Plomberie : cuivre ou PER ?


Partager




Réaliser la plomberie d'une maison ou d'un bâtiment entier nécessite tout un réseau d'alimentation qui devra couvrir chaque partie ou salle de l'édifice. L'installation de ce réseau de tuyau devra à la fois avoir un côté esthétique et pratique en prévention d'une éventuelle réparation future. Il existe deux principaux matériaux qui sont spécialement utilisés pour les canalisations de la maison. On peut citer le cuivre et le PER ou le Polyéthylène Réticulé. Ce dernier se présente sous la forme d'un tube de couleur bleue pour l'eau froide et de couleur rouge pour l'eau chaude. Il est recouvert d'une gaine de protection contre les UV auxquels il est très sensible. La première matière à savoir, le cuivre est le plus ancien des deux et recouvre la plupart des foyers qui ont un certain âge. Il se marie très bien avec la forme et l'environnement dans lequel il est placé. Le PER pour sa part est assez récent et commence à séduire la plupart des gens qui souhaitent refaire leur plomberie ou qui sont encore au stade de la construction. Pour ce qui est de l'installation, les réseaux d'alimentation en cuivre demandent un peu de travail. Solides et d'un certain poids, les tuyaux en cuivre nécessitent une soudure pour les raccords.


C'est un travail qui demande assez d'habileté et qui dans ce cas, nécessite de faire appel aux services d'un professionnel en la matière ou un peu de prudence dans le cas de monsieur tout le monde. Les cintrages pour réaliser les coudes requièrent des outils spéciaux qui existent déjà tels que le ressort à cintrer ou la pince à cintrer. Ce dernier dans son cas est très précis pour les travaux dans l'angle de la courbe. Dans le cas du PER, nul besoin d'efforts pour joindre les deux bouts, cintrer ou couper.


Élaboré dans une matière proche du plastique, le PER est facile à manipuler. Tout à fait élastique et pliable, son installation se fait aisément et ne requiert aucune compétence particulière. Dans la découpe du matériau, un cutter ou une scie à métaux suffisent à régler l'affaire. L'installation du réseau en cuivre commence par une source et peut se diviser en d'autres bras selon le nombre de salles à alimenter en eau. Le réseau en PER par contre, possède un système assez différent. La source de tous les tuyaux du réseau est ce que l'on appelle la nourrice. Celle-ci comprend autant de nombre de sorties que de nombre de points d'eau ou de salles à alimenter en eau dans la maison. Pour le côté esthétique, le cuivre ne nécessite pas forcément d'être encastrée dans un mur ou une cloison lors de son installation. On peut tout à fait l'installer à vue sans que cela n'apporte un effet non désirable à la finition, ce qui n'est pas le cas du PER. Celui-ci n'est pas en effet très esthétique à cause du fait qu'il n'est solide et nécessite une fixation aux parois. Le mieux pour lui est d'être encastré dans un mur. Un des points forts du PER réside dans sa durée de vie ainsi que sa résistance.
plomberie cuivre per


En moyenne le PER peut durer de 30 à 50 ans voire même 100 ans selon le cas. Il n'y aura donc aucune réparation spéciale qui devra être effectuée bien avant une certaine période. De plus, les fuites sur ce type de tuyau sont rares ou quasi-inexistantes. Le cuivre au contraire n'est pas à l'épreuve du temps et présente assez souvent des fuites sur ses raccords ou ses soudures. D'où la nécessité de placer les tuyaux en cuivre à vue et à portée de main pour éviter que les murs où elles pourraient être encastrées ne soient détruites lorsqu'il faudra aller les chercher ou à cause de leurs fuites imminentes. Le réseau en cuivre demande la coupure de toute l'alimentation en eau en cas de fuite mais en ce qui concerne le PER, il suffira de couper uniquement l'alimentation du tuyau à changer au niveau de la nourrice. Pour ce qui est des dépenses, le tuyau de cuivre se révèle bon marché par rapport au PER. Le coût du cuivre ne se trouve pas au même niveau que celui du plastique et offre à chacun la possibilité d'y avoir accès. Par ailleurs, le système PER demande un tuyau assez long qui devra partir de la nourrice et rejoindre chaque pièce mais on doit également en prévoir un pour l'eau froide et un autre pour l'eau chaude. Pour le long terme, le PER ne retient pas les algues et évite ainsi un encrassement de la tuyauterie.

Le Dimanche 04 Juillet 2010 à 11:08
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Maladie de Raynaud : définition et traitement
  •  Maison en kit : définition
  •  Maladie de Charcot : symptômes et traitement
  •  Saisie-vente : procédure
  •  Bouton de fièvre : causes et remède naturel

Articles suivants :
  •  Maladie de Horton : définition et traitement
  •  Furet domestique : comportement et entretien
  •  Dendrobium : culture et entretien
  •  Yucca : entretien de cette plante arbustive
  •  Comment céruser un meuble




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   plomberie Plomberie
   plomberie Plomberie



Réaliser la plomberie d'une maison ou d'un bâtiment entier nécessite tout un réseau d'alimentation qui devra couvrir chaque partie ou salle de l'édifice. L'installation de ce réseau de tuyau devra à l...