Nicolas Sarkozy : Président de la République Française depuis le 16 mai 2007


Partager




Nicolas Sarkozy, président de l'UMP et candidat à l'élection présidentielle, est né le 28 janvier 1955 dans le septième arrondissement de Paris. Il est le fils d'un immigré hongrois, Paul Sarkozy et d'Andrée Mallah, enfant d'un médecin parisien, juif séfarade. Leur rencontre s'est déroulée durant l'année 1949. Paul Sarkozy exerçait la fonction de publicitaire et mademoiselle Mallah poursuivait des études en droit. De cette union naquit tout d'abord, Guillaume en 1952. Il est aujourd'hui chef d'entreprise et connu pour avoir été vice-président du Medef.



Trois ans plus tard, l'actuel président du conseil général des Hauts-de-seine vit le jour. Nicolas Sarkozy sera suivi d'un troisième frère, François, chercheur en biologie. Le chef de famille quitte le domicile conjugal en 1959, laissant à sa femme la charge d'élever leurs trois enfants. Mme Andrée Sarkozy reprit alors ses études de droit. Le titre d'avocate en poche, elle plaidera à Nanterre. Nicolas Sarkozy passera son enfance dans le septième arrondissement. Plutôt mauvais élève, il redouble sa sixième au lycée public Chaptal. Il entre ensuite au lycée privé Saint-Louis de Monceau. Il obtient le baccalauréat B en 1973, la famille s'installe alors à Neuilly. Puis de l'université Paris X, il sort diplômé en droit public et en sciences politiques : il reçoit une maîtrise de droit privé en 1978. La même année, il est appelé sous les drapeaux puis, entre à l'Institut d'études politiques de Paris, dont il n'obtient pas le diplôme de fin d'études à cause de notes éliminatoires en anglais. En 1981, il présente une thèse sur le référendum du 27 avril 1969.


Voulant dans un premier temps devenir journaliste, il finit par se tourner vers la profession d'avocat, suivant ainsi les traces de sa mère. Il est très rapidement embauché par l'avocat Guy Danet. Il évolue prestement et devient l'un des trois associés. Statut qu'il possède à ce jour, il a perçu plus de 200 000 euros en 2002 de ce cabinet. Son entrée dans le monde politique se déroule en 1974, date à laquelle il rejoint l' UDR (Union des démocrates pour la république). En 1976, il adhère au RPR, fraîchement crée par Jacques Chirac. Son parrain est Charles pasqua.


Dans la foulée, il devient responsable de la section de Neuilly. Un an plus tard, il siègera au conseil municipal. Il est nommé en 1980, président du comité de soutien à Jacques Chirac. Le 23 septembre 1982, il se marie avec Marie-Dominique Culioli, fille d'un pharmacien corse de Vico. Ils auront deux fils, Pierre (né en 1985) et Jean (né en 1987). Son témoin de mariage est Charles Pasqua. En 1983, il devient maire de Neuilly-sur-Seine à seulement 28 ans. En 1984, il rencontre Cécilia Ciganer-Albeniz qu'il marie en qualité de maire à l'animateur de télévision Jacques Martin, qu'elle quittera pour lui en 1989. Après un divorce chaotique, ils se marieront en octobre 1996. Ils ont un fils, Louis, né en 1997, et Cécilia de viendra Madame Cécilia Sarkozy. A 34 ans, il est élu député et à 38, il devient ministre du budget dans le gouvernement d'Edouard Balladur. C'est à ce poste qu'il affûtera ses armes en commençant le modelage de son image médiatique. En 1995, il soutient la candidature d' Edouard Balladur. Premier revers politique, puisque c'est Jacques Chirac qui sera élu président de la république.
nicolas sarkozy


