Ouest France : quotidien paraissant du lundi au samedi


Partager




À l'origine était Ouest-Eclair datant de 1899 mais cette publication fut interdite pour collaboration lors de la Libération. Ouest-France lui succéda en 1944 en s'installant dans le centre historique de Rennes pour déménager ensuite à Chantepie en 1972 dans la banlieue de Rennes. Tout y fut transféré : le siège social, la rédaction, l'administration et même l'imprimerie. Aujourd'hui, une seconde imprimerie s'est installée à La Chevrolière, située à vingt kilomètres de Nantes.



Paraissant du lundi au vendredi, Ouest France va s'adjoindre une nouvelle édition le dimanche en 1997. Désormais aussi, c'en est fini des grands formats car Ouest-France, comme les autres quotidiens régionaux, a adopté le format tabloïd (celui du journal Le Monde) beaucoup plus maniable, correspondant à 47 cms de long sur 32 cms de large. Le siège social étant toujours basé à Rennes, Ouest-France est diffusé chaque jour à près de 800 000 exemplaires, ce qui en fait le premier journal de France bien loin devant les concurrents régionaux mais aussi les quotidiens nationaux. En effet, le territoire couvert par Ouest-France est impressionnant puisque quarante éditions sont imprimées qui couvrent trois régions (Bretagne, Pays de la Loire et Basse-Normandie) et donc douze départements : Calvados, Côtes- d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Manche, Mayenne, Morbihan, Orne, Sarthe, Vendée.




ouest france
De très grandes villes et leurs agglomérations sont ainsi couvertes par des informations locales et départementales : Bayeux, Caen, Falaise, Pays d'Auge, Dinan, Guingamp, Lannion, Saint-Brieuc, Brest, Morlaix, Quimper, Redon, Rennes, Saint-Malo, Vitré-Fougères, Châteaubriant, Ancenis, Nantes, Pyas de Retz, Saint-Nazaire, La Baule, Angers, Segré, Cholet, Cherbourg, Saint-Lô, Coutances, Lorient, Ploërmel, Pontivy, Vannes, Le Mans, Fontenay-le- Comte, Luçon, la Roche-sur-Yon, Montaigu, etc. Évidemment, ce ne sont que les grandes villes qui sont citées ici car Ouest-France traite aussi des informations concernant les petits villages aux alentours.


En moyenne, cela représente 600 pages différentes en fonction des villes et des sujets traités, ce qui est énorme dans le secteur de la presse. De plus, Ouest-France a encore près de 2,23 millions de lecteurs tout en demeurant l'un des quotidiens les moins chers de France (l'édition du vendredi est un peu plus chère car elle comporte un programme télé comme le faisait d'ailleurs La Voix du Nord). Cela dit, pour quelques dizaines de centimes de plus, vous avez l'opportunité de vous passer de programmes télé bien plus onéreux... Pourquoi ne pas en profiter ? Tentaculaire, Ouest-France emploie environ 1 800 personnes dont plus de 500 journalistes professionnels. Vu l'étendue du territoire couvert, ces journalistes exercent dans 73 rédactions et Ouest-France emploie également plus de 2 500 correspondants locaux de presse, soit des personnes écrivant des articles par rapport à des sujets locaux mais qui ne peuvent prétendre à la carte de presse tout en étant bien moins rémunérés que leurs confrères (sans compter qu'ils sont bien moins couverts socialement). L'actuel PDG de Ouest France est François-Régis Hutin. Bien que le chiffre d'affaires de Ouest France est énorme (344 millions d'euros en 2005), le bénéfice net est en berne passant de 16 millions en 2005 à 8 millions en 2006. Appartenant à un grand groupe de presse réunissant plusieurs journaux (Ouest France-auto, Ouest France-immo, Ouest France-emploi, Ouest France-Affaires, Ouest France-vacances, Ouest France-bateaux), des hebdomadaires locaux, des agences de pubs, des journaux gratuits, un service édition, un autre destiné à l'affichage, une société de radio et de télévision, Ouest France tire encore son épingle du jeu mais ses principales ressources proviennent encore du quotidien régional bien malmené face à la concurrence des blogs et des sites d'informations mis en ligne. Aujourd'hui, Ouest France subit de plein fouet la crise de la presse écrite et cela n'est pas là de s'arrêter car la publicité représente 46 %, pour l'instant, des produits bruts. Ouest- France, premier quotidien français depuis 1975, subit des grèves de son personnel et le premier quotidien francophone du monde pourrait, à terme, revoir toute sa politique malgré son site Internet www.ouest-france.fr C'est toute une profession (journalistes et correspondants locaux de presse) qui pourrait être menacée à terme face au développement des sites d'information sur Internet.

Le Lundi 16 Juin 2008 à 11:50
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  journal quotidien, actualité, actu, presse, le monde, libération, le parisien, le figaro, la provence? informations, infos, le point, france soir, ,actualites,l'express, la tribune, Journaux Quotidiens : en bref ou en détails,
restez informé (e) au quotidien



fleche Voir les autres articles commençant par O
 
Articles précédents :
  •  Booking : reserver un hôtel en ligne partout en Europe
  •  Bon Appétit Bien Sûr : avec Joël Robuchon et Guy Job
  •  Le tricot et les modèles de tricot retour en grâce en 2009...
  •  Aéroport de Fuerteventura destination Canaries
  •  Histoire d'or : bijouterie catalogue de bijoux

Articles suivants :
  •  Maison du monde : collection de meubles et objets de décor...
  •  Bourvil : qui était vraiment André Robert Raimbourg ?...
  •  Evangeline Lilly : actrice canadienne alias Kate Austen da...
  •  Amazonie : une forêt gigantesque mais en danger surnommée ...
  •  Angel : une série télé sur un vampire pas comme les autres...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   journal Journal



Tous ceux qui habitent à Rennes, Brest, Caen, Dinan, Quimper, Vannes, Le Mans, pour ne citer que quelques villes importantes de l’Ouest de la France, connaissent Ouest-France. Ce quotidien régional, l...