Parpaing : comment choisir ?


Partager




La construction d'une maison est l'un des événements les plus importants dans la vie d'une personne. Celle-ci passe nécessairement par le choix des matériaux qui vont servir à sa réalisation. Les consommateurs disposent à cet égard de plusieurs offres qui présentent chacune des avantages et des inconvénients. Parmi elles, le parpaing. Il est clair qu'avant de bâtir quoi que soit, il faut bien avoir en tête une idée exacte de son budget car la construction d'une maison est une affaire sérieuse.



Dans la mesure du possible, il faut donc éviter toute improvisation qui risque de coûter très chère au final. Mais évidemment, le coût ne détermine pas tout. Il faut aussi songer à la qualité des matériaux à utiliser. Le parpaing est à l'heure actuelle l'un des matériaux les moins chers du marché. Il présente aussi l'avantage d'être extrêmement résistant. Construite avec cette matière, votre maison ne risque pas de s'écrouler du jour au lendemain. Sa durée de vie approche facilement les 100 ans. De plus, nul besoin de vous ruiner en engagent des ouvriers spécialisés car son installation est aisée. Une forte robustesse ajoutée à la qualité d'épaisseur du matériau -plusieurs parpaings de différentes épaisseurs existent actuellement sur le marché- vous permettent également d'obtenir une isolation acoustique confortable. Ce qui a l'avantage d'éviter une relation conflictuelle avec des voisins ou/et des passants bruyants. Par ailleurs, si vous êtes un commerçant et que vous voulez vous mettre à l'abri des attaques de « voyou », le mur en parpaing est ce qu'il vous faut. Le plus important c'est votre sécurité et celle de votre famille ou de vos employés.


Étant donné que le parpaing est un matériau incombustible, il convient parfaitement à la protection contre les incendies. C'est encore un gain de sécurité supplémentaire. Le parpaing, en outre, ne présente pas l'inconvénient de vous engager dans des dépenses d'entretien étant donné sa très forte robustesse. Les matières premières à la base de sa fabrication expliquent cet état des choses. Le parpaing est composé de granulat à hauteur de plus de 87 % et de ciment pour le reste, sans oublier l'eau qui permet de mixer ces deux composantes.


Ce mélange quasi-idéal permet d'obtenir un matériau très résistant. Le bilan environnemental parle également en faveur de l'utilisation du parpaing. Sa fabrication évite en cela la pollution en permettant une économie d'énergie conséquente. Les chiffres confirment cet aspect des choses: seulement 450 kilowatt-heure dépensés par mètre cube construit. De plus, c'est un matériau facilement recyclable. En effet, le déchet inerte représente environ 96% de sa masse. Cela signifie qu'il ne présente aucun risque de pollution du fait de sa composition. Cette dernière permet d'éviter une quelconque réaction chimique, physique ou biologique dans le contact du parpaing avec d'autres matières. Ce faible impact environnemental permet de conclure que le parpaing participe à la préservation de la couche d'ozone et contribue de ce fait à la diminution de l'effet de serre. De même, ce matériau évite de polluer aussi bien l'air que l'eau. Toutefois, comme rien n'est parfait dans ce bas monde, le parpaing présente aussi quelques inconvénients. Sa capacité d'inertie est faible comparée à celle des autres matériaux de construction. Cela signifie qu'il ne conserve la chaleur que très peu de temps.
parpaing


En été, cela ne saurait réellement constituer un inconvénient. Par contre en hiver, où les températures peuvent descendre jusqu'à moins de zéro degré, c'est un aspect extrêmement pénalisant, surtout pendant la nuit. En cela, le parpaing ne vous permettra pas d'économiser sur vos dépenses en gaz. De même, à cause de sa robustesse, le parpaing ne facilite pas l'aménagement des installations nécessaires à votre maison, notamment en ce qui concerne les conduites et les canaux d'évacuation d'eau. Le parpaing ne vaporise pas non plus de façon optimale l'eau de pluie qui s'y infiltre. Si votre maison se situe dans un environnement pas très ensoleillé, une désagréable atmosphère d'humidité risque de l'envahir. Le parpaing, c'est une économie de temps et d'énergie. De plus, c'est un matériau qui minimise les risques de dégât environnemental. Outre le parpaing en granulat/ciment/eau qui a fait l'objet de cet article, notons qu'il existe aussi des parpaings en bois.

Le Samedi 22 Août 2009 à 08:25
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bricolage, plomberie, carrelage, rénovation cuisine, conseils bricolage, atelier bricolage, bricolage isolation, bricolage en bois, bricolage porte, catalogue bricolage, bricolage boite, bricolage plomberie, bricolage peinture, petit bricolage, materiel b Bricolage : astuces et conseils pour transformer
votre maison selon vos goûts



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Clermont Foot Auvergne : histoire
  •  Keno : jeu de la française des jeux
  •  Emma Peel : personnage de The Avengers ou Chapeau melon et b...
  •  Transformateur électrique : comment ça marche ?...
  •  Les Baux de Provence en France

Articles suivants :
  •  Caisses Populaires DesJardins : originaire du Québec...
  •  Hopital Necker à Paris
  •  Micro tracteur : qu'est-ce que c'est ?
  •  Carburateur : quel est son rôle ?
  •  Pluie d'animaux : phénomène météorologique rare...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 deudi63 a écrit [16/12/2012 - 15h36] 
deudi63

Oouaaa, ça c'est de la propagande.
Maître d’œuvre, j'apporte mon humble avis. Les constructions parpaing de béton de 20cm + isolant basique (laine de verre ou polystyrène) + plâtre a été mis au point pour construire rapidement à moindre cout. On peut dire qu'il répond très bien à ce pour quoi il a été créé mais, pas plus. Le parpaing de béton est juste nul en thermique d'hiver, pire en thermique été, nul au niveau sanitaire (aucune perspirance), nul au niveau confort global...La laine de verre qui est associée au parpaing dans 75% de cas est nul à tous niveaux, sauf le prix. On doit lui reconnaitre une certaine performance d'isolation l'hiver les premières années suite à sa mise en œuvre. Faisant de la rénovation, je peux vous garantir qu'elle n'a plus aucune efficacité au bout de quelques années, à moins que la poussière isole...Le polystyrène est plus durable mais, nul en été et catastrophique au niveau sanitaire et écologique.
L'argument de la résistance du parpaing aux infraction est juste ridicule. Une fois enduit, vous croyez qu'un voleur va s'attaquer à un mur sans savoir ce que c'est ? Il ne préféra pas plutôt casser une porte ou une fenêtre ? Clairement, pour les tout petit budget, le parpaing est une solution, même si personnellement, je préfèrerai louer... Selon la région de France, en fonction de votre besoin ou pas d'inertie, et votre budget, je privilégierai le béton cellulaire ou la brique, voir le bois massif. J'espère qu'avec la RT2012, le parpaing sera progressivement abandonné même si je n'y crois pas un instant.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   construction Construction
   constructeurs de maison Constructeurs de maison



La construction d'une maison est l'un des événements les plus importants dans la vie d'une personne. Celle-ci passe nécessairement par le choix des matériaux qui vont servir à sa réalisation. Les cons...