Mythologie égyptienne : des histoires incroyables sur les dieux et déesses de l'Egypte ancienne


Partager




C'est peut-être parce que le Dieu unique n'attire plus beaucoup les masses aujourd'hui, tout au moins en Occident, comme en témoigne la faible fréquentation des églises, que l'attirance vers la mythologie égyptienne prend de l'ampleur. Un Dieu pour chaque aspect de la vie, pourquoi pas au fond ? Avaient-ils tort les Egyptiens ? Pas sûr, car finalement ils pouvaient faire « leur marché » en s'adressant à l'un ou à l'autre...



Il faut savoir que les Egyptiens évoquaient les cycles : celui de la nuit, celui des années (en fonction des crues du Nil), et celui de la vie qui succède à la mort (il s'agissait d'hérédité et non pas de réincarnation). Certains mythes égyptiens devinrent des légendes d'autant plus que les pharaons étaient considérés comme des Dieux vivants. Ainsi, Akhenaton, très laid mais très intelligent et époux de la sublime Néfertiti, avait-il décrété un jour, qu'il n'y avait qu'un seul Dieu, Rê, le Dieu soleil. Il fut bien vite confronté aux prêtres qui n'acceptèrent pas cette nouvelle religion monothéiste car les prêtres en question avaient quelques pouvoirs en se faisant le relais de la populace qui priait le Dieu du vent, le Dieu du soleil, le Dieu des ténèbres, le Dieu de la mer, bref, un Dieu en fonction des besoins urgents. Au passage, les prêtres empochaient quelques pécules ce qui leur procurait finalement une vie confortable. Même Hérodote y perdait son latin (ou plutôt son grec) !... Allons donc faire un petit tour en arrière pour faire une compilation des Dieux égyptiens... Selon les tribulations de l'Histoire ou les positions géographiques, les Dieux égyptiens étaient bien différents.


Partons déjà à Memphis où l'on nous dit que Ptah est la progéniture de Noun, l'océan primordial (et il est vrai que l'homme est venu de la mer, nos toutes petites cellules peuvent en témoigner). Ptah était considéré comme LE bâtisseur, celui qui inspirait les architectes et les artistes. Devenu un Dieu impérial au même titre que Rê, Dieu du soleil, il est l'un des grands Dieux égyptiens avec Isis, Osiris et Amon. Dieu créateur, il excella aussi dans la pensée qui se réalisa par le verbe.

mythologie egyptienne
Pour résumer, Ptah ou « celui qui ouvre » ordonne, crée et porte en lui les constituants de la nature, de la faune et de la flore... C'est un écolo avant l'heure puisqu'il veut préserver l'univers. Il peut être représenté en tant que vieil homme barbu enveloppé d'un manteau ou en tant que nain, nu et affreusement laid. Il a aussi le pouvoir de prendre d'autres apparences, dont celles de Sokaris (qui a le pouvoir de séparer l'âme du corps après la mort grâce au rituel de l'ouverture de la bouche), de Taténen (Dieu des forces terrestres et des cavernes) et plus grave, celle d'Osiris et d'Amon. Ainsi, il devint en se transformant Ptah-Sokar-Osiris. Ptah était un Dieu important puisqu'il a pris le limon de la terre pour créer et modeler l'Homme. Fatigué sans doute, il laissa la place à Rê, le Dieu du soleil.

En d'autres termes, Ptah, c'est notre grand- père à tous, le créateur de l'homme et de la femme. Il faut dire qu'il avait fort affaire avec Rê, nommé aussi Ra, Dieu du soleil et qui est devenu au fil du temps la divinité principale sous l'Ancien Empire. Rê est souvent représenté par une tête de faucon avec le disque solaire et un cobra dressant la tête. Après Ptah, on l'a qualifié de créateur de l'univers. Mais qu'en est-il d'Osiris, d'Isis et d'Amon ?

