Mousse sur toiture : comment la faire disparaître ?


Partager




Mousse sur toiture que faire ? La toiture est la partie de la maison la plus exposée à l'humidité. C'est la raison pour laquelle la mousse, les algues ou le lichens s'y développent plus rapidement qu'ailleurs, surtout sur les zones les moins ensoleillées. Pourtant, ces plantes nuisibles pourraient détruire beaucoup plus vite les matériaux constitutifs du toit, notamment les tuiles, sans parler de la laideur qu'elles apportent sur le design extérieur de la maison. Dans cet article, nous allons vous faire part de quelques conseils pratiques pour se débarrasser de ces végétaux parasitaires.



Notons qu'il existe une multitude de produits qui servent à les éliminer mais avant d'en appliquer un, ce serait mieux de commencer par ôter manuellement les parties visibles. Il est préférable de travailler au moins à deux puisque le fait de monter sur le toit n'est point une tâche facile. En plus, vous devrez toujours vous attacher pour éviter tout risque de glisse. Une troisième note encore consiste à n'entreprendre l'opération qu'après la période humide, c'est-à-dire qu'il vaut mieux attendre que la toiture soit bien sèche. D'abord, équipez- vous d'un balai, d'un couteau de peintre et d'une brosse métallique qui ne sera pas trop rigide, sinon elle pourrait rayer la tuile. Vous montez ensuite sur une échelle assez solide. Commencez par enlever les algues qui poussent et les mottes de mousse avec le couteau, puis grattez les restes persistant sur la surface avec la brosse. Terminez le nettoyage préliminaire en passant un coup de balai. Maintenant, vous allez entamer le traitement avec un produit approprié. Comme nous l'avons mentionné précédemment, ces solutions sont disponibles en plusieurs variétés dans les magasins spécialisés et ce sera à vous d'en choisir un selon votre convenance.


Vous pouvez aussi demander conseil auprès du distributeur puisqu'il pourrait vous suggérer d'opter pour un algicide plus efficace qu'un autre suivant l'espèce de mousse qui prolifère sur votre toit. Après tout, il faut savoir que presque tous ces produits sont très polluants, donc il ne faudrait pas les utiliser à l'excès. Aussi, efforcez- vous de ne pas en déverser partout dans le jardin. Vous pouvez baser votre choix sur un détergent non toxique et non corrosif et surtout biodégradable. A défaut d'anti-mousse, voici quelques autres solutions possibles.


mousse sur toiture
Un composé à moitié-moitié d'eau et d'eau de Javel ou encore du chlorure de zinc 40 degrés à diluer dans de l'eau avec une proportion de 10% ou tout simplement de l'eau pure à vaporiser sous une très forte pression d'environ 80 bars. Sachez cependant que tous ces substitutifs ne sont pas du tout aussi efficaces qu'un anti-mousse de commerce. Avant de passer à l'application du produit, prenez bien soin de mettre à l'abri les plantes susceptibles d'être endommagées, à l'exemple des fleurs du jardin et de la terrasse, etc. Un fois que tous les préparatifs sont achevés, pulvérisez la substance sur toute la toiture. La démarche de réalisation se fait du haut vers le bas pour que l'eau ne s'introduise pas à l'intérieur en pénétrant par les conjonctions des tuiles. Laissez réagir le produit durant deux semaines environ avant de procéder au rinçage.


Ce dernier s'effectue à l'aide d'un nettoyeur basse pression pour que les tuiles ne se cassent pas. Finalement, vous pouvez répandre de nouveau le même détergent pour éviter que les mousses ne repoussent trop vite. Toujours à titre préventif, les mesures suivantes vous aideront considérablement à lutter contre leur réapparition. Dégagez tous les éléments qui empêchent l'exposition maximum au soleil de la toiture toute entière. Coupez les grands arbres se situant assez proche de la maison car ils favorisent la prolifération des mousses. Prenez garde de laisser des espaces d'aération entre les tuiles et d'adopter une sous-toiture hydrofuge pour que la toiture puisse vite sécher après une grosse pluie. Outre la méthode de démoussage citée précédemment, sachez qu'il existe aussi un autre moyen beaucoup plus écologique. C'est le déploiement d'un fil de cuivre tout au long de chaque versant de la toiture. L'efficacité de ce procédé repose sur le fait que l'oxydation du cuivre réduit la régénération des mousses en attaquant l'agent géniteur qui n'est autre que le champignon. En tout cas, si votre habitation paraît assez immense ou encore si elle s'avère plutôt difficile à escalader, il vaut mieux confier le travail à une société spécialisée dans le métier puisqu'elle est sans doute plus équipée pour le faire.

Le Mardi 13 Janvier 2009 à 10:55
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maison, bricolage, jardinage, conseils bricolage, décoration maison,  bricolage noel, maison bois, decoration maison intérieur prix maison, vente maison, toiture maison, jardin maison, constructuer maison, construction maison, bricolage cuisine, magasin b Maison


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Comment enregistrer la TNT ?
  •  Toff : mobilier et équipement de la maison
  •  Stéphane Dion : homme politique canadien
  •  Accouchement à domicile : une autre façon de mettre au monde...
  •  Lord Kossity : biographie de ''Lord Ko''

Articles suivants :
  •  Enterrement de vie de garçon : une soirée folklorique pour...
  •  La rose des sables : roche évaporitique très appréciée en ...
  •  Windows Seven : c'est quoi ?
  •  L'hémophilie : trouble de la coagulation sanguine
  •  Télescope : l'instrument de base des astronomes




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   toitures Toitures



La toiture est la partie de la maison la plus exposée à l’humidité. C’est la raison pour laquelle la mousse, les algues ou le lichens s’y développent plus rapidement qu’ailleurs, surtout sur les zones...