Nymphoplastie : chirurgie réparatice pour l'intimité de la femme


Partager




Si cette opération de chirurgie réparatrice est encore méconnue ou tabou en France, la nymphoplastie, aussi appelée, labiaplastie est une pratique chirurgicale fréquemment demandée en Asie. Par nymphoplastie, on entend la correction des lèvres du sexe de la femme. Quand une patiente vient en consultation chez son chirurgien et lui demande de pratiquer une nymphoplastie, elle souhaite en fait se faire réduire les petites lèvres génitales. En effet, certaines femmes naissent avec les lèvres de la vulve anormalement développées (la maladie est congénitale).



Mais l'hypertrophie des petites lèvres survient surtout à l'âge de la puberté ou après un accouchement. Néanmoins, on assiste de nos jours à une demande de plus en plus forte de la part des jeunes femmes qui n'ont pas encore eu d'enfants, mais qui sont complexées esthétiquement ou gênées physiquement au quotidien. Si le médecin traitant juge que l'opération de chirurgie génitale est nécessaire, la patiente doit se présenter en milieu hospitalier ou en clinique de nymphoplastie pour être opérée sous anesthésie locale ou générale. L'opération dure en moyenne ¾ d'heure. Pendant l'opération de gynécologie, le chirurgien réduit la taille des petites lèvres en coupant l'excès de peau. A l'origine, le chirurgien amputait totalement les petites lèvres (nymphectomie), mais les conséquences de la nymphoplastie étaient difficiles à supporter. En effet, la cicatrice laissée par la nymphoplastie était constamment malmenée par le frottement des sous-vêtements féminins, ce qui provoquait des irritations, des infections, voire des hématomes douloureux.


Aujourd'hui, les chirurgiens sectionnent les petites lèvres aux extrémités, en formant un V, ce qui permet à la cicatrice d'être moins exposée aux frottements. En ce qui concerne le traitement post-opératoire de la nymphoplastie, il est composé d'antalgiques simples, de soins locaux jusqu'à la résorption des fils, et une sexualité mise entre parenthèses pendant quatre à six semaines. Aussi, le port du tampon pendant les règles est interdit durant la période de convalescence.


Si la nymphoplastie n'est pas correctement réalisée ou si le traitement n'est pas suivi à la lettre, les points de suture risquent de lâcher, la cicatrisation peut s'éterniser, une infection est possible et des douleurs peuvent être ressenties. Cependant, si l'hypertrophie de vos petites lèvres vous gêne considérablement pour marcher ou pour pratiquer un sport, parlez-en à votre médecin généraliste ou à votre gynécologue. Avec lui, vous pourrez voir si la nymphoplastie est recommandée. Pour vous renseigner sur l'opération, n'hésitez pas à faire des recherches sur Internet. Vous pourrez ainsi en savoir plus sur la « normalité » en matière d'organes sexuels, comparer les prix de nymphoplastie pratiqués dans les différents établissements de nymphoplastie, voire même trouver des photos de nymphoplastie pour voir les résultats ou les dérives de l'opération. Sachez enfin, que certains médecins et sexologues refusent catégoriquement de pratiquer l'opération de nymphoplastie si la raison invoquée est d'ordre purement esthétique.
nymphoplastie


D'après eux, la réduction des petites lèvres du sexe féminin pourrait avoir des conséquences considérables sur le plaisir de la femme par la suite, l'opération réduisant la sensibilité des organes sexuels.

Le Mardi 05 Février 2008 à 09:46
Article écrit par Lizouille ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  chirurgie esthétique, augmentation des fesses, augmentation mammaire, réduction mamaire Chirurgie esthétique : retoucher les moindres
petites parties de son corps

  Santé de la femme Santé de la femme : comprendre son corps pour se
sentir bien



fleche Voir les autres articles commençant par N
 
Articles précédents :
  •  Beatriz Flores Silva : réalisatrice uruguayenne d'adoption b...
  •  Alimentation bébé : quelle est l'alimentation la mieux adapt...
  •  Limoges : bref aperçu sur la « capitale des arts du feu »...
  •  Dyslexie : qu'est-ce que ce trouble ?
  •  Gustave Flaubert : écrivain français auteur de "Madame Bovar...

Articles suivants :
  •  Chez Francis : quand brasserie et cuisine traditionnelle f...
  •  Vancouver : la plus importante ville de Colombie-Britanniq...
  •  Hôtel Carlton à Lille : luxe et raffinement... à 50 mètres...
  •  Constipation occasionnelle : causes, manifestations et tra...
  •  Oasis : le groupe de rock anglais des frères Gallagher...




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chirurgie esthetique Chirurgie esthétique
   chirurgie esthetique Chirurgie esthétique



La nymphoplastie peut paraître barbare pour certaines, et pourtant, cette opération peut être un véritable soulagement pour certaines femmes. Si vous ne connaissez pas encore cette opération de chirur...