Névralgie pudendale: une maladie encore méconnue


Partager




Vous avez des douleurs périnéales à la position assise, des brûlures anales ou au niveau des organes génitaux, peut être présentez-vous les symptômes de la névralgie pudendale. On l'appelle aussi « syndrome du canal d'Alcock » et ces douleurs sont insupportables ! Beaucoup de personnes souffriraient de cette compression nerveuse encore trop souvent méconnue des médecins et des chirurgiens. La névralgie pudendale est une affection qui touche un nerf situé dans une région profonde de la fesse, appelé nerf « pudendal » ou nerf « honteux interne ». Ce nerf se trouve alors comprimé entre os, ligaments, muscles et graisses en position assise. Cette pathologie, en quête de reconnaissance est présente partout dans le monde. La névralgie pudendale mériterait donc d'être reconnue par les médecins dont la grande majorité ignore l'existence. Il en va de l'équilibre psychique des gens qui souffrent de la névralgie pudendale car cette maladie peut être synonyme de dépression, de divorce, de perte d'emploi, de vie brisée et parfois de suicide. Or, la prise en charge précoce donne de meilleures chances de guérison définitive.


Faute de diagnostic rapide et du fait très souvent de la normalité des premiers examens qui peuvent laisser penser qu'il s'agit d'une douleur psychique, la névralgie pudendale tient souvent du parcours du combattant. La névralgie pudendale se manifeste surtout par des douleurs insoutenables du périnée, comme des brûlures, qui irradient vers le clitoris ou la verge, vers l'urètre, l'anus et parfois jusque dans les fesses, les cuisses ou le bas du dos et ce en position assise. La douleur est alors permanente.


Elle s'atténue en position debout et à la marche disparaissant la nuit pour réapparaitre des les premières activités assises de la journée. Si le toucher rectal peut déclencher ou accroitre la douleur en allant comprimer le nerf au niveau de l'épine ischiatique, c'est surtout l'électromyogramme qui va permettre de relier la douleur à une atteinte du nerf honteux interne et ainsi, d'évoquer le diagnostic avec plus de certitude. Car, il est difficile d'être absolument sûr du diagnostic sur la seule constatation des signes cliniques, même si l'association douleur périnéale et position assise st très évocatrice de la névralgie pudendale. Certains médicaments antiépileptiques peuvent être utilisés avec succès dans la névralgie pudendale. Dans certains cas, les antidépresseurs ont fait la preuve de leur efficacité. En revanche, bien qu'étant le traitement par excellence des syndromes douloureux, la morphine est inefficace en matière de névralgie pudendale. Ce n'est que lorsque le traitement médicamenteux s'est avéré insuffisant que l'on peut envisager des infiltrations de corticoïdes de d'un anesthésique local dans le canal d'Alcock, sous le contrôle d'un scanner.


Enfin, lorsque les infiltrations se sont avérées inefficaces, le médecin peut proposer une intervention chirurgicale qui consiste à faire une petite incision dans la partie bombée de la fesse afin de permettre de libérer le canal d'Alcock en sectionnant la pince ligamentaire. Cette pratique relève d'un bon neurochirurgien !

Le Mercredi 05 Mars 2008 à 11:07
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par N
 
Articles précédents :
  •  République démocratique du Congo : grand pays d'Afrique cent...
  •  Alamo : location de voiture partout dans le monde
  •  Pink Tv : la communauté gay a sa chaîne de télévision...
  •  Gelée royale : un produit provenant des abeilles et apprécié...
  •  Le Monde de Narnia : oeuvre littéraire de CS Lewis, adaptée ...

Articles suivants :
  •  Le Kriya Yoga : c'est quoi?
  •  Guingamp : grande ville de Bretagne
  •  Hôtel Formule 1 : des hôtels à bas prix dans toute la Fran...
  •  OMC ou Organisation Mondiale du Commerce : histoire, statu...
  •  Abbeville : chef-lieu du département de la Somme




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 nathalie5555 a écrit [16/10/2008 - 17h16] 
nathalie5555

Il y a un excellent site sur cette pathologie : http://www.pudendalsite.com/
Ce site completera cette article





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



Atroces, insupportables, intolérables, tels sont les adjectifs qui permettent de qualifier les douleurs de la névralgie pudendale. Encore appelée maladie des gens assis, la névralgie pudendale peut av...