrir des flaques...remplies de milliers de poissons-chats vivants. On enregistre également des pluies plus diversifiées : des souris en Norvège en 1578, des serpents et des varans aux Etats- Unis en 1870 et 1877, des crevettes en Australie en 1978, ou des oiseaux apparemment fauchés en plein vol dans le Maryland en 1969. On dénote aussi des phénomènes de pluies organiques, de végétaux ou de morceaux de glace un peu partout dans le monde. On retrouve des traces de ce phénomène au cinéma, par exemple dans « Magnolia » de Paul Thomas Anderson, ou dans la littérature, dans Sido, de Colette, où il s'agit de pluies de grenouilles. Enfin, il existerait probablement une relation avec ces pluies dans cette expression anglaise : « It's raining cats and dogs », littéralement « il pleut des chats et des chiens »

Le Lundi 24 Août 2009 à 14:43
Article écrit par fizzz ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Carburateur : quel est son rôle ?
  •  Micro tracteur : qu'est-ce que c'est ?
  •  Hopital Necker à Paris
  •  Caisses Populaires DesJardins : originaire du Québec
  •  Pieces euros : rare, de collection et de grandes valeur

Articles suivants :
  •  Namaqualand : désert qui devient étendue de fleurs...
  •  Générateur électrique : autonome, linéaire......
  •  Ircantec : institution de retraite complémentaire français...
  •  Vitamine D : dans quels aliments la trouver ?
  •  Tondeuse à gazon : thermique, électrique, comment choisir ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   meteorologie Météorologie



La pluie d'animaux, retombant la plupart du temps vivants et en bon état, existe, d'après les nombreux témoignages, partout dans le monde et à toutes les époques. Dans la majorité des cas il s'agit de...