Phalloplastie : zoom sur la chirurgie du sexe masculin


Partager




La phalloplastie est une opération chirurgicale qui permet la rectification de la gêne ressentie chez les hommes provoquée par un pénis qu'ils estiment trop petit. Cette gêne pourra occasionner des désordres sexuels, sociaux, voire professionnels...



Dans le cadre de cette opération, le patient se rend chez le chirurgien spécialiste en chirurgie du sexe masculin pour un certains nombre d'entretiens destinés à installer un climat de confiance réciproque et d'interroger les motivations profondes qui poussent le patient à se faire opérer : bien souvent, l'intervention n'est pas nécessaire et parfois d'autres traitements sont plus adaptés, comme par exemple une prise en charge psychologique... Aujourd'hui parfaitement maîtrisée, la phalloplastie permet des résultats immédiatement visible et ne présentent pas de complications ni de douleurs particulières dans la majorité des cas. Il convient de distinguer l'allongement et l'épaississement du pénis... On ne parlera pas ici des prothèses érectiles, qui ne sont préconisées que dans certains cas. L'allongement du sexe s'obtient par une section partielle du ligament qui suspend le pénis à son point d'attache sur l'os du pubis. En fait, il s'agit de donner l'illusion d'un sexe plus grand au repos : l'opération ne changera pas grand-chose à la taille du sexe en érection, puisque les corps caverneux responsables de l'érection ne sont pas touchés.


Après l'opération, le gain de taille est de l'ordre de deux à quatre centimètres, le tout dépendant de l'anatomie du patient. Pour éviter toute douleur, un traitement antalgique et/ou anti-inflammatoire est souvent préconisé après l'intervention pendant quelques jours. Par ailleurs, l'arrêt de toute activité sexuelle pendant un mois est nécessaire. On peut aussi agrandir le pénis en augmentant sa circonférence. Il s'agira alors d'un autre type de phalloplastie, qui passe, elle, par une transplantation de graisse sous la peau du pénis. Le chirurgien procède alors en deux étapes distinctes.


phalloplastie
Il s'agit premièrement d'extraire de la graisse au niveau de la face interne des cuisses du patient, de son abdomen ou de son pubis. Puis, dans un second temps, on transplante la graisse ainsi prélevée grâce à de très fines canules qui sont introduites directement dans le pénis. Cette intervention pourra se faire en plusieurs étapes, selon le résultat à atteindre et l'anatomie particulière du patient. Le résultat final s'observe en général quelques trois ou six mois après la phase d'installation du greffon de graisse. En fait, il est très difficile d'apprécier a priori le résultat final, puisque tout dépendra de la réaction du métabolisme du patient face à cette arrivée intrusive de graisse, comme il est d'ailleurs impossible de prévoir le comportement même de ladite graisse dans le corps du patient.


Parfois, on propose au patient une opération qui combinera à la fois l'épaississement et l'allongement du pénis : la durée de l'opération est de l'ordre d'une grosse demi heure, et l'on conseillera souvent au patient une hospitalisation d'une nuit pour surveiller au mieux son état. En effet, la plupart des personnes qui font appel à la phalloplastie, qui est avant tout une opération de chirurgie esthétique, négligent souvent l'aspect...chirurgical ( ! ) de l'intervention : il s'agit d'une affaire de spécialistes, qui n'est recommandée qu'en cas de complexe grave ou de situation réellement préoccupante... Rappelons à ceux que l'affaire préoccuperait que la taille du pénis au repos est peu révélatrice de sa taille en érection, et que la moyenne française (si une moyenne veut bien dire quelque chose...) est comprise entre plus ou moins dix centimètres au repos et quinze centimètres en érection... Que ceux qui désespèrent de se situer en deçà se rassurent une bonne fois pour toute : la taille n'a jamais fait la performance, tout est affaire de confiance entre les partenaires....et de confiance en soi !

Le Mercredi 16 Avril 2008 à 12:25
Article écrit par ludovic ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chirurgie esthétique, augmentation des fesses, augmentation mammaire, réduction mamaire Chirurgie esthétique : retoucher les moindres
petites parties de son corps



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Sergio Leone : le réalisateur des plus grands westerns du ci...
  •  Grenelle de l'environnement : c'est quoi ?
  •  Guerre de Cent ans : histoire d'un conflit qui dura plus d'u...
  •  Hôtel Le Château Fort de Sedan : plus grand hôtel d'Europe c...
  •  Sata Internacional : compagnie aérienne desservant l'archipe...

Articles suivants :
  •  Onusida : programme de l'ONU pour lutter contre le SIDA
  •  Majorque : au large de Barcelone, une île des Baléares de ...
  •  Sofitel Strasbourg Grande Ile : un hotel dans une atmosphè...
  •  John Fitzgerald Kennedy : 34ème président américain dont l...
  •  Le noni : un fruit miraculeux venu de Tahiti




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chirurgie esthetique Chirurgie esthétique
   lifting Lifting
   liposuccion Liposuccion
   protheses mammaires Prothèses mammaires
   esthetique Esthétique



Intervention chirurgicale destinée à augmenter la longueur et/ou l’épaisseur du sexe masculin, la phalloplastie est aujourd’hui bien maîtrisée… Assez rapide et relativement peu douloureuse, elle perme...