Papillon de nuit : lépidoptère bien connu


Partager




Les papillons sont des insectes regroupés parmi les lépidoptères. Généralement, l'on distingue deux sortes de papillon, le Rhopalocère ou papillon de jour et l'hétérocère ou papillon de nuit. Ces lépidoptères comptent plus de 100 000 espèces vivant dans la nature. Les papillons de nuit se différencient des papillons de jour par leurs couleurs plus ternes et leurs moeurs nocturnes. Certaines variétés d'hétérocère peuvent vivre de jour comme de nuit, comme les zygènes. Comme tous les lépidoptères, le corps d'un hétérocère se divise en trois parties, à savoir la tête, le thorax et l'abdomen. Sa tête comprend deux yeux composés, deux antennes, deux ocelles, deux palpes labiaux et une spiritrompe. Cette dernière forme une sorte de tube lui permettant d'absorber des substances liquides, notamment le nectar des fleurs ou des fruits en décomposition. Ce type de papillon se nourrit également de fumiers et de matières organiques en putréfaction. La spiritrompe s'enroule sur elle- même tel un ressort spiral au repos. Les deux antennes peuvent être pectinées ou filiformes et se terminent en massue pour certaines espèces. Quelques espèces de papillons de nuit renferment des pièces broyeuses pouvant malaxer les pollens.


L'on trouve sur le thorax deux paires d'ailes et trois paires de pattes. Ces deux paires d'ailes membraneuses sont toutes recouvertes de minuscules écailles, d'où leur appellation lepidos, signifiant écailles en grec. Ces ailes peuvent atteindre jusqu'à 15 centimètres pour les variétés plus grandes. Le corps du papillon de nuit est recouvert de phanères qui sont une couche épidermique épaisse et très protectrice. Les hétérocères mâles et femelles se distinguent par leurs formes.


Les mâles sont dotés de deux paires d'ailes allongées, tandis que les femelles d'une large abdomen et de deux paires d'ailes filiformes. L'hétérocère passe par quelques étapes de croissance avant de devenir un bel insecte aux ailes colorées. Le papillon de nuit commence sa vie dans un oeuf durant une période d'incubation de 10 à 12 jours. La larve, également appelée chenille, vit environ un mois et demi. Durant cette période, celle-ci passe par 5 stades larvaires différentes où elle se métamorphose. Munie de glandes labiales séricigènes, la chenille est capable de confectionner un fil de soie. Outre ses six pattes, son corps comprend également des pattes ventouses lui permettant de se déplacer et de s'agripper aux branches. Pour arriver au terme de son développement, la chenille prend la forme d'une chrysalide. Cette nymphose s'effectuera soit à l'air libre, soit dans un cocon de fil de soie façonné par la chenille elle-même. Certaines larves ne font pas de cocon. Cette métamorphose durera environ 25 jours avant la naissance d'un joli papillon de nuit. Très résistant, ce cocon empêchera toutes intrusions effectuées par les prédateurs. Certaines espèces de papillon resteront à cet état de chrysalide durant une à trois années.
papillion nuit


Parvenue à sa maturité, la femelle cherchera un mâle pour s'accoupler. Elle émettra des phéromones qui sont une substance invisible pouvant attirer ce dernier. Étant doté de deux longues paires d'antennes pectinées, le mâle détectera facilement ces phéromones, même à plus d'une dizaine de kilomètres. Un hétérocère adulte vit normalement entre 7 à 10 jours avec un cycle de vie oscillant entre 2,5 à 3 mois selon l'espèce. Durant cette courte durée, la femelle ne cessera de pondre, à raison de 25 à 10 000 oeufs. Ces derniers seront pondus sur des brindilles ou sur des troncs de plantes. La majorité des hétérocères adultes ne se nourrissent pas. Ils survivront grâce aux réserves qu'ils ont emmagasinées durant leurs stades larvaires. Le réchauffement climatique est très néfaste au développement et à la croissance de ces papillons de nuit. Récemment, l'on a constaté une forte diminution sur le nombre des espèces de lépidoptères. L'on devra noter que ces insectes occupent un rôle primordial pour notre écosystème. Leur conservation nécessite un élevage et un entretien régulier. Les équipements utilisés, lors de cet élevage, comptent un vivarium plus de 30 cm de longueur et un pot rempli d'eau pour y mettre leur nourriture, notamment du feuillage frais. Les chenilles se nourrissent en particulier de feuilles de troène. Les papillons de nuit, vivant dans la nature, fréquentent normalement les parcs, les vignobles, les vergers ou les jardins, où ils pourront trouver des plantes nourricières.

Le Jeudi 03 Juin 2010 à 12:04
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  animaux, mammifères, poisson Animaux : sauvages ou de compagnie, ils font la
richesse de notre planète



fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  Coupe du Monde 2010 : un évènement incontournable...
  •  Fleury Michon : groupe spécialisé dans la charcuterie...
  •  Piotr Ilitch Tchaïkovski : biographie
  •  Miel de Manuka : propriétés
  •  Jardin zen japonais : comment faire

Articles suivants :
  •  Eau dans les poumons : causes et symptômes
  •  Iles Grecques : voyage dans un décor de rêve
  •  Péritonite : définition, symptomes, urgence
  •  Médecine chinoise traditionnelle : définition...
  •  Orchidées sauvages : fleurs très répandues...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   insectes Insectes



Les papillons sont des insectes regroupés parmi les lépidoptères. Généralement, l'on distingue deux sortes de papillon, le Rhopalocère ou papillon de jour et l'hétérocère ou papillon de nuit. Ces lépi...