Nicolas Sarkozy sera même sifflé lors d'une réunion du RPR le 15 octobre 1995. Régulièrement plébiscité, il sera le député de droite le mieux élu aux élections législatives de 2002 avec 68,78% des suffrages. Après la réélection de Jacques Chirac, il entre ainsi au gouvernement comme Ministre d'Etat, numéro 2 du gouvernement et s'affiche en tant que rival du président. Il devient alors l'ennemi privilégié de l'opposition. Ministre de l'intérieur, il fermera le camp de Sangatte, finalisera le projet initié en 1999 par Jean-Pierre Chevènement, le Conseil du Culte Musulman, et interviendra sur les retraites. Il est partisan du durcissement de la loi. Il fera voter par le parlement une loi renforçant les pouvoirs de la police, loi communément appelée « loi Sarko ». Nouveau revers politique le 6 juillet 2003 lors du référendum en Corse. Deux jours avant cette consultation électorale, l'arrestation d'Yvon Colonna, suspecté dans l'affaire du préfet Erignac, n'eût pas l'effet escompté. En mars 2004, il est nommé Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Il y restera jusqu'au mois de novembre. Il modifiera les statuts de GDF et EDF , diminuera la participation de l'Etat au sein de France Telecom et fera une intervention remarquée dans le sauvetage d'Alstom. Le 31 mai 2005, Jean-Pierre Raffarin démissionne de son poste de premier ministre. Nicolas Sarkozy n'obtiendra pas ce poste qu'il convoitait. Néanmoins, il retrouvera le chemin du ministère de l'intérieur. En juin 2005, ses propos « nettoyer au karcher » et « racailles », déchaînent les passions et provoquent quelques semaines plus tard des émeutes dans les banlieues. La tolérance zéro qu'il applique, est alors accueillie favorablement par les Français, selon les sondages. L'affaire Clearstream finit par brouiller définitivement ses relations avec le premier ministre Dominique de Villepin. Il a quitté ce ministère le 26 mars dernier pour se consacrer pleinement à l'élection présidentielle, soutenu par l'UMP (Union Pour la Majorité Présidentiel) qu'il préside depuis novembre 2004. Elu à la présidence de la République par la majorité des français, Nicolas Sarkozy est aujourd'hui à la tête de l'État et ne cesse de faire parler de lui dans la presse (tant politique que people). Certains lui reprocheront son manque de "sincérité" envers les français, surtout en ce qui concerne sa vie privée. C'est depuis peu au bras de la chanteuse et mannequin Carla Bruni, que Nicolas Sarkozy récemment marié à celle ci, va de pays en pays pour des raisons diplomatiques ou tout simplement pour une question de loisirs. Bref, le Président de la République française n'a pas fini de faire parler de lui et bouleverse, pas forcément en sa faveur, l'image que la France se fait du Président et de son rôle.

Le Lundi 02 Avril 2007 à 09:41
Article écrit par tounsredac ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Président de la République Président de la République Française : liste des
présidents français

  ministres, chef de gouvernement, gouvernement, premier ministre, classe politique française Gouvernement Sarkozy : composition de l'équipe
politique de François Fillon



fleche Voir les autres articles commençant par N
 
Articles précédents :
  •  Le PAS ou Prêt à l'Accession Social : c'est quoi ?
  •  James Marshall Hendrix, alias Jimi Hendrix
  •  Hippocrate : le père de la médecine
  •  Ségolène Royal : une femme politique engagée
  •  Aristote : un philosphe grec incontournable !

Articles suivants :
  •  Arlette Laguiller : du côté des ouvriers
  •  Arrhes et acompte : quelle est la différence ?
  •  Crédit à la consommation : les droits et devoirs du consom...
  •  La truffe, le diamant noir gastronomique
  •  Le camembert : comment est-il fabriqué et quelle est son h...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Nicolas Sarkozy : fiche détaillée  



Nicolas Sarkozy


(39 votes)
Nom : Sarkozy

Prénom : Nicolas

Age : 62 ans

Retrouvez Nicolas Sarkozy sur Star Buzz !



Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :fichePersonnalite.php

 Caro a écrit [19/09/2007 - 16h57] 
Caro

Nicolas Sarkozy a eu son baccalauréat au rattrapage ! comme quoi, on peut être mauvais élève et devenir quelqu'un...




 carrera a écrit [26/11/2007 - 10h54] 
carrera

J'aime bien le savoir-faire réthorique de Sarkozy, sa volonté de changer les choses, de réformer sans brutalité comme le prétend Segolène Royal, je fustige le ministère de l'immigration qui va à l'encontre des valeurs de la République Française.
Je crois que c'est de la xénophobie.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   ambassades et consulats Ambassades et consulats
   anarchisme Anarchisme
   news anarchiste News anarchiste
   organisations anarchistes Organisations anarchistes



Nicolas Sarkozy est sur toutes les lèvres. Cet homme politique aux prises de position et aux propos attisant parfois le feu, aura sans conteste marqué son temps. Connaissez-vous le parcours de ce fils...