Paris Saint-Germain : histoire du PSG


Partager




Le football est l'un de ces sports de passionnés qui mobilisent des millions de fans à travers le monde. L'espoir des régions ou des villes que ces sports représentent, repose sur les joueurs comme s'ils étaient personnellement concernés. Il y a maintenant 104 ans que l'histoire du PSG a commencé. En effet, l'année 1904 voit la création de ce club mythique, sous l'appellation de « Stade Saint-Germain », et ce jusqu'en 1970. Aux rênes, son président Félix Boyer le mènera petit à petit au top, la Ligue de Paris.



Le tandem que forme le président Henri Patrelle avec l'entraîneur Roger Quenolle classe le stade durant treize saisons parmi les clubs amateurs les plus brillants du CFA. C'est ainsi qu'ils ont acquis en 1957, le titre de champion de Paris. En 1969, ils tentent leur chance en Coupe de France et se qualifient aux quarts de finale pour perdre contre l'Olympique de Marseille. Cherchant à tout prix à intégrer directement la première division de la Ligue qui l'a recalé, le Paris FC décide de se joindre au Stade Saint-Germain qui était promu en D 2 en 1970. C'est ainsi que le Paris Football Club et le Stade Saint-Germain fusionnent officiellement le 26 juin 1970 pour donner naissance au Paris Saint-Germain FC. A sa tête se trouve un ancien membre du PFC, Pierre Étienne Guyot. Une succession de victoires emmène le PSG lentement de la D2 à la promotion en D1 en 1971, après avoir vaincu Lille et Monaco en championnat. Le résultat du match numéro un du PSG en D1 est marqué par une défaite à Angers 2-0. Le 17 décembre 1971, après s'être énormément investi dans le club, Henri Patrelle redevient président du PSG après 17 mois de vice-présidence.


Peu de temps après, un chantage du Conseil de Paris plane sur le club. Ce dernier demande à ce que le PSG soit renommé « Paris Football Club » autrement le club devra mettre une croix sur le Parc des Princes et dire adieu aux subventions. Le nombre 623 voix obtenues pour cette modification n'atteint pas la majorité nécessaire de 626 voix. C'est ainsi que la scission ramène le PSG en D3 en 1972 et garde les joueurs amateurs tandis que le PFC conserve son classement en D1. En 1973, des soucis financiers feront renoncer à l'US Quévilly un passage en D2 et le PSG en profitera.


L'entente n'est pas parfaite entre le président Patrelle et Daniel Hechter qui est à la présidence du comité de gestion. Leur collaboration ne tiendra pas un an, conflit de pouvoir oblige. Ces tensions internes n'ont pas réussi à détourner le club de ses objectifs. Le PSG revient de plus belle en D1 en juin 1974 après avoir battu Valenciennes. C'est à cette même période qu'ironiquement le PFC régresse en D2. Cette promotion ouvre une nouvelle ère au club, celle de la présidence de Daniel Hechter. D'une durée de 5 ans, de 1973 à 1978, c'est une période faste pour le club qui regagne son statut perdu de professionnel. Après l'affaire magouilleuse au Parc des Princes, notamment des billets dupliqués, Hechter est mis sur la touche et le flambeau est repris par Francis Borelli pendant 13 saisons successives. Sa gestion du club fera remporter au PSG la coupe de France deux années consécutives, en 1982 et en 1983, auxquelles s'ajoute le glorieux titre de champion de France en 1986. De 1991 à 2006, le PSG passe entre les mains de Canal. La présidence en est assurée par Michel Denisot qui sera remplacé par Charles Bietry en 1998.
paris saint germain


Lors du court passage de ce dernier, le club contracte une dette assez importante qui fera basculer ses finances. Malgré la situation financière précaire du PSG dont les dépenses se trouvent réduites de 40%, il a quand même réussi à intégrer la Ligue des Champions grâce à une magnifique saison 2003-2004. Malheureusement, cela ne dure pas. Les sociétés d´investissements Butler Capital et Partners Colony Capital ainsi que la banque Morgan Stanley acquièrent les parts de Canal en avril 2006 et nomment Alain Cayzac à la tête du club. Ce dernier donne la possibilité à Guy Lacombe de continuer son travail mais ce dernier sera toutefois démis de ses fonctions début 2007 après des résultats au plus bas pour les saisons 2006 à 2008. L'entrée en jeu du directeur sportif Michel Moulin en avril 2008 pousse Alain Cayzac à se retirer. L'histoire du PSG est loin d'être terminée, c'est une affaire qui est encore à suivre...

Le Dimanche 30 Novembre 2008 à 10:45
Article écrit par suzi ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Football, joueurs, ligue 1 Football les clubs et les joueurs


fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Le vin bio : un type de culture en pleine expansion
  •  La pyramide alimentaire : c'est quoi ?
  •  Dictionnaire électronique : comment choisir ?
  •  Comment bien mesurer votre sol ?
  •  Cocotte Seb : pour une cuisson économique et rapide

Articles suivants :
  •  Embouts de vissage : comment choisir ?
  •  Boule puante : quelle est donc cette étrange boule ?...
  •  Bernie Ecclestone : qui est cette personnalité incontourna...
  •  Guirlande lumineuse extérieure de Noël : comment choisir ?...
  •  Dépistage du cancer du sein




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   football Football



Le football est l’un de ces sports de passionnés qui mobilisent des millions de fans à travers le monde. L’espoir des régions ou des villes que ces sports représentent, repose sur les joueurs comme s’...