Nerf crural : à l'origine de la cruralgie


Partager




Le nerf crural désigne un tronçon du système nerveux périphérique de l'être humain, que l'on appelle encore nerf fémoral. Branche terminale du plexus lombaire, le nerf crural prend naissance au niveau de la moelle épinière. Le plexus lombaire consiste en un paquet anatomique qui assure le transfert des influx nerveux à trois zones du corps. Il s'agit de l'abdomen, des organes génitaux et des membres inférieurs. Le nerf crural apparaît précisément entre les deuxième et quatrième vertèbres situées au niveau des lombes.



Ces dernières désignent les parties symétriques situées de part et d'autre de la colonne vertébrale, au niveau de l'abdomen. À partir de ce point de départ lombaire, le nerf crural va emprunter un chemin spécifique, qui va de la cuisse aux jambes, en passant par le genou et le mollet. Il termine son parcours au niveau du pied et de la cheville. En d'autres termes, c'est le nerf crural qui transmet, aux muscles de tous ces segments anatomiques du membre inférieur, l'influx nécessaire pour permettre leurs mouvements respectifs. Comme la plupart des nerfs du corps humain, le nerf crural est mixte. En tant que tel, il assume une double fonction sensitive et motrice. D'un côté, le nerf crural permet de capter les informations données par les récepteurs sensoriels et les relaie vers le cerveau. De l'autre, il transmet les commandes du cerveau vers les muscles concernés et leur fait exécuter les mouvements correspondants. L'extension du genou est le premier mouvement du membre inférieur commandé par le nerf crural. Il permet accessoirement l'adduction de la cuisse, c'est-à-dire son rapprochement de l'axe du corps. Le second mouvement consiste en la flexion de la cuisse sur le tronc.


Pour assurer l'exécution de ces mouvements, le nerf crural se subdivise en diverses branches destinées à des muscles très précis du membre inférieur. Une première branche terminale, appelée nerf quadriceps, innerve le muscle de la face intérieure de la cuisse ainsi que l'articulation de la cuisse au coccyx et celle du genou. Le nerf saphène constitue une autre branche, dont le rôle est capital. Il innerve la partie médiale de la cuisse et du mollet, le genou et les deux faces du pied, en plus de l'artère fémorale.


nerf crural
Deux autres branches concernent d'autres muscles et une partie de la peau qui recouvre la zone de la cuisse. Dans le cas où le nerf crural présente un dysfonctionnement, à un point ou un autre de son trajet, cela va être révélé par des manifestations à diverses zones des membres inférieurs. Ce souci peut aller jusqu'à une incapacité à bouger le membre du côté concerné. Mais l'on assiste principalement à une douleur de diverses intensités et formes, selon la sensibilité de l'individu. Cette douleur siège en outre sur la partie antérieure du membre inférieur, inversement à la sciatique qui se manifeste derrière la cuisse ou la jambe. De nombreux facteurs peuvent expliquer cette souffrance du nerf crural. Compression de diverses origines, arthrose, kyste ou diminution de volume de la masse musculaire innervée, sont les causes les plus fréquentes.


D'autres douleurs sur le trajet du nerf crural se manifestent sans causes précises. Dans ce dernier cas, la manifestation se calme spontanément après quelques semaines. Une hernie située au niveau du point de naissance du nerf peut également expliquer son mauvais fonctionnement. Si la douleur n'est pas fortement ressentie par certains malades, ces derniers manifestent souvent une baisse de la sensibilité sur le membre inférieur touché. Le tout s'accompagne toujours d'une réponse inefficace, lorsque le médecin effectue le test du réflexe rotulien. En principe, si le praticien frappe le tendon rotulien, au niveau du genou, à l'aide de son marteau d'examen, la jambe doit se relever par réflexe. Cette réponse est diminuée, voire absente, chez un sujet qui présente des soucis au niveau du nerf crural. Pour venir à bout de ces manifestations douloureuses, l'ordonnance du médecin comprendra notamment des antalgiques. Des anti-inflammatoires non stéroïdiennes sont prescrits en sus. Le malade peut en prime recourir à l'intervention d'un ostéopathe. La manipulation locale a des impacts souvent efficaces et soulage le malade dans l'immédiat et le long terme, si les séances sont maintenues selon la prescription. Enfin, si une quelconque tumeur est identifiée comme cause de la lésion du nerf crural, une intervention chirurgicale n'est pas à exclure.

Le Jeudi 22 Avril 2010 à 11:50
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par N
 
Articles précédents :
  •  OCDE : liste des paradis fiscaux
  •  Loi des mailles en électricité : définition...
  •  Peindre au pistolet comment faire ?
  •  Baskets et chaussures à roulettes : aussi appelées roller sh...
  •  Neo security : gardiennage et sécurité

Articles suivants :
  •  Maison en brique ou en bois ?
  •  Le piment vert : cuisiné à toutes les sauces
  •  Construire un muret : quelques conseils
  •  Comment devenir reporter en France ?
  •  Indemnité de chômage pour licenciement économique...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   anatomie Anatomie



Le nerf crural désigne un tronçon du système nerveux périphérique de l'être humain, que l'on appelle encore nerf fémoral. Branche terminale du plexus lombaire, le nerf crural prend naissance au niveau...