Overclocking : qu'est ce que c'est ?


Partager




Technique très en vogue dans le milieu des informaticiens ces dernières années, l'overclocking est une méthode particulièrement économique pour « booster » au maximum son PC et grappiller ainsi, sans aucune dépense, des mégahertz supplémentaires, synonymes de gain en puissance de calcul. En effet, pour résumer de manière assez simpliste, l'overclocking consiste tout simplement à augmenter la fréquence d'origine de l'ordinateur pour avoir un meilleur rendement sans toucher aux composantes de la machine.



Pour arriver à ce résultat surprenant, plusieurs techniques sont utilisées par les férus de l'informatique. Toutefois, avant de les énumérer et de les décrire en détail, la maîtrise de quelques notions de « hardware » s'avère indispensable ! Ainsi, il faut comprendre qu'à la base, un ordinateur est constitué de circuits électroniques hautement intégrés d'une part et de logiciels de l'autre. Un ou plusieurs processeurs coordonnent alors le bon fonctionnement de tout le circuit intégré en exécutant les programmes contenus dans la mémoire de l'ordinateur suivant les instructions que la machine reçoit de l'utilisateur. Ces processeurs fonctionnent selon un fréquençage prédéfini lors de la fabrication de l'ordinateur. Pour augmenter les capacités de calcul et donc la capacité de traitement de l'information du PC, des apprentis ingénieurs se sont essayés à en augmenter la fréquence. Leur première méthode a été de jouer sur la variation de ce qu'on appelle le coefficient multiplicateur de la carte mère. Cette première technique est certainement la moins risquée pour les composantes de l'ordinateur car elle n'influe en aucune manière sur la stabilité de l'ensemble des circuits.


En pratique, les spécialistes de l'overclocking emploient des moyens assez rustiques pour arriver à leurs fins, d'où le succès de la méthode ! Ainsi, il leur suffit par exemple d'utiliser un simple crayon à papier pour relier les ponts L1, s'agissant des processeurs « ATHLON XP » ou « AMD ». Toutefois, il faut remarquer que cette astuce n'est d'aucune utilité sur les processeurs actuels ou plus anciens, du type Pentium III. En effet, les coefficients multiplicateurs de ces derniers ont été carrément verrouillés dès le départ.


En maîtrisant la technique du coefficient multiplicateur, vous aurez le loisir de surfréquencer un ordinateur muni d'un processeur « Celeron » de 2000 MHZ à près de 2200 MHZ par exemple ! Une seconde technique a été cette fois-ci de modifier directement le fréquençage du « bus système », c'est-à-dire l'ensemble des conducteurs électriques transmettant des données, pour arriver au même résultat. Cependant, cette seconde méthode demeure très risquée pour tout le système car en augmentant la fréquence du bus système, il est indéniable que le fréquençage du processeur augmente consécutivement. Il n'est pas rare non plus que la fréquence de la mémoire subisse également une élévation, ce qui peut entraîner des dommages irréversibles aux composantes de la machine. Mais cela n'est pas une fatalité si l'on prend les précautions d'usage. De plus, des deux méthodes, la seconde s'avère la plus performante car elle évite de juguler un peu trop le processeur qui, stimulé par le surfréquençage de son bus système, déploie un maximum de puissance.
overclocking


Bien que positif sur le plan de la puissance, l'overlocking est une méthode assez risquée qui fait encourir de sérieux et irréversibles dommages aux composantes de l'ordinateur, non pas du fait du surfréquençage du processeur ou du bus système, mais surtout à cause de l'augmentation de la température consécutive à la modification de la fréquence. En effet, l'élévation de la fréquence induit inévitablement une augmentation de la température dans tout le circuit. Pour prévenir de telles surchauffes, il faut donc impérativement prévoir en même temps des systèmes de refroidissement et d'aération efficaces. Le plus courant est l'emploi d'un ventilateur qui va aérer sans intermittence le processeur et permettre d'évacuer efficacement la chaleur émanant de tout le système. Evidemment, pour parvenir à des résultats satisfaisants, il est impératif que la taille des pales soit la plus grande possible. D'autres overclockers n'ont pas hésité à fixer une pâte conductrice de chaleur sur leur processeur pour le relier directement au ventilateur afin d'optimiser au maximum les échanges de températures. D'autres encore ont pensé à relier leur système d'aération à une alarme sonore directement audible sur le haut-parleur du PC pour les prévenir en cas d'avarie car il ne faut pas perdre de vue que du bon fonctionnement du ventilateur dépend la vie d'un processeur overclocké ! Ce dernier système figure parmi les meilleurs pour un overclocking sans risque !

Le Vendredi 21 Novembre 2008 à 11:14
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  nouvelles technologies, informatique, electronique, electroménager Nouvelles technologies : des progrès qui nous
facilitent la vie



fleche Voir les autres articles commençant par O
 
Articles précédents :
  •  La Tribune : quotidien boursier, économique et financier...
  •  Chaudière à plaquettes : comment ça marche ?...
  •  Viktor Iouchtchenko : président de la république d’Ukraine...
  •  Pubalgie : causes, symptômes et traitements adaptés
  •  Comment bloquer ou interdire un numéro sur son portable ?...

Articles suivants :
  •  Jean-Christophe Parisot : homme politique français
  •  Sofia Essaïdi : biographie de cette artiste très complète...
  •  Ver solitaire : qu'est-ce que le Taenia ?
  •  Cafetière Senseo : spécial café expresso...
  •  Les traitements curatifs pour le bois




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   informatique Informatique



Technique très en vogue dans le milieu des informaticiens ces dernières années, l’overclocking est une méthode particulièrement économique pour « booster » au maximum son PC et grappiller ainsi, sans ...