Natalie Dessay : cantatrice française de renom


Partager




Nathalie DESSAIX, plus connue sous son nom de scène Natalie DESSAY en hommage à Natalie WOOD, est née le 19 Avril 1965 à Lyon. Elle a grandi dans la ville de Bordeaux et y a fait ses études d'allemand, de théâtre et de chant dans la catégorie soprano léger. Après avoir remporté le premier prix au conservatoire, elle intègre le Choeurs du Théâtre du Capitole de Toulouse à 20 ans. Mais elle n'y est pas restée très longtemps et retourne à Bordeaux en tant que soliste. En 1989, elle remporte le second prix au Concours des Nouvelles voix.



Les portes de l'école l'Opéra de Paris s'ouvrent ainsi à Natalie. En avril et mai 1992, elle interprète aux cotés de José Van Dam le rôle d'Olympia, dans les Contes d'Hoffman de Jacques Offenbach, sur la scène de l'Opéra de Bastille. Malgré la médiocrité de la mise en scène de Roman Polaski, ce rôle était un succès pour Natalie Dessay et faisait d'elle une révélation de cette année 1992. Une année plus tard, elle interprète Blondchen dans « L'enlèvement au sérail » de Mozart au sein de la préstigieuse troupe de l'Opéra d'Etat de Vienne. Toujours en 1993, elle interprète encore une fois Olympia, cette fois-ci mis en scène par Louis Erlo, lors de l'ouverture de l'Opéra de Lyon. En 1994, elle signe son premier contrat d'exclusivité et décroche le premier rôle, la Reine de la Nuit dans « la Flutte enchantée » , sur une mise en scène de Patrice Caurier et sous la direction de William Christie, lors du Festival d'Aix-en-Provence. Elle intègre en 1995 la Scala de milan pour chanter une fois de plus Olympia.


L'année qui suit, le rôle d'Ophélie dans « le hamlet » d'Ambroise Thomas lui a été confié avec une mise en scène du fabuleux Patrice Caurier et de Moshe Leiser et retourne à Vienne pour une interprétation d'Aminta dans la pièce « Die Schweigsame Frau » ou « la Femme Silencieuse » du célèbre Richard Strauss, et qui lui a valu l'admiration de la Critique. Ainsi, elle décroche un nouveau et son premier contrat au Metropolitan Opera à New York pour y chanter Fiakermilli dans Arabella, de Richard Strauss.


Natalie Dessay, la petite fille de Bordeaux, devient une grande star internationale adulée par le public. Elle décroche cinq Victoires de la musique, mais cette notoriété n'affecte en rien sa vie privée : « ça m'empêche pas de pouvoir acheter ma baguette tranquillement et c'est tant mieux » déclare-t-elle. Sous la direction de Marc Minkowski et avec la collaboration du metteur en scène Laurent Pelly, elle chante Orphée aux Enfers en 1997. Elle interprète la même année le Rossignol d'Igor Stravinski dans une production du metteur en scène Stanislas Nordey à Paris, avant de retourner au Metropolitan Opéra pour jouer sous la direction de James Levine dans « les contes d'Hoffmann et Ariane ». Elle monte en scène à l'Opéra Garnier aux cotés de Renée Fleming et Susan Graham dans Alcina de Haendel, sous la direction de William Christie en 1999. Au fil des années, Natalie Dessay s'est perfectionnée et joue des rôles de plus en plus importants. Depuis le début de sa carrière, elle a toujours rêvé de pouvoir jouer Lucia de Lammermoor, une oeuvre de Donizetti, mais également d'interpréter « La Somnambule » du fameux Bellini.
natalie dessay


Déterminée, elle décroche enfin ces rôles en 2001 mais elle a dû arrêter et a subi une opération chirurgicale suite à une corde vocale qui a lâché. Après neuf longs mois de rééducation, elle reprend la scène. Sa prestation en mars 2003 au Métropolitan Opéra, où elle jouera Juliette pour la première fois, marque son grand retour en public. Mais étant mariée à Laurent Naouri et mère de deux enfants, elle décide de privilégiée la vie familiale. En 2004, elle chante pour la première fois à Chicago Lucia De Lammermoor en version italienne et Manon de Massenet à Genève, mais aussi Somnambule à Santa Fe. En 2006, elle éblouit le public dans Lucia, sous la mise en scène du grand Andrei Serban. A Londres et à Viennes, elle tient un nouveau rôle, celui de Marie dans « La fille du régiment » de Donizietti, avec une mise en scène très réussie de Laurent Pelley en 2007. En 2008, la reprise de Manon au Metropolitan Opéra est diffusée dans des centaines de salle de cinéma des quatre coins du globe. Natalie Dessay qui enregistre exclusivement pour Virgin Classics a sorti en 2006 «Le miracle d'une voix », dont le CD est disque d'Or et le DVD de platine. Elle a également reçu le Laurence Olivier Award pour son rôle dans « La fille du régiment » au Covent Garden de Londres qui est d'ailleurs sorti en DVD en juin 2008. Un récital qui est dédié à trois Cantates de Bach est également sorti cet automne 2008.

Le Mardi 02 Décembre 2008 à 15:47
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par N
 
Articles précédents :
  •  Ile de Java : une petite île pleine de charme
  •  Loïck Peyron : qui est ce navigateur français ?
  •  Kanellia Paris : soins cosmétiques et capillaires
  •  Bioaromes : cosmétiques à base de produits naturels...
  •  Traîneau du Père Noël : tout sur le moyen de locomotion du p...

Articles suivants :
  •  Daltonisme et daltoniens : qu'est-ce que c'est ?
  •  Playseat pour jeux : comment choisir ?
  •  Critères du logement pour devenir Assistante maternelle...
  •  Benoît Hamon : biographie de cet homme politique français...
  •  Risques du traitement au laser : quels sont-ils ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musique Musique
   chant Chant



Nathalie DESSAIX, plus connue sous son nom de scène Natalie DESSAY en hommage à Natalie WOOD, est née le 19 Avril 1965 à Lyon. Elle a grandi dans la ville de Bordeaux et y a fait ses études d’allemand...