Parc de Schoppenwihr : grand jardin du Haut-Rhin


Partager




Le parc de Schoppenwihr est réputé pour le cadre romantique qu'il offre à ses visiteurs. L'histoire de ce site qui se trouve à Bennwihr-Gare, dans le département du Haut-Rhin, débute au milieu du XVIIIè siècle. A l'époque, Schoppenwihr était l'appellation donnée à une vaste ferme dominée dans sa partie centrale par une imposante et magnifique demeure typiquement alsacienne. Au fil des années, le grand jardin qui entoure le château se développe et prend progressivement des allures de parc. Certains arbres embellissent et sont naturellement mis en valeur grâce à la présence d'une petite rivière qui dévie de son lit naturel pour former un étang. Un siècle plus tard, Schoppenwihr affiche un paysage très différent. Désormais, son parc compte quatre étangs et des chênes centenaires ont pris leurs marques de part et d'autres de ces derniers. C'est à cette époque que la Grande Allée est mise en place. Des arbres très spéciaux y sont plantés. Le choix est porté vers des espèces exotiques et rares comme le Sophora qui est originaire du Japon, le Gingko qui vient de Chine, le Cèdre provenant du Liban, le Liquidambar, le Taxodium sans oublier les Buxus et les ifs qui y sont plantés par centaines.


Au début du XXè siècle, le parc de Schoppenwihr est tout pimpant et focalise toutes les attentions. Les plants d'arbre ont bien mûri et le paysage au sein du parc est tout simplement époustouflant. Un jardin clos a été installé à l'arrière de la bâtisse principale de la propriété. Celui-ci accueillait des serres et un superbe potager en fleur. Une trentaine d'années après, un jardinier-paysagiste du nom de Achille Duchêne est sollicité pour remodeler le parc et le rendre encore plus beau.


Celui-ci préconise la création d'espaces vides : de nombreux arbres sont abattus, les étangs sont élargis, des pelouses sont mises en places et un miroir d'eau est créé dans la partie orientale de la propriété. Vers la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, le château et le parc de Schoppenwihr sont entièrement dévastés. Il ne reste plus que des ruines et le paysage proposé par le parc est désolant plus qu'autre chose. Le parc de Schoppenwihr n'est plus que l'ombre de lui-même. Année après année, le site est reconstruit afin de lui rendre sa splendeur d'antan. Aujourd'hui, l'endroit a repris des couleurs. Les arbres qui ont autrefois fait les frais des obus ont retrouvé leur vigueur originelle. Le château n'a malheureusement pas pu renaître de ses cendres, un jardin rocailleux se trouve désormais à son emplacement. Le parc de Schoppenwihr est ouvert au public qui peut visiter sa ferme biologique et son arboretum. La superbe balade se fera au coeur d'un espace s'étendant sur une superficie de 35 hectares et durera deux heures. Avant de pénétrer dans le parc, il faut acheter un billet. La visite commence dans la forêt de feuillus qui est un endroit plutôt déroutant.
parc schoppenwihr


Les arbres font de l'ombre à la lumière et la traversée de la forêt se fait dans un espace sombre. En sortant de ce bois, le paysage change d'une manière radicale. La lumière est bel et bien présente et ravive les couleurs des merveilles botaniques du parc. La visite continue dans la Grande Allée dite des Platanes bordée par des arbres exotiques. Si l'on vient au parc de Schoppenwihr au mois d'août, l'on peut admirer les belles fleurs blanches du Sophora du Japon. La Grande Allée des Platanes donne sur la cour d'honneur. Il s'agit incontestablement du point culminant de la visite. L'on découvre des espèces d'arbres rares, des plantes taillées d'une main de maître et de superbes fleurs : la vue est à couper le souffle. C'est également en cet endroit que l'on peut découvrir le jardin rocailleux d'où l'on peut profiter des quatre fameuses perspectives offertes par le parc de Schoppenwihr à savoir le panorama du Haut Koenigsbourg, les Grands Gazons, la Grande Allée des Platanes et l'étang Miroir. L'on peut alors voir de près ce que réserve ces perspectives. Les Grands Gazons se présentent comme un véritable océan de verdure et sont en réalité des prairies constituées de foin d'origine 100% naturelle. L'on peut ensuite apprécier la beauté de l'étang Miroir qui a été rénové en 2005. Les romantiques en herbe apprécieront certainement l'étape suivante de la visite, à savoir le grand étang qui offre un décor de contes de fée propice à la romance. Avec ses îlots, ses pontons et ses cascades, c'est un endroit idéal pour faire une déclaration d'amour. Après le vieil étang, l'on passe par la clairière des Soldats avant de prendre le chemin du retour.

Le Dimanche 04 Octobre 2009 à 09:40
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Le conjugueur : c'est quoi ?
  •  Le Devoir : définition
  •  Le bon marché : premier grand magasin de France
  •  Mari Boine Persen : chanteuse Norvégienne
  •  Musée Hansi : un sanctuaire de l'art

Articles suivants :
  •  Comité des Parcs et Jardins de France
  •  Le bachelor : premier niveau de diplôme universitaire reco...
  •  Le droit : définition
  •  Émile Durkheim : biographie d'un pilier de la sociologie m...
  •  Iker Casillas : gardien de football espagnol




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   haut rhin 68 Haut Rhin 68



Le parc de Schoppenwihr est réputé pour le cadre romantique qu'il offre à ses visiteurs. L'histoire de ce site qui se trouve à Bennwihr-Gare, dans le département du Haut-Rhin, débute au milieu du XVII...