Patagonie argentine : une faune et une flore menacée


Partager




La Patagonie fut découverte en 1519 par Magellan, Cette région sauvage est située à l'extrême sud de l'Amérique du Sud. Elle a été partagée entre l'Argentine et le Chili en 1881. La Patagonie argentine s'étend sur environ 750 000 km2, soit un tiers de la superficie totale de l'Argentine, pourtant le huitième pays le plus grand au monde. Pourtant, la région compte à peine un million et demi d'habitants, soit 5% de la population totale du pays. Cette région comprend cinq provinces: Río Negro, Neuquén, Chubut, Santa Cruz et la Terre de Feu. La langue officielle est l'espagnol (différent de celui pratiqué en Espagne), qui cohabite avec dix-sept langues autochtones, dont le quechua et le mapuche. La très grande majorité de la population est catholique mais les croyances populaires persistent, notamment celles liées au culte des morts. La partie argentine de la Patagonie peut se diviser en deux grandes régions, celle des plateaux à l'est et celle de la montagne avec les Andes de Patagonie. Le climat est océanique, c'est-à-dire très humide et changeant.


Cette terre du bout du monde est riche en ressources naturelles notamment dans le secteur agricole avec une importante production de blé, de maïs, de soja ou de sucre. La région fournit également 75% de la production pétrolière de l'Argentine. La Patagonie argentine bénéficie également d'une riche biodiversité. Elle possède de nombreuses richesses naturelles et de sites à découvrir. La ville de San Carlos de Bariloche, très éloignée du concept des grosses villes occidentales, est un lieu pittoresque, et un bon point de départ pour tous les types de tourisme.


La ville est située dans la province de Rio Negro. L'environnement est composé de montagnes, de bois, de glaciers, de rivières et de lacs, dont le Lac Nahuel Huapi, au coeur du Parc National Nahuel Huapi. Le climat y est moins extrême que dans le Sud. Le site est connu dans le monde entier pour ses pistes de ski. Une autre ville mythique : Ushuaia, la capitale. C'est la ville la plus australe du monde, à l'entrée de l'Antarctique. Cette Terre de Feu est le point où convergent les montagnes, les glaciers, les forêts et la mer, la capitale argentine de la Terre de Feu, de l'Antarctique et des Iles de l'Atlantique Sud. La ville, aux petites maisons typiques offrent tous les possibilités aux touristes : de nombreux sites à visiter comme des anciennes résidences familiales typiques, des monuments comme « Le bateau de croisière Gallego » une oeuvre de six mètres, en granite, le Monument aux Missionnaires Anglicans ou le Monument Islas Malvinas. Mais le principal intérêt réside dans la nature. A ce titre, le Parc National Tierra del Fuego est à découvrir. Malheureusement la faune et la flore de ce paradis du bout du monde subissent de nombreuses attaques.
patagonie argentine


De nouvelles espèces ont été introduites et elles perturbent l'écosystème. La pêche intensive ou encore le tourisme de masse ont également des effets pervers sur la nature. Autre preuve du danger : un glacier de plusieurs tonnes et mesurant environ soixante mètres s'est séparé du glacier « Perito Moreno »...en plein hiver !

Le Vendredi 12 Juin 2009 à 10:22
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  tourisme en italie, tourisme en espagne, tourisme en angleterre, tourisme en france, tourisme internationnal Destinations touristiques : découvrez les
meilleures destinations pour vos vacances

  voyage derniere minute, voyage tunisie, voyage italie, voyage espagne, billets d'avion, train, aéroports, agences de voyage Voyages : le guide pratique pour préparer ses
vacances



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Gâteau au yaourt : recette pour garder la ligne avec une gou...
  •  Belfast : ville capitale de l'Irlande du Nord
  •  Comment devenir coiffeur : parcours, école, diplôme......
  •  Crampes nocturnes : causes et traitements
  •  Naturisme : à la plage ou au camping, entre amis ou en famil...

Articles suivants :
  •  Sliimy : l'auteur de ''Wake-up'' découvert sur MySpace...
  •  Transit intestinal : lent, rapide, difficile... comment l'...
  •  Musée de la Coutellerie de Thiers
  •  Régime ananas pamplemousse : une cure de fruit pour maigri...
  •  Batista : champion WWE et ennemi juré de Undertaker




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 patagon a écrit [13/06/2009 - 01h05] 
patagon

Depuis quand parle-t-on le quechua (ou quichua) en Patagonie?
A propos, la chute du glacier Perito Moreno n'est pas lié au réchauffement climatique ou exogène. Le glacier avance en permanence du à son poids et au dénivelé. La neige et la glace s'accumule depuis les hauteurs et "pousse" le glacier jusqu'à atteindre une péninsule rocheuse. Cela coupe le bras d'un lac en deux et l'eau cherchant son passage creuse un tunnel. Avec la pression le pont finit par chuter...





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   geographie Géographie



La Patagonie argentine regorge de sites spectaculaires. Ses réserves naturelles classées par l'Unesco offrent des paysages parmi les plus spectaculaires au monde : lacs, volcans, déserts, zones côti...