Plaque de plâtre : souvent appelée ''Placo''


Partager




La plaque de plâtre est une moulure de plâtre obtenue grâce à l'action de deux couches de cartons. Ce matériau est également appelé « Gyproc », « Placo », « cloison sèche » ou encore « plaques de gypse », selon la région et le pays dans lesquels l'on se trouve. Notons au passage que certaines de ces dénominations ne sont autres que des marques déposées. Si originellement, la matière de fabrication du plâtre était le sulfate de calcium, de nos jours, le plâtre est obtenu grâce à une simple mixture d'eau et de poudre. Il s'agit d'un matériau de construction incombustible.



Il est à noter que le plâtre a été utilisé dans ce domaine depuis la nuit des temps. La plaque de plâtre, qui est dérivée du plâtre lui-même, est donc également un matériau de construction. Elle est très fréquemment utilisée pour finaliser toute construction intérieure, à savoir les plafonds ou encore les murs. Il est bon de savoir que la plaque de plâtre a été utilisée dans le bâtiment depuis plus d'un siècle, c'est-à-dire depuis 1894, ce sont les États-Unis qui ont été les premiers à recourir à ce matériau. En ces temps-là, le matériau répondait à la dénomination anglophone de « plasterboard ». Ce n'est qu'après la Seconde Guerre Mondiale que cette utilisation est arrivée sur les terres françaises. C'est une filiale du groupe BPB, appelée Placoplatre, qui a eu l'idée de faire entrer cette technologie en France Métropolitaine. Notons au passage que cette fameuse société a été fondée par quatre associations françaises, à savoir Garandeau, Plâtrières de Grozon, SAMC et Plâtres Lambert.


Ensuite, l'idée d'importer la technologie de la plaque de plâtre dans le pays est venue lorsque des industriels ont voyagé aux États-Unis dans le but de chercher des moyens de reconstruire la France, alors victime de la grande guerre. Ensuite, la première production a été effectuée en Seine-Saint-Denis, à Vaujours précisément, en 1947. Plusieurs autres entreprises, telles Knauf ou encore Lafarge, ont alors commencé à concentrer leurs activités dans la fabrication de plaque de plâtre. Désormais, les plaques de plâtre doivent suivre la règle NF P 72-302 pour pouvoir être admises en France.


plaque platre
En d'autres termes, il faut que ce genre de matériau présente certaines qualités et répondent à des critères tels Hydro H1, spécial feu, haute dureté et standard. Le procédé courant de fabrication se déroule comme suit. Des feuilles de carton lisses se chargent de donner forme aux plaques de plâtre. En d'autres termes, les feuilles en question moulent le plâtre et le complément choisi pour en faire une plaque de petite épaisseur. Cependant, il est à noter que la faible épaisseur ne signifie pas forcément faible résistance. La plaque de plâtre est donc idéale, notamment en ce qui concerne toute finition de constructions intérieures spécifiques, vu toutes les caractéristiques et les propriétés qu'elle présente.


D'un autre côté, puisque ce matériau est lisse grâce à la présence des deux feuilles de carton sur ses deux faces, il représente un élément essentiel quant au design des constructions qui font l'objet de finition. Pour poser la plaque de plâtre, il suffit de la visser en U PVC, au niveau de la semelle résiliente, des montants en métal ou en bois, ou encore au niveau des rails. D'un autre côté, il est possible de coller le matériau directement, grâce à un mortier adhésif, sur les bases maçonnées. Il est cependant à noter que la plaque de plâtre ne représente pas que des avantages, notamment vis-à-vis de l'environnement. Le sciage de ce matériau provoque des éparpillements de poussières qui ne sont pas forcément bons pour la santé. Ensuite, lorsque l'on fabrique la plaque à partir d'un plâtre industriel, il est inévitable que le matériau finalisé rejette du radon. Certaines plaques présentent des caractéristiques hydrophobes. Enfin, il est probable que les colles spécifiques renferment des formaldéhydes. Il faudrait ainsi faire très attention lors de l'utilisation de ce matériau, ou mieux encore, lors de l'achat du produit. Quoi qu'il en soit, il faudrait savoir que la couleur naturelle du plâtre, ainsi que de la plaque de plâtre est blanche. Cette teinte est due à la poudre blanche hygroscopique du plâtre lui-même. Cependant, il n'est pas interdit de peindre ce matériau selon l'inspiration de tout un chacun. Les personnes qui travaillent dans le secteur relatif aux plaques de plâtres sont appelées « des plaquistes ».

Le Lundi 21 Décembre 2009 à 11:59
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  EJP et tempo chez EDF : c'est quoi ?
  •  Joaillerie et Joaillerie de luxe : l'art du bijou
  •  Patrick Vieira : fiche de ce joueur de football français...
  •  Mémoires de Jacques Chirac : livre de l'ex président françai...
  •  Laine de roche : très utilisée pour l'isolation...

Articles suivants :
  •  Jeunesse de la peau : quel soin utiliser ?
  •  Centre anti-poison : à joindre en cas d'intoxication...
  •  Frais de notaire : définition
  •  Entretien d'embauche : conseils description
  •  Remorque : les différents types de remorques




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   construction Construction
   materiaux Matériaux



La plaque de plâtre est une moulure de plâtre obtenue grâce à l'action de deux couches de cartons. Ce matériau est également appelé « Gyproc », « Placo », « cloison sèche » ou encore « plaques de gyps...