Il s'avère, selon les anciennes mythologies égyptiennes, que Rê était bien fatigué de parcourir la planète pour y dispenser ses bienfaits mais il n'avait guère de reconnaissance des hommes, ni même de la part de ses confrères, les autres Dieux. C'est alors qu'Isis intervint pour lui voler son nom secret. Elle devint donc, comme pour Merlin l'Enchanteur, une fée surpassant les autres Dieux. Epouse et soeur exemplaire d'Osiris, Isis réussit à le ramener à la vie. Drôle d'histoire une fois de plus, elle réussit à récupérer treize des quatorze parties du corps d'Osiris (la seule partie manquante étant le sexe) pour le reconstituer. En effet, Osiris avait été assassiné et dépecé par Seth, son frère jaloux. La légende d'Isis et d'Osiris fit couler beaucoup d'encre.
mythologie egyptienne


On décrivit Osiris comme un Dieu bon qui enseignait les méthodes d'agriculture et de pêche aux humains tandis qu'Isis leur apprenait le tissage et la médecine. Ce n'est qu'une fois assassiné par son frère Seth, qu'Osiris devint le Dieu des morts. De l'union d'Isis et d'Osiris naquit Horus. Seth était un Dieu guerrier et il est considéré comme ayant le pouvoir de tout détruire sur son passage comme les orages. La mythologie égyptienne le décrit comme comploteur et manipulateur tout en étant très ambitieux et destructeur.

mythologie egyptienne
Représenté avec des cheveux roux, il peut être l'image du diable dans la religion catholique car bon nombre d'Egyptiens le vénéraient lors de cultes secrets qui demandaient des sacrifices humains... comme sous Louis XIV avec La Voisin. Quant à Horus, le fils d'Isis et d'Osiris, il est représenté par une tête de faucon, comme Seth. Ambivalent, il représentait le soleil le matin et le soleil le soir. Pour venger son père, Horus va affronter Seth et deviendra le premier pharaon, après son père Osiris, soit la représentation de Dieu sur terre. Horus, lors d'un combat avec Seth, va perdre son oeil gauche et ce symbole va servir d'amulette à de nombreux Egyptiens. Dieu dynastique, Horus va donner naissance à des divinités inférieures.

Comme on peut le constater, la religion chrétienne n'a rien inventé puisque les Dieux égyptiens représentaient la maternité et la féminité avec Isis, le soleil avec Rê, la mort avec Osiris, le mal avec Seth, la puissance cachée avec Amon puis Aton, puissance divine d'où sortit la vie (Amon est d'ailleurs repris dans la théologie thébaine en lui assignant une nouvelle planète), etc. Tous ces Dieux ont aussi inspiré les Grecs et les Romains avant que le Christianisme ne l'emporte en Occident en reléguant le polythéisme à l'arrière-plan pour revenir à l'idée première de ce sacré Akhenaton qui régna en 1355 avant Jésus-Christ ! De quoi réfléchir, si l'on veut bien s'y pencher, sur l'origine des religions actuelles.

Le Mercredi 09 Juillet 2008 à 09:49
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  culture africaine, traditions africaines, gastronomie africaines, langues africaines, vêtements africains, masques africains, art africain, chansons africaines, légendes africaines, contes africains, écrivains africaisn,art et culture africaine, promotion Culture africaine : le symbole de tout un
continent

  Art et Culture, peintre, art contemporain, galerie d'art, histoire de l'art, art floral, art deco, art africain, art abstrait, art baroque, spectacle, cinema, tourisme, voyage, art gothique, art et decoration, metiers d'art, musee d'art, photo d'art, art Art et Culture : symbole, richesse et identité de
tout un peuple



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Francis Lalanne : biographie du poète auteur-compositeur-int...
  •  Alexandre le Grand : un des plus grands conquérants de l'Ant...
  •  Aéroport de Las Vegas
  •  Enseignement et éducation quelle est la différence ?
  •  AerOasis : compagnies aériennes low cost de Colombie

Articles suivants :
  •  Simone Signoret : biographie d'une actrice française de lé...
  •  Fernand de Magellan : navigateur et explorateur portugais
  •  Révolution russe : renversement spontané du régime tsarist...
  •  Poinçons sur les bijoux : les différents poinçons
  •  Lentilles colorées pour changer la couleur de ses yeux : d...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   egyptologie Egyptologie



À l’instar des Grecs et des Romains, les Egyptiens avaient une religion polythéiste ce qui signifie qu’ils vénéraient plusieurs Dieux… Et pourquoi pas après tout ? Omniprésentes dans la vie de tous le...