Pipe à eau : comment ça marche ?


Partager




La pipe à eau est l'instrument qui sert à fumer des substances et des stupéfiants comme le cannabis, le tabac ou le crack. Son utilisation est assez appréciée car elle procure une sensation tout à fait différente que celle obtenue en utilisant une simple pipe ou un joint. C'est parce que la pipe à eau refroidit la fumée avant inhalation et que la quantité de fumée inhalée est plus grande. En Asie du Sud Est, dans les pays comme la Thaïlande, l'objet, fabriqué en bambou, est connu sous le nom de bong ou bang.



Les modèles disponibles en Europe sans légèrement différents, mais gardent toujours un aspect très simple. Comme une pipe ordinaire, elle possède un foyer conique, également appelé headpiece, conepiece ou encore chillum, destiné à contenir le tabac ou la substance à fumer. Il peut, ou pas, être ôté, selon les modèles. Cette partie de l'outil doit être régulièrement vidée pour être nettoyée car les dépôts de tabac peuvent empêcher la fumée de sortir librement, ce qui change le goût et la quantité de fumée inhalé. C'est aussi l'endroit par lequel l'air entre dans la pipe. La fumée passe ensuite par la tige ou la chambre, tandis que la base permet de garder l'eau dans la pipe, sans se renverser. C'est justement cette eau qui permet de refroidir la substance à fumer, et la rend meilleure. Les amateurs de sensations nouvelles mettent d'autres liquides à la place de l'eau. Certains ont essayé des boissons alcoolisées tels que du vin, de la vodka, de la bière ou encore du rhum. D'autres préfèrent s'en tenir à des boissons hygiéniques comme le soda, le coca ou n'importe quel jus de fruit.


Notons que le résultat de l'utilisation d'une boisson autre que l'eau n'est pas très satisfaisante car la fumée, mélangée avec du sucre ou de l'alcool, donnent un goût assez pâteux dans la bouche. Toujours pour avoir de meilleures sensations, les modèles sont parfois munis de diverses pièces qui sont en option. Par exemple, il existe des pipes qui ont une sorte de carburateur, un petit trou sur la tige, qui permet d'aspirer plus rapidement une plus grande quantité de fumée.


D'autres modèles ont plusieurs chambres à fumée dont certaines sont démontables, certaines sont à l'intérieur et d'autres à l'extérieur de la pipe elle-même. On peut aussi trouver des pipes avec un diffuseur, un petit bouchon qui sert à accélérer le refroidissement de la fumée. Avec une pièce spécifique appelée attrapeur de glace, placée dans la chambre, la fumée peut aussi se refroidir encore plus vite. Pour les fumeurs qui ont tendance à oublier le nettoyage régulier de la pipe, il existe des modèles avec un attrapeur de cendre. Ainsi, la fumée non inhalée se concentre dans cette partie, et il suffit de le sortir et de le renverser pour le nettoyer. En tout cas, la meilleure façon de fumer avec une pipe est de retirer le maximum de fumée en un seul coup. Et l'intérêt de la pipe à eau est que la fumée est froide. Pour faire un peu d'histoire, il semblerait que les origines de la pipe à eau soient assez floues. Certains vestiges portent à croire que cet outil est né en Asie, dans des pays comme l'Inde, la Chine ou la Perse. Pourtant, d'autres études de l'évolution du tabac montrent que l'instrument fut utilisé pour la première fois en Amérique, avant d'être transmis en Europe et dans le monde.
pipe eau


C'est la région européenne qui aurait rendu populaire l'usage de la pipe. Quoi qu'il en soit, les plus grands utilisateurs de cet objet sont maintenant les pays d'Amérique du Nord et Latine, du Moyen Orient, ainsi que d'Asie du Sud Est comme la Chine et la Thaïlande. D'ailleurs, une version de la pipe à eau appelée narguilé est née au Moyen orient et au Maghreb. Cet instrument est très utilisé en Egypte, en Afghanistan et en Inde, où il est appelé respectivement chicha, chilam et houka. Mais l'usage de cet objet est strictement illégal dans plusieurs pays du monde, dans la mesure où il encourage la prise de drogue, et celle-ci nuit gravement mais lentement à la santé de ses fumeurs. Le goudron, la nicotine, et le monoxyde de carbone contenu dans le tabac sont, d'après les scientifiques qui ont étudié le problème, les plus grands dangers de la pipe, qu'elle soit à eau ou pas. A part les grands pays occidentaux, des pays comme l'Egypte, la Tunisie, ou l'Emirat de Sharqa ont interdit l'utilisation de cet outil en milieu public. Mais les habitants continuent d'en prendre dans les restaurants, les cafés, lors des soirées privées, ou tout simplement quand ils sont chez eux.

Le Samedi 14 Mars 2009 à 09:10
Article écrit par Caro ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Windows 7 : système d'exploitation successeur de Windows Vis...
  •  Slow Food : mouvement convivial ''Made in Italy''
  •  Wayne Rooney : biographie d'une des stars de Manchester Unit...
  •  La Bagagerie : collections de sacs et articles de maroquiner...
  •  Centre Pompidou : musée d'art et expositions

Articles suivants :
  •  Jared Leto : biographie et filmographie
  •  Alliance : d'où vient ce bijou symbole de l'union ?
  •  Aéroport de Calais - Dunkerque
  •  Ludacris : grand nom du Rap US
  •  Brit Awards : récompense musicale britannique




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   culture divers Culture Divers
   tabac Tabac
   drogue Drogue



La pipe à eau est l’instrument qui sert à fumer des substances et des stupéfiants comme le cannabis, le tabac ou le crack. Son utilisation est assez appréciée car elle procure une sensation tout à fai...