Passer le permis sans auto-école : comment faire ?


Partager




L'auto-école est certes une nécessité mais au fil des temps, elle est devenue une contrainte pour les apprentis conducteurs. Comme toutes sortes d'examen, le passage à l'école n'est pas indispensable du moment que le candidat dispose des facultés, du savoir et de la compétence requis pour passer les épreuves. Ce besoin de se passer des services d'une auto-école a une raison économique mais pas uniquement. Il est indéniable que les cours coûtent cher mais en plus, les délais à observer avant l'obtention du permis peuvent s'avérer très long, trop long. Quelle est donc la solution ?



La conduite accompagnée a déjà fait ses preuves depuis le début des années 1990, mais elle n'a pas donné entière satisfaction dans une société pressée et qui veut tout avoir dans le meilleur délai. Le tournant a eu lieu lorsque le code de la route a autorisé le passage à l'examen du permis de conduire en tant que candidat libre et non présenté par une auto école. Soit, mais une chose n'a pas changé : il faut toujours apprendre à conduire pour espérer un jour réussir aux examens réputés rigoureux et où il y a plus d'échec qu'au baccalauréat ! Quelles sont les conditions de l'apprentissage de la conduite sans passer par une auto-école ? Tout d'abord, on n'apprend pas tout seul. Il vous faut toujours un moniteur. Cela peut être un parent, un ami ou n'importe quel conducteur expérimenté. Ce dernier doit en effet être titulaire du permis de conduire depuis au moins trois ans. Ensuite, il faut une voiture équipée pour l'apprentissage de la conduite. Là, il faut dire que l'investissement est assez conséquent pour doter la voiture d'un deuxième jeu de pédale et de rétroviseurs, des équipements qui doivent faire l'objet d'un contrôle technique.


L'accompagnateur gardera en partie le contrôle de la voiture en appuyant notamment sur la pédale de frein ou d'embrayage. A bien y réfléchir, cela reviendrait beaucoup plus cher que de suivre des cours dans une auto-école. Vous vous demandiez si ces équipements sont effectivement indispensables ? Oui, au moins aux yeux des assureurs. Il l'est aussi pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Heureusement que de bonnes idées finissent toujours par apparaître pour proposer une solution pratique et économique à un problème.


C'est le cas de ces nouveaux services accessibles sur Internet et qui proposent aux particuliers la location de voitures spécifiques adaptées à l'apprentissage de la conduite. Il fallait y penser. Rentables pour les promoteurs, ces sites et les services qui l'accompagnent sont une aubaine pour les usagers. C'est deux fois moins cher que le service classique d'une auto-école. Il reste à savoir si avoir votre père ou votre oncle sur le siège passager est une meilleure affaire que d'avoir la présence d'un moniteur assermenté. Le principal avantage est de pouvoir apprendre à votre rythme et une fois que vous êtes prêt ou prête, passer les examens pour décrocher le tant désiré permis de conduire. Ces nouveaux services Internet ne sont pas encore réglementés, ce qui ne les empêche pas de poser certaines conditions pour que l'apprentissage s'effectue dans les meilleures conditions. Le site Permis-libre exige par exemple que l'apprenant ait suivi au moins 20 heures de cours auprès d'une auto-école. En réalité donc, le savoir dispensé par ces auto-écoles ne sont aucunement remis en cause.
passer permis sans auto ecole


L'alternative est juste une possibilité d'accélérer son apprentissage par la pratique sans devoir attendre son tour dans un groupe d'apprenant, et surtout passer dans un meilleur délai les épreuves du permis de conduire. Il y aussi un côté pratique indéniable. Le site Permis-pas-cher propose un service en ligne complet. Vous payez par carte bancaire et vous rejoignez l'endroit où la voiture vous attend. Une fois sur le lieu vous appelez l'agence qui va déverrouiller le véhicule à distance. La formule apprentissage libre sans passer par une auto-école serait l'équivalent accéléré d'une conduite accompagnée. Par ailleurs, le livret d'apprentissage est toujours nécessaire. Une fois votre apprentissage fini, vous pouvez faire une demande d'inscription au permis de conduire à la préfecture. L'apprentissage libre est tout indiqué à ceux qui ont échoué dans leurs expériences de l'auto-école. Il ne garantit pas pour autant l'obtention du permis de conduire car cela ne dépend que de l'efficacité des cours de conduite avec le moniteur qui est un familier pour l'apprenant. Les examinateurs n'accordent pas de clémence particulière ni réserve une sévérité exceptionnelle aux candidats libres.

Le Dimanche 02 Août 2009 à 08:25
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Location de voiture Location de voiture : trouvez un véhicule partout
dans le monde



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Prendre soin de son visage à 30 ans
  •  Manger sainement et pas cher : comment faire ?
  •  Sanctions en cas d'infraction aux règles de circulation...
  •  Protéger ses cheveux du soleil : comment faire ?
  •  Pilule amaigrissante Alli

Articles suivants :
  •  Emma Watson : biographie de Hermione dans Harry Potter
  •  Soins pour peau sensible : quels sont-ils ?
  •  En finir avec les pellicules : comment faire ?
  •  Tendances maquillage 2009
  •  Imprimantes multifonctions et leurs fonctionnalités ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   code de la route Code de la route



L’auto-école est certes une nécessité mais au fil des temps, elle est devenue une contrainte pour les apprentis conducteurs. Comme toutes sortes d’examen, le passage à l’école n’est pas indispensable ...