Pape Diouf : biographie de l'ancien président de l'OM


Partager




Pape Diouf, de son vrai nom Mababa Diouf, est né au Tchad le 18 décembre 1951 mais il est d'origine sénégalaise. Sa famille rejoindra le Sénégal quelques temps seulement après sa naissance car son père sera huissier à l'Ambassade de France à Dakar où il passera son enfance et son adolescence. Il y fera ses études primaires et secondaires jusqu'en classe de troisième puis à 18 ans, son père l'enverra à Marseille. Ce dernier voudrait tellement qu'il embrasse la carrière militaire et quand Pape Diouf refusera son engagement, ce sera la fin de leur relation.



Il sera donc obligé de se débrouiller tout seul et il sera amené à exercer plusieurs petits travaux : coursier, maçon ou éboueur tout en continuant ses études. Il aura son bac et réussira le concours d'entrée de Sciences-Po à Aix-en-Provence. Malheureusement, il ne pourra pas aller au bout de ses études universitaires et après deux années seulement, il entrera aux PTT. Sa rencontre avec Toni Salvatori, en 1975, l'amènera à devenir un pigiste à La Marseillaise, un journal communiste. Diouf ne se définira pas comme communiste mais plutôt tiers-mondiste à tendance gauche. Ensuite, il deviendra journaliste sportif à La Marseillaise et sa tâche sera de couvrir toutes les activités sportives de l' Olympique de Marseille. Une dizaine d'années plus tard, il quittera ce journal et passera successivement à l'Hebdomadaire puis au quotidien Le Sport. Il n'y restera pas longtemps étant donné que celui-ci déposera le bilan quelques temps après, suite à des différends avec L' Equipe, un quotidien concurrent. La carrière de journaliste de Pape Diouf s'arrêtera également à cette époque.


Peu de temps après, en 1989, il sera le promoteur des tournois organisés pour certaines grandes figures du football en Afrique comme Roger Milla ou Eusebio. Ensuite, il sera sollicité par des joueurs pour s'occuper d'eux aussi bien pour leurs carrières que pour leurs intérêts. A partir de ce moment-là, il créera sa propre société : le Mondial Promotion. Le succès ne se fera pas attendre et Diouf aura à servir beaucoup de joueurs : Didier Drogba, Bernard Lama, Abédi Pelé, Laurent Robert, Sylvain Armand ou le jeune Samir Nasri.


En mai 2004, la société aura un chiffre d'affaires qui dépassera les 3,5 millions d'euros, un bilan très positif eu égard à son année d'existence. Mais chaque médaille a son revers : si l'argent ne pose pas de problèmes, Pape Diouf sera contraint de consacrer beaucoup de temps à gérer la vie de ses joueurs, des scènes de ménage aux divers stress en passant par les peines de coeur. Cette même année, il sera contacté par Christophe Bouchet, Président de l'OM, pour être le manager du club. Pape Diouf hésitera et il partira d'abord à Dakar pour demander conseil à un ami haut placé dans le gouvernement du pays. Celui-ci l'incitera à ne pas décliner l'offre et le futur manager vendra alors sa société. Toujours en 2004 mais en novembre, il sera nommé Président du Directoire, par intérim, après le départ de Christophe Bouchet. Ses débuts ne seront pas du tout faciles car il sera pris entre deux clans en guerre et il aurait pu quitter le club si on ne lui avait pas donné les pleins pouvoirs pour la Présidence. Finalement, le Conseil de surveillance du Club le désignera Président de l'OM avec l'appui du propriétaire du club, Robert Louis-Dreyfus.
pape diouf


Au fil du temps, il arrivera à calmer la tension et il mènera le club à des résultats de matchs positifs, il réussira également à rétablir les comptes déficitaires du club. Avec lui, l'Olympique de Marseille accédera deux fois de suite à la finale de la coupe de France et en Ligue des Champions, son équipe sera presque à chaque fois qualifiée. Le club retrouvera la confiance de ses supporteurs, c'est ainsi que ces derniers soutiendront le Président quand celui-ci ne laissera pas jouer ses titulaires pour la 30ème journée de Championnat de Ligue 1. Cette décision lui vaudra la colère de beaucoup de gens et ses absences fréquentes au conseil de surveillance le feront entrer en conflit avec le président de cette entité. Le départ de l'entraîneur Eric Gerets, le cas de Franck Ribéry, tous ces événements auraient contribué en 2009 au départ de Pape Diouf de la Présidence de l' OM. Robert Louis-Dreyfus aura tout de même reconnu les efforts accomplis par le Président de son club tout en restant vague sur les réels motifs de son renvoi. Pape Diouf partira la tête haute après tout ce qu'il aura fait pour son équipe.

Le Dimanche 19 Juillet 2009 à 08:50
Article écrit par filou ()




fleche Voir les autres articles commençant par P
 
Articles précédents :
  •  L'autoroute française A7 : relie Lyon à Marseille...
  •  Alexis de Tocqueville : biographie du viconte de Tocqueville
  •  Robert Louis-Dreyfus : biographie de l'actionnaire principal...
  •  Stéphane Guillon : biographe comédien français...
  •  Business angels : aide à la création d'entreprise...

Articles suivants :
  •  La polémique du burqa : voile qui fait débat
  •  John Locke : biographie d'un écrivain philosophe
  •  Willy Denzey : chanteur de r&b français auteur du "mur du ...
  •  Guépard : félin le plus rapide du monde
  •  Bataille de Camaret : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   football Football



Pape Diouf, de son vrai nom Mababa Diouf, est né au Tchad le 18 décembre 1951 mais il est d'origine sénégalaise. Sa famille rejoindra le Sénégal quelques temps seulement après sa naissance car son pèr...